Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Qu’est-ce qui pousse les entrepreneurs à démarrer leur entreprise ?

Partager cet article sur

Après le post que nous avons publié il y a 2 semaines sur les raisons qui font que les entreprises meurent, une autre étude intéressante a été publiée par L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) sur les motivations des entrepreneurs pour démarrer leur entreprise et comment ces motivations ont évolué depuis 2006. Vous trouverez le tableau complet ci-dessous (nous avons fait les traductions nous-mêmes étant donné que ces statistiques intéressantes sont malheureusement disponibles uniquement en français). Cette étude livre quelques informations intéressantes.

 

 

Le Top 3 des raisons pour devenir un entrepreneur

Sans surprise, les 3 principales raisons pour démarrer une entreprise sont respectivement:

  1.     devenir indépendant
  2.     volonté de faire face à de nouveaux défis
  3.     faire de l’argent

Plus surprenant cependant est le fait que seulement 14,3% des entrepreneurs ont déclaré que c’est l’idée d’un nouveau produit ou service qui les a motivé à démarrer une entreprise. C’est donc comme si avoir une idée de nouveau produit ou nouveau service n’était pas considérée comme un impératif pour démarrer une entreprise et tout de même satisfaire aux 3 raisons principales citées plus haut. C’est assez étrange et cela peut expliquer pourquoi il y a tellement de « me-too » sur le marché.

 

Ce qui a changé entre 2010 et 2006 en termes de motivation pour créer une entreprise

Au fond, comme vous pouvez le voir sur le tableau, le classement des différents facteurs de motivation n’a pas beaucoup changé en l’espace de 4 ans. Toutefois, certaines différences peuvent être observées en ce qui concerne les facteurs «Goût d’entreprendre et désir d’affronter de nouveaux défis» et «opportunité de la création» . Des changements importants peuvent en effet être observés entre 2006 et 2010.

Le «Goût d’entreprendre et désir d’affronter de nouveaux défis» a augmenté entre 2006 et 2010, passant de 38,7% à 44,2% (près de 6 points d’écart) et les «opportunités de création» ont été mobilisés dans 22,6% des cas en 2010 (15,9% en 2006) .

Dans le même temps perdre son emploi a été un facteur de motivation pour 23,1% des nouveaux entrepreneurs en 2006 et seulement 20% d’entre eux en 2010. Voyez-vous des effets de la crise ici? Bien que la crise financière ait conduit à des taux de chômage très élevés, le chômage en tant que facteur de motivation ne semble pas avoir évolué dans la même direction.

 

Si vous aussi vous avez le goût et l’envie d’entreprendre, n’oubliez pas que vous pouvez faire appel à IntoTheMinds pour être accompagné dans votre projet d’entreprise. Et en plus, faire appel à nos services vous permet de bénéficier de subsides à la consultance.

Étiquettes : , , , , ,

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *