Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Big Data: tendances dans les secteurs du retail et de l’assurance

Partager cet article sur

En partenariat avec Microsoft Europe (Bruxelles), l’Université de Louvain (Belgique) a organisé une conférence le 13 mai où je discutais de l’impact du Big Data dans les secteurs du retail et de l’assurance.

J’ai commencé en décrivant les 4 secteurs qui sont les plus grands producteurs et donc utilisateurs de données : banques, assurances, retail et télécom. J’ai montré que les utilisations du Big Data dans ces secteurs tombaient au final dans deux catégories : réduire les coûts ou générer de nouveaux revenus.

La suite de ma présentation se concentrait sur le futur du Big Data (ses applications, ses sources de données) dans les secteurs du retail et de l’assurance.

Les 3 grandes tendances dans le secteur du retail

Je vois 3 grandes tendances structurantes dans le secteur de la distribution:

  1. Les marques essayent de contourner les distributeurs pour s’adresser directement à leurs clients
  2. Les distributeurs veulent toujours aller au plus près de l’intimité des consommateurs
  3. Les distributeurs et les marques utilisent le Big Data pour obtenir des informations sur les l’ensemble des dépenses des consommateurs

Vous trouverez dans la présentation des vidéos illustrant chaque tendance.

L’avenir du Big Data dans le retail

Les distributeurs investissent massivement dans le Big Data, en support à l’inflation des données qu’on observe actuellement. Pourtant, alors que les distributeurs se concentrent sur le volume de données, il est indispensable qu’ils réfléchissent également à la pertinence des données qu’ils collectent.

Une autre prédiction est que les capacités de traitement en temps réel, devenues « bon marché », vont permettre de radicalement changer l’expérience client dans les supermarchés. Un exemple parmi d’autres : plutôt que d’obtenir des coupons après vos achats, le traitement en temps réel rendra possible la perspective d’obtenir des coupons personnalisés au moment même où le consommateur franchit le seuil du point de vente.

Tendances dans le secteur des assurances

Dans le secteur des assurances, la tendance est à l’internet des objets (« Internet of Things » ou « IoT »). La gestion des risques, le core business des assureurs, exige d’en savoir toujours plus sur la personne ou l’objet à assurer. Les progrès faits dans le domaine de l’IoT permettent déjà de recueillir des informations nouvelles et pertinentes à un coût très faible.

L’exemple des boîtes noires et autres applications censées pister les comportements des conducteurs, n’est qu’un exemple parmi d’autres. L’utilisation des informations en provenance des bracelet de fitness et autres montres connectées est également une piste à explorer.

L’avenir de Big Data dans le secteur de l’assurance

Sur la base des exemples ci-dessous, j’ai prédit que la tarification à l’usage (pistée grâce aux boîtes noires) ne serait pas adoptée en Belgique. Comme je l’ai expliqué dans un billet précédent, la structure du marché empêche l’adoption de la technologie et un signal parmi d’autres a été la décision d’AG Insurance ne pas déployer l’offre.

Étiquettes : ,

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *