Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Les algorithmes ont fait de nous des zombies

Partager cet article sur

Cela ne devrait être une surprise pour personne : nous sommes suivis dans tout ce que nous faisons, surtout online. Des algorithmes nous observent, analysent ce que nous faisons. Les Big Data sont agrégées pour comprendre ce que nous aimons et ce que nous aimons moins (tout cela basé sur les sites que nous visitons, le temps que nous y passons, …) et ainsi prévoir ce que nous allons faire avec notre prochain clic de souris. Comme un joueur d’échecs, l’algorithme prévoit notre comportement et ne fait d’ailleurs pas que ça.

Choisir entre quelques options

Lorsque votre comportement a été analysé par l’algorithme, le contenu qui vous correspond le mieux apparaît aux endroits stratégiques des pages que vous visitez. En d’autres termes, le contenu est « poussé » jusqu’à vous comme un hameçon vers le poisson. Il ne vous reste plus qu’à mordre. Je pense que cela est vraiment très intrusif car vos choix sont limités à certaines options qui peuvent en fait ne pas être les meilleures pour vous. Prenons un exemple.

La liberté de l’information est réduite

Je parlais l’autre jour à un journaliste de L’Avenir qui m’interviewait pour l’un de ses articles. L’industrie de l’information a changé disait-il. Avant l’avènement de l’internet les clients achetaient leurs journaux sans savoir à l’avance ce qu’ils allaient y trouver ni si le contenu leur plairait. Il s’agit d’un modèle d’offre de l’information (« information on offer »). Aujourd’hui, les gens se sont tournés vers les contenus en ligne et, avec quelques mots-clés, décident eux-mêmes de ce qu’ils veulent lire.

Informations sur demande et offre d’informations

Dans le modèle d’offre d’information offline, la variété d’informations disponibles pour le lecteur était très large. Vous pouviez éventuellement lire quelque chose d’intéressant auquel vous ne vous attendiez pas.
Dans le modèle online d’ « information à la demande » la palette d’information devient beaucoup plus étroite parce que vous décidez à l’avance ce que vous voulez lire. La probabilité de tomber sur un contenu divergeant de la recherche initiale est faible. D’autant plus faible que les algorithmes utilisés pour vous proposer ce qu’il faut lire affinent les résultats en fonction de votre profil. Si vous lisez de préférence le Washington Post, les premiers articles que vous vous verrez proposés en seront issus Si vous lisez la presse de gauche, l’algorithme fera l’impasse sur la presse de droite.
En d’autres termes, vous avez l’impression que vous décidez de vos actions mais ce n’est qu’une illusion. Votre comportement a été analysé, mis en équation, et vous devenez une variable dans un modèle mathématique complexe. Votre liberté d’agir, votre capacité à décider de votre destin est limité à ce que l’algorithme veut bien vous proposer. Effrayant n’est-ce pas ? Vu sous cet angle là, vous ne commenceriez pas à surfer en mode “incognito” ?

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à regarder la vidéo ci-dessous (merci à D. Vellande de nous l’avoir signalée).

Étiquettes :

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *