Gagnez de l’argent en répondant à nos enquêtes

Inscrivez-vous dès maintenant !
Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

[Podcast] Cocomiette, une bière artisanale brassée avec du pain recyclé

Gagnez jusqu’à 50€ en participant à une de nos études de marché rémunérées.

Inscrivez-vous dès maintenant !

Green Family produit et commercialise des bières artisanales, locales et engagées. Elles sont élaborées en intégrant une part de chapelure de pain invendu dans les recettes. Les bières Cocomiette lancées par Charlotte Desombre et Amandine Delafon en août 2018 sont brassées dans deux régions en France (Auvergne-Rhône-Alpes et Ile-de-France).

Découvrez cette aventure entrepreneuriale dans ce nouveau podcast.

Sommaire

L’idée marketing à retenir absolument

Avant de se lancer, il est impératif de valider ses idées via une étude de marché complète. Green Family est passée par ces étapes pour valider son idée : étude du marché de la bière artisanale, étude du gaspillage du pain, étude du marketing mix, étude quantitative et une phase de test du premier produit.


icône expérience entrepreneuriale et chiffres-clés

Chapitre 1 : votre expérience entrepreneuriale en 3² points

3 chiffres clés

2,5 tonnes de pain recyclé, 100 000 bouteilles de bières brassées, 4 recettes de bières artisanales et engagées.

3 conseils aux futurs startupers

Conseil 1 : Bien s’entourer (conseillers, coachs)
Conseil 2 : Tester son idée
Conseil 3 : Faire du sport, pour tenir la distance

3 compétences indispensables pour lancer sa startup

La première compétence évoquée par Charlotte Desombre est l’autonomie. La deuxième compétence essentielle pour un entrepreneur est sa capacité d’adaptation. Finalement, la troisième compétence est liée au sens des responsabilités.

L’entrepreneuriat, c’est un risque à prendre pour pouvoir mener à bien une société et la rentabiliser.



genèse de l'idée entrepreneuriale

Chapitre 2 : la genèse de l’idée entrepreneuriale

Green Family est une société qui produit et commercialise des bières artisanales, locales et engagées. Les bières Cocomiette intègrent, dans leur recette, une part de chapelure de pain invendu. Elles sont brassées dans deux régions de France : Auvergne-Rhône-Alpes et Île-de-France. Le but avoué de l’entreprise est de valoriser l’ancrage local, que ce soit pour la récolte du pain, le brassage des bières, ou la vente de celles-ci.

Le pain sauvé du gaspillage remplace entre 30 et 35% des céréales maltées selon les recettes.

Les objectifs et valeurs de Green Family et des bières Cocomiette

  • Limiter l’impact carbone lié au transport
  • Participer au développement économique régional
  • Privilégier les fournisseurs et prestataires locaux

L’idée à la base de Green Family vient d’une révolte contre le gaspillage alimentaire, portée par les deux co-fondatrices (Charlotte Desombre et Amandine Delafon). Leur attention s’est alors portée sur le pain. Aliment chéri des Français, il est très gaspillé de par sa nature, son prix, et son abondance dans l’alimentation française. Le pain représenterait ainsi 15% des aliments gâchés en France.

La finalité de Cocomiette a donc été de créer un projet qui permettrait de recycler du pain et le valoriser. C’est un projet belge qui les a inspirées : le Brussels Beer Project. Lancé par Olivier de Brauwere et Sébastien Morvan, le Brussels Beer Project a innové avec des bières artisanales. La Babylone fut l’une d’elle, brassée avec du pain récupéré dans des supermarchés.


validation de l'idée entrepreneuriale

Chapitre 3 : la validation de l’idée entrepreneuriale

La validation de l’idée entrepreneuriale a été faite en appliquant différentes techniques d’étude de marché : analyse de la croissance du marché, études locales, étude de la demande.

On avait une inquiétude à lever : qu’allaient dire les consommateurs d’une bière au pain recyclé ?

Les analyses réalisées dans le cadre de l’étude de marché :

  • Analyse du marché de la bière artisanale (en croissance continue, comme nous l’analysions dans un billet précédent)
  • Études locales sur le gaspillage du pain (auprès de boulangeries et fournils)
  • Étude du Marketing Mix pour valider le nom de la marque, le concept, le prix et le slogan
  • Etude quantitative auprès d’un échantillon de 125 personnes
  • Test du premier produit, la rousse au pain, auprès de différentes typologies de personnes (amis, clients potentiels, épiceries, fromageries et confrères brasseurs).

démarrage de la startup

Chapitre 4 : le démarrage

Dans un premier temps, les clients ont été trouvés par le biais du réseau des 2 cofondatrices. C’est un cas de figure très courant parmi les entrepreneurs. C’est ainsi qu’ont pu être “recrutés” des amis restaurateurs d’une part, et d’autre part des épiceries locales des régions de Grenoble et Paris où habitent Charlotte et Amandine.

Charlotte détaille le mode de fonctionnement de la société et souligne l’importance du réseau :

  • A Grenoble, Green Family travaille avec un fournil qui transforme ses invendus de pain en fine chapelure
  • Ce pain permet de brasser les bières Cocomiette dans une brasserie artisanale externe proche de Grenoble
  • La boucle est dupliquée en Île-de-France pour un ancrage local
  • La collaboration avec Nathalie Munch (maître brasseur) qui a élaboré toutes les recettes des bières Cocomiette et a été une conseillère cruciale dans l’élaboration du processus de brassage du pain

Dans un second temps, Charlotte Desombre raconte avoir fait du porte-à-porte auprès de restaurants, d’épiceries, de fromageries et de cavistes pour tester le produit et le concept et, finalement, valider la cible de clients potentiels.

Quand vous avez passé une journée à faire du porte-à-porte et que vous n’avez pas signé un seul client, il faut savoir rebondir le lendemain.

Cette capacité de résilience est souvent évoquée par les entrepreneurs à notre micro. Si vous souhaitez vous lancer, soyez prêt(e) à affronter les échecs et ne vous découragez pas. Le succès ne se présente pas toujours vite.

Les signaux positifs du marché

  • Des clients devenus fidèles rapidement
  • Médaille d’argent au concours national de la bière (la rousse au pain)
  • L’arrivée de nouveaux entrants sur le marché

phase de décollage de l'entreprise

Chapitre 5 : le décollage

Alors que 2020 était prévu comme l’année significative du décollage de Cocomiette, deux ans après la création de la société Green Family, Charlotte Desombre et Amandine Delafon doivent revoir leurs scénarios à cause de la crise du Covid. Leur objectif reste toutefois de :

  • Renforcer la présence de la marque dans les villes sur lesquelles elle est présente (Paris, Lyon, Grenoble)
  • Élargir la zone de chalandise sur les départements limitrophes (Auvergne, Rhône-Alpes, Savoie, Haute-Savoie, Île-de-France)

Pour continuer sur leur lancée, une levée de fonds était prévue et sera reportée au vu de la situation économique en 2020. De plus, les co-fondatrices de Green Family ont lancé une procédure de labellisation “produits biologiques”.

L’idée c’est que toutes nos bières soient labellisées bio, ce qui nous ouvrira les portes des enseignes spécialisées et qui nous permettra vraiment d’augmenter nos volumes.


le futur de la startup

Chapitre 6: le futur

Les objectifs business principaux de Green Family sont le développement de la marque sur de nouvelles zones géographiques ainsi que la labellisation “bio” des bières. Notons que la vente de produits biologiques est de 20 à 30 points supérieure à celle de produits conventionnels depuis la crise du Covid-19 (voir notre article sur l’impact du Covid sur le retail alimentaire ici).

De plus, la société souhaite investir dans des locaux afin d’internaliser la transformation du pain et ainsi pouvoir récolter les invendus auprès de nouveaux partenaires. L’idée émerge également d’avoir un outil de production permettant de tester de nouvelles recettes.

Sur le plan humain, Charlotte Desombre et Amandine Delafon souhaitent recruter un commercial. D’ici quelques années, elles espèrent passer à une équipe d’une dizaine de personnes, avec notamment des profils qui étaient restés éloignés du marché du travail.

Pour nous, c’est très important d’arriver à rentabiliser une véritable société mais aussi de pouvoir recruter et de participer à l’insertion de personnes éloignées de l’emploi

 

Un podcast pour vous aider à développer votre start-up

En 2020 nous changeons le format de nos podcasts. L’objectif est de vous aider à développer votre start-up en vous fournissant des informations pertinentes sur des sujets précis.

Nos podcasts sont désormais découpés en chapitres de +/- 3 minutes. Chaque chapitre est consacré à une thématique ou une phase de développement précise. Vous pouvez donc écouter l’entièreté du podcast ou choisir de n’en écouter qu’une partie en choisissant directement celle qui vous intéresse le plus.

Images d’illustration : shutterstock

Tags: ,

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *