3 juillet 2023 1721 mots, 7 min. de lecture Dernière mise à jour : 17 octobre 2023

Recrutement par cooptation : état du marché français [sondage]

Par Pierre-Nicolas Schwab Docteur en marketing, directeur de IntoTheMinds
Dans le monde du recrutement, la cooptation est devenue un outil essentiel pour les entreprises à la recherche de talents. Permettant de réduire le temps de recrutement, de diminuer les coûts et de favoriser la diversité, la cooptation fait partie […]

Dans le monde du recrutement, la cooptation est devenue un outil essentiel pour les entreprises à la recherche de talents. Permettant de réduire le temps de recrutement, de diminuer les coûts et de favoriser la diversité, la cooptation fait partie intégrante des stratégies de recrutement des entreprises.

Pourtant, alors que cette méthode présente de nombreux avantages, elle reste encore sous-utilisée et parfois mal comprise. Cet article vise à explorer en profondeur la cooptation et son impact sur les stratégies de recrutement actuelles, avec un focus sur l’expérience française.

Un sondage B2B (CAWI) mené auprès de 500 responsables des ressources humaines (RRH) en France a permis de recueillir les informations sur lesquelles cet article est basé.

Contactez IntoTheMinds pour la réalisation de vos sondages online

Cooptation : 10 statistiques clés

  • 31% des entreprises ont adopté un programme de cooptation
  • 76% des programmes de cooptation ont moins de 5 ans.
  • 84% des cooptations s’effectuent en réponse à une offre d’emploi ouverte.
  • 34% des entreprises ouvrent la cooptation à leurs clients et 43% aux familles des employés.
  • 54% des entreprises ont ouvert la cooptation à l’ensemble des postes.
  • 50% des répondants voient la cooptation comme un outil stratégique d’inclusion pour les entreprises.
  • 65% des entreprises utilisent un outil spécifique de gestion de la cooptation (ATS ou outils dédiés).
  • Sur le sondage, le montant de la prime moyenne de cooptation est de 774€
  • La cooptation permet une économie moyenne de 2000€ par candidat
  • 50% des répondants ont choisi la satisfaction des collaborateurs comme principal outil de mesure de leur programme de cooptation

Définition de la cooptation

La cooptation est un processus de recrutement qui se base généralement sur les recommandations et les références d’employés existants dans une entreprise. Lorsqu’une entreprise utilise la cooptation, elle encourage ses employés à proposer des candidats potentiels pour des postes vacants. Si le candidat recommandé est embauché et réussit dans son rôle, l’employé qui l’a recommandé peut recevoir une récompense, comme une prime ou une reconnaissance spéciale. En résumé, le recrutement par cooptation consiste à faire appel au réseau interne d’une entreprise pour trouver de nouveaux talents, en se basant sur les recommandations de ses propres employés.

La cooptation, un outil en plein essor depuis le COVID

Le sondage nous apprend que les programmes de cooptation sont relativement récents : 76% d’entre eux ont moins de 5 ans. D’ailleurs, un nombre significatif d’entreprises l’ont déjà adopté (31%).

Entreprises françaises programme recrutement cooptation

Malgré cette traction, l’étude nous apprend aussi que 58% n’ont pas encore mis en place de programme et que 11% l’ont abandonné. Les raisons de ce manque d’adhésion sont multiples : manque de ressources, difficultés à mesurer les avantages et coûts jugés non attractifs pour 32% des répondants.

La cooptation dépasse les murs de l’entreprise

L’étude révèle également une tendance intéressante : de plus en plus d’entreprises ouvrent la cooptation à leurs clients (34%) et aux familles des employés (43%). Cette ouverture indique une volonté de créer un réseau de cooptation vaste et varié.

Coopteurs personnes exterieures entreprise.

Cela concorde avec le fait que la cooptation ne s’utilise pas en ‘vase clos’, mais s’inspire de l’ensemble des parties prenantes qui gravitent autour de l’entreprise pour être efficaces et collecter un pool de candidats compétents, qualifiés et pertinents.

Autre statistique surprenante, 75% des RRH ont répondu avoir étendu la cooptation à leurs propres collaborateurs pour de la mobilité interne. Les cooptants et les cooptés peuvent donc déjà faire partie de la société.

DRH-appétence-cooptation-mobilité-interne

Dernier point moins surprenant, 84% des RRH indiquent que la cooptation se fait en réponse à une offre d’emploi ouverte. Coopter une connaissance ne pourra donc fonctionner qui si un besoin a été détecté dans l’entreprise et qu’une offre de poste est ouverte.

programmes cooptation non fonctionnement candidatures spontanées

La Cooptation : une opportunité pour tous les postes

En matière de cooptation, la variété est de mise. Ainsi, 55% des répondants indiquent que l’ensemble des postes sont disponibles à être cooptés.

RRH appétence programme cooptation tous postes

Sur les profils de poste, le sondage montre que les entreprises ciblent particulièrement des profils financiers et marketing/communication, mais également des profils RH et commerciaux. Ici, les profil IT, pourtant considérés comme pénuriques, sont les grands oubliés des programmes de cooptation (10%).

Programmes cooptation cible financiers marketing communication

Gratifier ses employés pour accélérer et diminuer le coûts des recrutements

Gratification employés accélération diminution couts recrutements

La récompense financière est un outil important dans le processus de cooptation. Selon les données, le montant de la prime moyenne de cooptation est de 774€. Les entreprises ont l’habitude d’inciter fortement à l’acte de cooptation, avec une prime à l’embauche et une prime sur profil en pénurie. Les montants des primes sont les plus élevés pour les profils achat et marketing, indiquant les domaines où la cooptation est la plus valorisée.

La combinaison à privilégier pour les primes :

  • à l’embauche = 325€
  • à la fin de la période d’essai = 400 €
  • sur profil en pénurie = 350€

Soit un total d’environ 1000€ par cooptants

Notons tout de même que les primes ne sont pas les seuls incitants à disposition des entreprises. Selon notre sondage, les jours de vacances supplémentaires sont d’ailleurs le premier levier utilisé par les RRH (55%). Parmi les autres moyens, nous trouvons également des moments privilégiés (ex: restaurants) ou encore des remerciements publics !

Conges primes incitations offertes programme cooptation

Malgré ces incitants relativement élevés, 85% des entreprises s’accordent sur le fait que la cooptation est le recrutement le moins coûteux, avec une économie moyenne de 2000€ par candidat. La combinaison à privilégier les primes s’établit autour de 1000€ par cooptant. De plus, 80% des entreprises s’accordent sur le fait que la cooptation est le recrutement le plus rapide.

Cooptation économie 2000 euros par candidat

L’importance de l’animation pour maintenir l’élan de la cooptation

L’animation du programme de cooptation est essentielle pour maintenir l’engagement des collaborateurs. 50% des responsables RH sondés animent le programme de cooptation de manière trimestrielle, via le site carrière de l’entreprise (46%) et via l’intranet de l’entreprise (45%).

Animation maintien élan cooptation

Pour cette gestion, 65% des répondants ont indiqué avoir acquis un outil spécifique de gestion de la cooptation (Linkeys, Keycoopt system, Trusty…). Ce chiffre montre l’importance grandissante de la technologie dans le processus de cooptation et d’un manque flagrant de ressources internes pour gérer ce programme dans les entreprises.

Il est intéressant de noter que 49% des répondants utilisent également des réseaux de cooptation, démontrant la tendance des entreprises à disposer d’un réseau de cooptation étendu.

Les principaux objectifs des RRH avec la cooptation : diversité et satisfaction des employés

Près de 50% des répondants ont choisi d’implémenter le recrutement par cooptation pour améliorer la satisfaction des collaborateurs ainsi que pour réduire le coût et le temps de recrutement.

Eléments déclencheurs cooptation satisfaction délais de recrutement.

Selon une étude de la QAPA (2019), ces deux facteurs sont également les plus cités. Notamment, la réduction du temps de recrutement arrive en première position, suivie de près par la réduction des coûts.

Par ailleurs, un élément marquant de notre sondage est que « davantage de diversité » est mentionné au même niveau que la “réduction des coûts”. Il semble donc que la cooptation soit un élément stratégique d’inclusion pour les entreprises, permettant de favoriser une diversité de talents au sein des équipes.

Il semble que les résultats de notre sondage aillent à l’encontre des études actuelles sur la question. Selon Payscale (2017), 44 % des personnes recommandées sont des hommes blancs, contre seulement 22 % de femmes blanches. Les hommes de couleur et les femmes de couleur ont respectivement 26 % et 35 % de chances en moins d’être recommandés.

Cooptation: forte satisfaction et retour sur investissement rapide

Pour les entreprises qui ont franchi le pas, la cooptation est bien accueillie par les DRH, avec un NPS de 19* et près de 32% d’opinions favorables. Le taux de satisfaction est de 78 %.

Rien d’étonnant à cela puisque l’enquête montre également que l’adoption d’un programme de cooptation s’accompagne d’un retour sur investissement très rapide. Près de 50 % des responsables des ressources humaines ont déclaré avoir obtenu un retour sur investissement satisfaisant en moins de 6 mois.

Cooptation retour investissement en moins de 6mois

Autre preuve de l’efficacité de la cooptation : le pourcentage de recrutements effectués à l’aide de cet outil ! 43% des entreprises interrogées ont réussi à recruter entre 31 et 50% de leurs employés par cooptation ! Quand on sait que ce même outil permet d’économiser près de 2 000 euros par recrutement, on ne doute plus de sa capacité à satisfaire les DRH !

Moitié entreprises cooptation 30-50% nombre recrutement

Conclusion : l’avenir prometteur de la cooptation

En somme, les perspectives de la cooptation sont prometteuses. Avec 96% des entreprises qui prévoient de créer un programme dans les 12 prochains mois, la cooptation est en passe de devenir un élément central des stratégies de recrutement.

Toutefois, des défis demeurent. Alors que les programmes de cooptation sont relativement jeunes, avec plus de 70% de ces programmes ayant moins de 5 ans, de nombreuses entreprises (58%) n’ont toujours pas mis en place un programme de cooptation. Plus préoccupant, 11% des entreprises ont abandonné leur programme de cooptation, souvent en raison d’un manque de résultats tangibles.

De plus, la mesure des coûts et des bénéfices de la cooptation reste difficile. 32% des répondants ont indiqué que les coûts/bénéfices n’étaient pas assez intéressants et qu’ils étaient également difficiles à mesurer. Cela suggère que des efforts supplémentaires sont nécessaires pour développer des outils de mesure efficaces et convaincre davantage d’entreprises de l’utilité de la cooptation.

Malgré ces défis, la cooptation offre de nombreux avantages. Non seulement elle permet de réduire le temps de recrutement et les coûts associés, mais elle favorise également la satisfaction des employés et la diversité au sein des équipes. De plus, elle contribue à la création d’un vaste réseau de coopteurs, favorisant ainsi le recrutement et la mobilité interne.

En conclusion, alors que la cooptation est encore en pleine évolution, son potentiel pour transformer les pratiques de recrutement est indéniable. En intégrant la cooptation dans leur stratégie de recrutement, les entreprises peuvent non seulement optimiser leurs processus de recrutement, mais aussi renforcer leur marque employeur et promouvoir une culture d’inclusion et de diversité.



Publié dans Recherche.

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *