Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Crowdsourcing : des exemples de résultats concrets

Share This Post On

Sur son blog Yann Gourvennec, avec lequel nous partageons des idées et croisons des billets de manière régulière, vient de publier un excellent article sur les finalités du crowdsourcing.

Yann a justement concentré son effort de synthèse sur les résultats concrets du crowdsourcing.

Trop souvent en effet cette technique faisant appel à une communauté plus ou moins large se solde par un résultat relativement maigre. En matière de génération d’idées (excusez mon manque d’enthousiasme) je trouve qu’il y a également une tendance à une certaine stérilité. Vous vous rappellerez sans doute du billet que nous avions publié sur l’expérience MyStarbucksIdea.com dont au final on pouvait douter de la rentabilité économique stricto sensu. Certaines études scientifiques confirment également que le crowdsourcing / “open innovation” a des effets mitigés. Ceci ne fait que renforcer l’intérêt du billet de Yann et les 3 exemples qu’il y traite.

Je rejoins Yann sur un point. Dans la conclusion de son article il déplore le fait que le crowdsourcing soit l’apanage des grandes entreprises. Les ressources informatiques, les connaissances IT pour monter une telle opération ne sont en effet pas à la portée de tous, surtout pas des PME’s dont le quotidien est plutôt d’avoir la tête dans le guidon et de manquer de recul. Certains exemples (comme celui de la PME française Raidlight dont nous avions traité dans un article il y a maintenant de nombreux mois) montrent que faire participer la communauté peut apporter un vrai avantage concurrentiel, être une source de différenciation, sans compter la fidélisation que cela peut permettre de développer.

Néanmoins les efforts pour y parvenir sont importants et il serait totalement illusoire de penser que le crowdsourcing est une panacée. C’est un moyen comme un autre pour affiner sa stratégie marketing et en particulier pour améliorer sa vision stratégique de l’entreprise. Encore faut-il cependant que l’entrepreneur ait la maturité nécessaire pour se rendre compte de l’utilité de faire évoluer sa stratégie. A mon avis c’est là que le bât blesse.

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

1 Comment

  1. Merci pour le lien Pierre-Nicolas, j’ai un article croisé en préparation. A bientôt 🙂

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *