Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Paris : l’impression 3D au service de 10 vitrines interactives

Partager cet article sur

Dans un billet précédent nous nous étions fait l’écho d’une initiative lancée à Paris par la SEMAEST pour doter les commerçants du 10ème arrondissement de vitrines interactives réalisées avec le concours du FabShop, spécialiste de l’impression 3D.

Au mois de Décembre 2015 un projet a été lancé qui regroupait 10 commerçants ayant pour point commun de louer un local dont la SEMAEST est propriétaire : un fleuriste, trois librairies, une fromagerie, un boucher, …
Avant que les installations interactives ne soient démantelées en Janvier 2016 nous avons voulu immortaliser une dernière fois cette initiative et parler aux commerçants afin de recueillir leur avis sur le projet et ses retombées.

Cartons recyclés et impression 3D au service des vitrines interactives

L’idée du projet était de recycler les vieux cartons et emballages des magasins et de les réutiliser pour produire des décors animés. Ces derniers ont été fabriqués en utilisant un peu de high-tech: LED, circuits imprimés, des cellules photovoltaïques et un peu d’impression 3D. Le tout était joué. Le résultat est superbe comme vous le montreront les photos ci-dessous.

Réactions positives des commerçants

Les commerçants qui ont participé au projet sont unanimes : ils ont adoré l’idée. Pour certains d’entre eux l’installation présentait cependant quelques inconvénients , notamment par la place qu’elle occupait (ce qui empêchait d’utiliser la vitrine pour sa fonction première, c’est-à-dire promouvoir les produits du magasin). Des problèmes de visibilité se sont également posés (comme dans le cas de La Crèmerie où le décor occupait une petite vitrine excentré sur le côté droit de la boutique). Dans le cas de la librairie Nordest, le décor a été suspendu à mi-hauteur afin d’être visible de tous et de permettre la mise en avant des derniers ouvrages.

Conclusion

Un grand bravo à la SEMAEST pour ce projet de dynamisation du 10ème arrondissement. Bien que l’effet sur les ventes ne soit pas avéré, ce projet a été très apprécié par les passants et démontre qu’il est possible de créer une interaction avec les piétons. En des périodes aussi troublées que celles que nous traversons il me semble également essentiel de réenchanter la vie des consommateurs et de leur redonner le sourire. Ce projet y contribue et je forme le vœu qu’il inspirera les chambres de commerce en France, à l’étranger et tous les organismes qui aident les commerçants à trouver leur place dans un environnement de plus en plus online.

Étiquettes : ,

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *