Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

SEO et inbound marketing : enseignements de notre 1er tournage vidéo

Share This Post On

13 ans après la création de ce blog, 2 ans après le lancement de notre méthode d’étude de marché, nous avons concrétisé le weekend dernier un projet que nous préparions depuis de longs mois. Grâce à notre nouvelle recrue, nous avons tourné nos premières vidéos et cette expérience a été très enrichissante. C’est ce que j’aimerais vous raconter dans cet article, en replaçant auparavant le projet dans un contexte plus large de SEO et d’inbound marketing.

SEO et inbound marketing, la raison d’être de ce blog

J’ai démarré ce blog il y a 13 ans comme un moyen d’expression et il s’est peu à peu transformé en un atout formidable pour notre SEO. Je ne compte plus les backlinks, les demandes d’interviews et les clients qui sont arrivés par ce canal. Le travail qu’il représente est néanmoins énorme et il faut faire preuve de beaucoup de discipline pour réussir ce type de projet dans la durée. Nos centaines de milliers de lecteurs constituent un facteur motivationel important. Si mon style d’écriture a évolué avec les années et ma maîtrise du SEO s’est perfectionnée, il me faut toutefois réfléchir aux formats de demain qui permettront à mon entreprise de continuer à être visible dans la jungle des résultats des moteurs de recherche.

3 leçons à retenir de notre premier tournage vidéo

  • rentabiliser votre investissement matériel et budgétaire et tournez 2 jours d’affilée
  • étudiez auparavant les sujets à traiter en fonction des possibilités d’inbound marketing et de la performance SEO recherchée
  • n’écrivez pas complètement votre texte à l’avance. Contentez vous de mots- ou de phrases-clés afin de pouvoir composer votre discours autour de ces éléments

Vidéos et podcast, 2 formats indispensables à l’inbound marketing

Je me suis posé il y a déjà plusieurs années la question de l’indispensable évolution de ce blog et avais annoncé à plusieurs reprises mon intention de me lancer dans la vidéo. Les bonnes résolutions étant faites pour être oubliées (et mes compétences techniques étant limitées), le projet n’a jamais été plus avant. Pourtant les formats complémentaires au blog sont plus importants que jamais pour un bon SEO. Avez-vous remarqué par exemple que google affiche des résultats vidéo parfois en meilleure place que les pages “normales” ? Si l’inbound marketing vous dit quelque chose, il vaudrait mieux vous préparer à devenir blogger, vlogger et sans doute aussi podcaster pour bien ressortir dans les résultats de recherche. J’ai du mal à imaginer que Google continue à n’indexer que les pages web sans tenir compte de la tendance ascendante de consommation de vidéos.
Pour notre société et le type de services que nous vendons (études de marché, études de satisfaction client, analyses marketing), je suis persuadé que le salut viendra d’une combinaison des différents canaux de communication. Aujourd’hui le classement SEO se base à la fois sur le contenu et sur la qualité des métadonnées introduites ; Google se sert bien entendu d’analyses sémantiques pour “comprendre” votre contenu mais cette analyse sémantique est limitée au texte et dans le cas de la vidéo elle se limite à la description que vous en faites. Demain on peut parier que pour les contenus YouTube, des algorithmes de Speech-to-text transformeront les vidéos en texte, donnant ainsi la possibilité à Google (qui fournit déjà ce service de speech-to-text en plus de 100 langues) d’encore mieux comprendre les contenus vidéos et ceux qui les produisent.

Enseignements tirés de notre premier tournage

tournage video IntoTheMinds

Forts de cette conviction, nous avons réalisé notre premier tournage le weekend dernier sous l’impulsion de notre nouvelle recrue, Rebecca. L’expérience a été très enrichissante au-delà de toutes mes attentes. Tout d’abord je n’aurais jamais imaginé qu’il faille autant de matériel pour tourné une vidéo : 2 caméras, multiples trépieds, éclairage, …. pas loin de 40 kilos au total. Ensuite l’exercice est loin d’être facile. Je pensais que que je n’aurais aucun problème à débiter mon texte devant la caméra. Mais se retrouver seul devant cet oeil qui vous fixe est difficile. Même lorsque l’on maîtrise son sujet de multiples prises sont nécessaires pour obtenir un bon résultat.
Au final il aura fallu pas loin de 6 heures pour tourner ce qui en fin de compte donnera environ 5 minutes de vidéo. J’étais épuisé.
En termes de budget il est clair que les premières vidéos vont revenir très chères, mais avec l’expérience les prochaines devraient également être plus rapides à tourner. Mon respect pour les youtubers qui sortent une vidéo par semaine ou plus n’en est que plus grand. Autre enseignement pratique, l’installation du matériel est fastidieuse et il vaut mieux réaliser deux jours de tournage d’affilée pour éviter de perdre des heures dans le montage et démontage.
Si vous aussi vous êtes passé par là, n’hésitez pas à me contacter car votre expérience m’intéresse.

Tags:

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *