Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Innovations dans le secteur postal. Episode 2 : les assurances

Partager cet article sur

Nous continuons aujourd’hui notre série d’articles sur les services innovants dans le secteur postal (lire ici l’épisode 1) avec une initiative très intéressante de l’opérateur postal français La Poste. Pas sûr d’ailleurs que ce sera un succès car il fait déjà face à une certaine résistance. L’important est toutefois d’essayer.

Episode 2 : l’assurance

Les services liés aux assurances dans le secteur postal

La Poste est sur le point de tester un nouveau projet avec PolyExpert pour équiper ses facteurs avec des smartphones afin qu’ils puissent photographier les dommages dans les maisons des personnes assurées.

Dans le cadre de ce projet, qui ne concerne que les dommages aux automobiles, les facteurs serviraient d’intermédiaires pour collecter les images numériques afin de documenter le sinistre. Ceci serait réalisé grâce à l’application Digishoot qui peut localiser et authentifier les images prises avec un smartphone. Ces images seraient ensuite utilisées pour évaluer les dommages à distance par l’assurance.

Les associations d’experts professionnels (Fédération des Sociétés d’Expertise ou FSE et Compagnie des experts ou CEA) ont rapidement réagi pour souligner que les photos ne peuvent pas remplacer une véritable expertise. L’expertise peut cependant être complexe (tout le monde semble d’accord à ce sujet) de telle sorte que La Poste a déjà annoncé que son initiative serait limitée à des sinistres peu compliqués et de faible montant.

Cette tendance fait suite à une première étape déjà pris par Generali pour inciter les clients à documenter les sinistres par eux-mêmes. Le système est appelé Autofocus et permet aux assurés de prendre des photos des dommages via une application dédiée sur son smartphone.

Comme vous pouvez le voir ici, les entreprises tendent à impliquer leurs clients de plus en plus dans leurs processus interne, un autre bon exemple de co-création (bien que dans ce cas il serait plus sage de parler de « co- production« ).

Ajout du 24 Mars 2013 : voyez cet autre exemple, semblable à celui de Generali, où un assureur américain propose via une application de participer au processus d’expertise de sa voiture.

Étiquettes : , , ,

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *