Gagnez de l’argent en répondant à nos enquêtes

Inscrivez-vous dès maintenant !
Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Street marketing : un exemple à suivre [Soap and the City]

Gagnez jusqu’à 50€ en participant à une de nos études de marché rémunérées.

Inscrivez-vous dès maintenant !

Le street marketing c’est bien de savoir ce que c’est. C’est encore mieux d’avoir un exemple de street marketing inspirant pour le mettre en place. Aujourd’hui nous donnons un petit coup de main (attention au jeu de mots) à « Soap and the city ».

Comme son nom l’indique, ce magasin situé à Paris vend du savon. Son patron a eu la bonne idée d’installer un lavabo devant son magasin pour que les passants puissent se laver les mains avec du vrai savon de Marseille. C’est simple, évident, brillant. C’est donc un exemple de street marketing qui se prête à être analysé. Et c’est l’occasion pour moi de vous rappeler que le street marketing est une composante intégrante du marketing mix (c’est le « P » de « Promotion »).

street marketing exemple : soap and the city (paris)

Street marketing : l’exemple de Soap and the City est inspirant car il montre que des initiatives intéressantes et efficaces peuvent être mises en place avec des moyens limités.


Bénéfices de cette opération de street marketing

Les bénéfices sont triples :

  • Un bon point en période de pandémie pour réduire la transmission du virus
  • Une bonne manière d’essayer le produit et de donner envie d’en acheter
  • Une bonne manière de se rafraîchir quand il fait chaud

Accessoirement ça fait s’arrêter les passionnés de marketing comme moi et ça fait connaître la boutique.

street marketing exemple : soap and the city (paris)

Street marketing : exemple de Soap and the City (Paris) qui a installé un lavabo devant son point de vente pour permettre aux clients de se laver les mains et de tester ses produits.


4 caractéristiques d’une opération de street marketing réussie

Cet exemple, rencontré par hasard au gré de mes pérégrinations parisiennes, m’a fait réfléchir aux objectifs à garder en tête pour faire du street marketing. Outre le fait que toute initiative de street marketing se déroulant sur le domaine public doit forcément être légale, j’ai identifié 4 caractéristiques pour mettre toutes les chances de succès de votre côté.

  1. Premièrement, je pense qu’une initiative de street marketing se doit d’être simple. Et Dieu sait qu’en marketing, il est compliqué de faire simple.
  2. Deuxièmement, une opération de street marketing doit être visible. Elle doit donc être visuellement remarquable, attirer l’œil du passant.
  3. Troisièmement, elle doit être interactive. La curiosité conduit à l’interactivité et permet de rapprocher physiquement le passant du point de vente. Le street marketing est en effet une technique comme une autre pour vendre. Or la vente n’est possible que si le chaland se rapproche puis entre dans la boutique. En termes d’interactivité, rien ne vaut celle qui permet de tester le produit qu’on promeut.
  4. Quatrièmement, elle doit être être en lien avec la marque. Trop de projets de street marketing s’éloignent des valeurs et de l’identité de la marque. Il faut que le client comprenne facilement le lien sous-jacent avec la marque.

Une bonne interaction humaine avec un prospect est le meilleur moyen de le convertir en client. Le street marketing doit vous aider à générer ces interactions.


Que retenir de l’initiative de street marketing de « Soap and the City » ?

Cette initiative montre qu’il n’est pas forcément compliqué de faire du street marketing. C’est le bon sens qui doit prévaloir. Je pense même que plus il y a de budget pour un tel projet, moins la probabilité de succès est élevée. Disposer d’un budget limité (ou de pas de budget du tout) vous obligera à aller à l’essentiel et à ne pas vous disperser.

Votre objectif doit être de créer de l’émotion et d’inviter à l’interaction. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec Soap and the City. Le gérant était à l’extérieur de la boutique et j’ai eu envie de le féliciter pour son initiative. Le contact était noué et si ce n’était pour ne pas rater mon train, je me serais volontiers laisser tenter par un savon. Rappelez-vous, chers commerçants, qu’une bonne interaction humaine avec un prospect est le meilleur moyen de le convertir en client. Le street marketing doit vous aider à générer ces interactions.

street marketing exemple de Sap and the City (Paris)

 

 

 

Étiquettes :

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *