Gagnez de l’argent en répondant à nos enquêtes

Inscrivez-vous dès maintenant !
Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Covid-19 : comment assurer la distanciation sociale dans les magasins et aéroports ?

Gagnez jusqu’à 50€ en participant à une de nos études de marché rémunérées.

Inscrivez-vous dès maintenant !

Quelles sont les meilleures techniques pour assurer la distanciation sociale dans les espaces privés et publics (magasins, aéroports, transports publics) ? C’est la question à laquelle nous répondons aujourd’hui dans ce podcast en interrogeant un expert, le Dr. Flurin Hänseler. Ses travaux de recherche sont consacrés à la régulation des flux et son expertise est donc précieuse pour comprendre quelles techniques mettre en place pour assurer le maintien de la distanciation sociale dans des environnements où se croisent d’ordinaire beaucoup de personnes.

Conseils pour garantir la distanciation sociale

  • réduire la densité dans les lieux de passage
  • limiter le nombre de personnes admises dans les lieux de passage (aéroports, magasins)
  • utiliser des capteurs placés en hauteur pour contrôler les concentrations spontanées de personnes (par exemple dans les files d’attente) ou détecter les groupes au sein desquels la distance minimale entre personnes n’est pas respectée

Introduction

La réouverture progressive des commerces pose la question cruciale du maintien de la distanciation sociale en points de vente. La même question se posera dans quelques semaines lorsque rouvriront les aéroports. Comprendre comment contrôler et réguler les flux de personnes représente aujourd’hui un enjeu majeur ; un enjeu de sécurité sanitaire bien sûr, mais également un enjeu commercial. Comme nous l’avons expliqué dans notre série d’analyses sectorielles sur l’impact du covid, la sécurité des clients est une condition sine qua non à la reprise pour les 2 prochaines années.

Il est donc plus que jamais nécessaire ce comprendre comment maintenir la distanciation sociale dans des milieux confinés. Pour aborder cette question, nous avons invité un expert : Flurin Hänseler.


Flurin Hänseler, un expert de l’étude des flux de personnes

Dr. Flurin Hänseler

Flurin Hänseler a effectué sa thèse de doctorat sur la gestion des flux de passagers dans les gares. A ce titre il a pu étudier de très près la dynamique des flux de personnes dans des milieux confinés. Comme il l’explique dans le podcast, les sociétés de chemins de fer ont une connaissance à peu près exacte du nombre de personnes dans les trains, mais pas des mouvements à l’intérieur des gares. En disposant des caméras en hauteur, il est possible de reconstituer les trajectoires empruntées et de les étudier. De tels dispositifs sont aujourd’hui installés dans les lieux de passage comme les aéroports mais également dans des supermarchés.


Dans les halls de gare, les plafonds peuvent en effet être très hauts, donc […] vous devez utiliser les bons capteurs, avec une sensibilité adéquate. C’est un peu comme en photographie. On notera que dans les gares ce sont souvent les zones les plus encombrées qui ont les plafonds les plus bas. Parfois, vous avez des couloirs qui vous mènent à votre quai ; ces couloirs sont souvent assez étroits et n’ont pas un plafond très haut. Vous avez donc besoin de capteurs qui peuvent être montés sur des plafonds bas et il s’avère que c’est en fait beaucoup plus difficile parce que plus le plafond est bas, plus vous avez besoin de capteurs si vous voulez avoir une perspective de haut en bas.

Une image valant mieux qu’un long discours, voici ce qu’une mesure faite dans un aéroport donne. Dans cette situation les capteurs sont donc accrochés à des hauteurs relativement importantes.

On voit clairement la file d’attente se former ainsi que les zones de concentration dans lesquelles la distanciation sociale peut devenir problématique.


Les mécanismes derrière les flux de piétons

Pour parvenir à réguler les flux de piétons, Flurin Hänseler parle de “densité”. Il faut maintenir la densité en deçà d’un certain niveau afin d’éviter les accumulations de personnes et la réduction de la distance entre elle. L’équation est complexe à résoudre et dépend de la typologie du lieu (intérieur / extérieur) et bien entendu du type de personnes et de leur vitesse.


Ce qui est fondamental pour la compréhension des flux de piétons c’est la relation entre densité et vitesse de marche.

Flurin Hänseler


Afin de s’affranchir des effets induits par les différences de comportements des piétons, et pour leur permettre de réguler eux-mêmes la distance avec les autres, on comprend donc que la réduction du flux est essentiel. Les instructions données par les autorités pendant le déconfinement (contrôle aux entrées des magasins et nombre maximum de personne par surface disponible) découlent donc naturellement de cette règle.

Il faut toutefois voir plus loin que la phase de déconfinement et se demander comment, dans une phase de reprise économique, la distance sociale pourra être garantie dans des lieux qui doivent accueillir un grand nombre de personnes. On pensera ici aux aéroports par exemple, dont les clients (les compagnies aériennes) doivent concentrer les passagers pour être rentables.


Comment respecter la distanciation sociale dans les lieux de passage ?

Voilà la question que tout le monde se pose. Y répondre est devenu un impératif pour continuer à accueillir des clients et faire des affaires.

Pour les grands magasins et les supermarchés, la méthode la plus efficace (et la moins chère à mettre en place sans doute) consiste à limiter le nombre de personnes dans le magasin. La densité sera ainsi réduite mécaniquement et la distanciation sociale au sein de l’espace de vente sera plus facile à garder. On compte bien entendu ici sur l’autodiscipline des clients.

KTI XOVIS 2016

Le problème se corse aux endroits où se forment des files d’attente. Le problème est particulièrement prégnant dans les aéroports où des files se forment à plusieurs endroits : check-in, contrôle de sécurité, embarquement. Dans ce contexte particulier, Flurin Hänseler recommande l’utilisation de capteurs en hauteur (voir illustration ci-dessus) qui permettent de :

  • détecter les endroits où la distance entre individus n’est pas garantie (par exemple parce que des automates pour le check-in sont trop rapprochés) et d’y remédier
  • mesurer au sein des files d’attente que la distance minimale est bien respectée

Conclusion

En conclusion on peut dire que le respect de la distanciation sociale est d’abord une question de bon sens (réduction de la densité donc du nombre de personnes présentes dans un lieu à un temps t). Des mesures technologiques (capteurs en hauteur) peuvent devenir indispensables dans des environnements présentant des risques plus élevés de part la concentration élevée d’individus (aéroports, gares par exemple).



Illustrations : shutterstock, Xovis

Tags: , ,

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *