Gagnez de l’argent en répondant à nos enquêtes

Inscrivez-vous dès maintenant !
Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Retail : une nouvelle méthode ultra précise pour choisir l’emplacement de votre magasin

Gagnez jusqu’à 50€ en participant à une de nos études de marché rémunérées.

Inscrivez-vous dès maintenant !

Comment bien choisir l’emplacement de son futur point de vente en Belgique ? C’est tout l’enjeu d’une étude d’implantation. Bonne nouvelle pour tous ceux qui sont dans cette situation et qui souhaitent trouver le meilleur emplacement pour leur magasin en Belgique : nous commercialisons une nouvelle source de données qui donne des résultats d’une précision encore jamais vue pour un prix très attractif (à partir de 1000€). Il s’agit des données issues des GPS des smartphones. Grâce à ces données nous sommes en mesure de vous fournir rapidement des résultats inégalés. Nous vous expliquons tout dans cet article.

Si vous êtes pressé, contactez-nous sans attendre par email (info@intotheminds.com) ou par téléphone au +32 2 347 4586. Nous sommes généralement en mesure de fournir les résultats en quelques jours.

Sommaire

Les enjeux d’une étude d’implantation pour un commerce de proximité

Les enjeux d’une bonne localisation pour un point de vente sont clairs. Un point de vente mal placé et c’est la faillite assurée.
La localisation du point de vente est le critère n°1 à étudier lorsqu’on se lance dans le commerce de proximité (retail). Au-delà du concept même de votre point de vente, sa localisation est le facteur qui va décider de son succès ou de sa mort. Ne prenez donc pas l’analyse d’implantation à la légère. Déterminer précisément le nombre de personnes passant devant un point de vente est sans doute l’investissement le plus rentable que vous ferez pendant la vie de votre magasin. Et la bonne nouvelle c’est que nous vous apportons désormais une manière simple, rapide, et abordable d’obtenir les mesures de flux dont vous avez besoin pour faire votre choix.

Les différentes méthodes disponibles pour mesurer les flux

Jusqu’à présent la mesure de flux se basait sur des relevés manuels (que nous décrivons dans notre article sur les prix des méthodes d’étude de marché).
Le traitement le plus abordable consistait à faire des relevés ponctuels et d’extrapoler les résultats. Pour éviter les incertitudes liées à l’extrapolation des résultats, une mesure exhaustive sur une semaine, pendant les horaires d’ouverture, était également possible. Le fin du fin était une analyse vidéo qui permettait à la fois un comptage exhaustif ainsi qu’une qualification des personnes suivant l’âge et le sexe par exemple. Si le nombre de personnes passant devant un point de vente est un critère essentiel, il ne faut toutefois pas négliger la typologie de passants. Votre point de vente peut en effet avoir un positionnement spécifique qui requiert un type de clientèle particulier.

Utilisation des données GPS pour mesure les flux de passants

carte des flux de piétons à Bruxelles, Belgique

Carte de chaleur représentant les flux de piétons dans les rues du centre-ville de Bruxelles.

Grâce à la nouvelle approche méthodologique que nous proposons, nous sommes désormais en mesure d’étudier rapidement et précisément, et sur une période de plusieurs mois, les flux de passants devant n’importe quelle adresse en Belgique. Les données que nous utilisons sont issues des puces GPS des propriétaires de smartphones. Ces données sont agrégées et anonymisées (conformité RGPD) et des analyses sont effectuées pour déterminer le nombre de personnes se trouvant devant une adresse à n’importe quel moment de la journée.
Cette méthode fonctionne particulièrement bien en centre-ville (Bruxelles, Anvers, Liège, Gand, …) où les flux sont souvent élevés, réduisant mécaniquement la marge d’erreur et augmentant la précision des statistiques fournies.

 


Précision des statistiques fournies

localisation des piétons dans les rues de Bruxelles

Carte représentant les points de mesure du flux piétons dans les rues de Bruxelles. La précision des points de mesure permet de faire la distinction entre plusieurs emplacements commerciaux et garantit une grande fiabilité dans le choix du meilleur emplacement pour votre point de vente.

Les chiffres que nous sommes en mesure de vous fournir sont beaucoup plus précis que ceux mis à disposition par les opérateurs téléphoniques. En effet, si les opérateurs de téléphonie mobile commercialisent également des données sur le flux de leurs abonnés, ces données se basent sur les antennes GSM (souvent distantes de plusieurs centaines de mètres en ville), ce qui conduit à une précision insuffisante pour produire des résultats au niveau d’une rue. Les données sur lesquelles nous nous basons ont une précision de +/- 8 mètres et permettent une exploitation au niveau d’une rue, parfois même au niveau d’un trottoir.
Les résultats vous sont fournis par jour, par semaine, par mois, et même par heure. Vous pouvez donc voir comment le trafic devant votre futur point de vente évolue heure par heure. Ces chiffres sont essentiels pour vous décider entre deux points de vente et nous sommes les seuls en Belgique à pouvoir vous les fournir.
Comme vous pouvez le voir sur l’illustration ci-contre, nous récoltons de multiples points de mesure au niveau d’une rue. Votre futur commerce sera donc couvert sans problème et vous pourrez vous rassurer sur le choix de l’emplacement.

Les anciennes méthodes de comptage obsolètes ?

Est-ce à dire que les autres approches méthodologiques sont désormais obsolètes ? Tout dépend du contexte. En milieu urbain il est clair que nous sommes désormais en mesure de fournir des comptages exhaustifs sur 6 ou 12 mois pour un prix équivalent à un comptage manuel sur une semaine. Nous ne proposerons donc plus cette méthode, ni celle du comptage partiel.
En milieu péri-urbain ou rural par contre, le volume de signaux GPS pourrait être trop faible pour permettre d’appliquer cette méthode. Dans ce cas il est toujours possible de recourir à l’une ou l’autre alternative.
Ce qui est clair c’est que le comptage sur la base des signaux GPS ne donne pas d’indications qualitatives sur la nature des passants. Une analyse approfondie du flux devant un point de vente reste donc d’actualité.

Tags: , ,

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *