Gagnez de l’argent en répondant à nos enquêtes

Inscrivez-vous dès maintenant !
Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Goodvest : la promesse d’investissements responsables [Podcast]

Gagnez jusqu’à 50€ en participant à une de nos études de marché rémunérées.

Inscrivez-vous dès maintenant !

Goodvest est une startup qui propose des solutions d’investissements responsables. Dans ce podcast, son CEO, Joseph Choueifaty, revient sur son aventure entrepreneuriale et ses ambitions pour Goodvest. Il explique également comment il a testé à peu de frais l’intérêt du marché pour son idée avant de lancer et comment cela lui a permis de trouver ses premiers clients. Retrouvez Joseph également en vidéo sur notre chaîne YouTube.

Sommaire


L’idée marketing à retenir absolument

La création d’une landing page est une approche qui fonctionne bien pour tester la « traction » sur un marché. C’est donc une matière indirecte de faire une étude de marché à moindre frais.

Dans le cas de Goodvest le succès de la landing page a permis de convaincre Generali de devenir partenaire et de passer outre 2 inconvénients majeurs : l’absence d’historique de l’entreprise et le jeune âge des deux fondateurs.


icône expérience entrepreneuriale et chiffres-clés

Chapitre 1 : Goodvest en 1 chiffre-clé

Adossée à Generali, Goodvest revendique déjà 400 clients dans les 2 premiers mois après son lancement, ce qui en fait le meilleur partenaire internet de Generali.

L’offre de Goodvest est sur le marché en Septembre 2021. Elle propose une solution d’épargne entièrement compatible avec l’Accord de Paris. Concrètement, Goodvest a sélectionné des fonds selon des critères stricts de responsabilité et d’éthique. Les investisseurs peuvent ainsi placer leur argent en ne renonçant pas à leurs valeurs. Ces valeurs ne sont pas synonymes de rendements inférieurs puisqu’une recherche scientifique de 2015 montre que les entreprises qui adoptent des pratiques durables peuvent également se targuer de performances financières supérieures à la moyenne.

La landing page : une bonne idée pour tester son marché

Qui n’a pas la possibilité de réaliser une étude de marché complète avant de lancer pourrait s’inspirer d’Assurly. Les 1000 early adopters se sont en effet inscrits sur une landing page dédiée qui a permis de tester la « traction » sur le marché et l’intérêt des clients. Cette landing page s’est révélée être un atout de grande valeur pour Toufik et Mickael car elle a cristallisé les attentes des consommateurs. La pertinence du « business model » était prouvée.

Ces « early adopters » sont autant de beta-testeurs bienveillants qui vous permettront d’améliorer votre produit à moindre de frais. C’est la phase 2 de notre méthodologie d’étude de marché.



genèse de l'idée entrepreneuriale

Chapitre 2 : la genèse de l’idée entrepreneuriale

Comme souvent, l’idée de l’entreprise est née d’un constat personnel. Dans le cas de Joseph Choueifaty, à l’origine de l’idée, il s’agissait de la difficulté de trouver des investissements responsables. C’est à la faveur de son passage à HEC et de sa rencontre avec André Bénéteau que l’idée prendra corps et se muera en projet entrepreneurial.

Projet entrepreneurial et effet tunnel

Les projets d’entreprises naissent souvent sur des constats personnels. C’est à la faveur d’une difficulté dans sa vie privée ou professionnelle que l’entrepreneur pense identifier une opportunité dans le marché.

Cette dynamique confirme la théorie de Schumpeter d’un entrepreneur qui va de l’avant et refuse le status quo. Ce que j’appelle « l’effet tunnel » est toutefois un contrepoids à cette dynamique. L’expérience professionnelle peut parfois s’avérer bien mauvaise conseillère dans la détection de l’opportunité entrepreneuriale. Elle peut augmenter la confiance en soi au-delà du raisonnable et masquer les difficultés qui seraient apparues au travers d’une analyse objective. C’est l’effet tunnel.


validation de l'idée entrepreneuriale

Chapitre 3 : la validation de l’idée entrepreneuriale

Comme dans le cas d’Assurly, la validation de l’idée entrepreneuriale s’est faite grâce à une landing page. Cette dernière a permis d’attirer 3000 pré-inscrits. Parmi eux, 100 ont accepté de devenir bêtatesteurs ce qui a permis de mener, à peu de frais, un programme d’amélioration. Avant tout lancement sur le marché, cette phase d’amélioration est indispensable. Elle permet de coller au plus près des besoins des clients et débarrasser un prototype de ses maladies de jeunesse.


Microsoft est la seule entreprise parmi les GAFAM qui respecte l’Accord de Paris


Goodvest s’est basé sur 2 types de signaux pour valider l’intérêt du marché :

  • Le nombre de préinscriptions
  • Le nombre de visiteurs

Déterminez des signaux pour évaluer la « traction » sur le marché

Quelle que soit l’idée business, il est important de fixer à l’avance des critères objectifs pour valider votre projet. Ces critères doivent être définis à l’avance pour éviter la tentation de les modifier pour valider votre idée coûte que coûte.

Généralement 2 critères sont suffisants à ce stade pour continuer le projet. Il est inutile de définir trop de critères qui pourraient de toute façon être compliqués à mesurer.

Enfin, n’oubliez pas de réfléchir en amont aux données que vous allez utiliser pour mesurer ces critères. Nous voyons trop souvent les entrepreneurs utiliser des données biaisées pour valider leur plan marketing.

 


démarrage de la startup

Chapitre 4 : le démarrage

Le démarrage a été conditionné à la recherche fructueuse d’un partenaire (en l’occurrence Generali) pour assurer les mouvements d’argent résultant des décisions d’investissements. Ce passage est l’occasion pour Joseph de rappeler qu’avant Generali les discussions avaient été engagées avec un autre partenaire qui a préféré se désengager à cause de l’âge des cofondateurs.

Le premier partenaire de Goodvest a préféré se désengager à cause de l’âge des cofondateurs

Le démarrage a surtout été un défi technique puisqu’il a fallu convertir ce qui n’était qu’un prototype en un produit commercial. Cette phase a duré 6 mois et l’offre de Goodvest a finalement été lancée sur le marché en Septembre 2021.


phase de décollage de l'entreprise

Chapitre 5 : le décollage

En phase d’accélération, le capital humain est souvent un facteur limitant. Toute startup qui veut accélérer va se retrouver à un moment ou à un autre confrontée à des défis en matière de ressources humaines. Ces défis ne sont que plus grands lorsqu’il s’agit de compétences informatiques (voir à ce sujet le podcast que nous avions consacré à l’impact du Covid sur le marché de l’IT).

Joseph nous confie dans le podcast que les premières réussites de Goodvest, et en particulier les retours clients positifs, ont permis de trouver des développeurs plus facilement.

Cette phase d’accélération est également propice à des investissements en matière de communication et à la préparation d’une levée de fonds.


le futur de la startup

Chapitre 6 : le futur

Après un démarrage sur les chapeaux de roues, Goodvest envisage de s’étendre sur d’autres pays dès 2023. Joseph Choueifaty nous confie aussi son souhait de diversifier son offre. Après l’assurance-vie, Goodvest devrait proposer une solution pour un plan d’épargne retraite (PER) ainsi qu’une solution de compte-titres afin de répondre aux demandes des entreprises.

Un podcast pour vous aider à développer votre start-up

Le podcast « Entrepreneuriat et Marketing » retrace les différences étapes de la vie d’une startup prometteuse. En identifiant les éléments clés du succès à chaque phase de développement de la startup, nous vous aidons à trouver des solutions pour votre entreprise.

Le podcast est découpé en chapitres de 4 à 6 minutes. Chaque chapitre est consacré à une thématique ou une phase de développement précise. Vous pouvez donc écouter l’entièreté du podcast ou choisir de n’en écouter qu’une partie en choisissant directement celle qui vous intéresse le plus. Vous pouvez également retrouver la version vidéo de l’interview sur notre chaîne YouTube.

Images d’illustration : shutterstock

Étiquettes :

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *