16 juillet 2012 421 mots, 2 min. de lecture

Les vitrines de Louis Vuitton entrent dans l’ère du multimedia

Par Pierre-Nicolas Schwab Docteur en marketing, directeur de IntoTheMinds
Les nouvelles technologuies sont de plus en plus présentes dans les vitrines mais ne semblent pas vraiment appréciées par les clients (voir ce sondage 2023). L’expérience client de cette nouvelle ère se classe dans un spectre qui va du passif […]

Les nouvelles technologuies sont de plus en plus présentes dans les vitrines mais ne semblent pas vraiment appréciées par les clients (voir ce sondage 2023). L’expérience client de cette nouvelle ère se classe dans un spectre qui va du passif à l’actif.

Voici l’exemple d’une expérience que nous appellerions « passive » et que nous avons trouvée chez Louis Vuitton. Après nous être fait l’écho de la nouvelle ligne créatrice qui anime l’équipe en charge des vitrines de Vuitton dans le monde, nous avons pu découvrir tout récemment la nouvelle mouture de ces vitrines. Toutes les vitrines sont désormais « alignées » en termes de design et à l’occasion de nos voyages de veille en Espagne, Portugal, France, nous avons pu confirmé que les « guidelines » étaient bien respectées partout en Europe.

Une vitrine multimedia

Vous noterez tout d’abord que le design de la nouvelle version de la vitrine Vuitton est assez proche de l’ancienne en termes de style. On y retrouve ce même concept de « vitrine dans la vitrine » ou des objets de la gamme Vuitton servent à « encadrer » un autre objet. Cependant c’est en se rapprochant qu’on note la différence notable. Il s’agit en effet d’une vitrine interactive dans laquelle a été placée un écran diffusant en boucle un film un peu décalé mettant en avant des chemises et malles de la marque. Je vous avoue que j’ai eu un peu de mal à saisir le lien. Il doit s’agir d’un message subliminal.

Mon avis

Même si le message diffusé par le film n’est pas transparent pour moi, l’enseignement principal n’est pas là.  L’enseignement principal de ce billet est l’évolution majeure, quasi disruptive, que le concept même de magasin est en train de vivre. Les vitrines que nous connaîtrons dans 10 ans n’auront, à coup sûr, plus rien à moi avec celles d’aujourd’hui. Bien entendu l’évolution est permanente mais c’est la rapidité et l’échelle des transformations que nous sommes en train de vivre qui m’interpellent. Je ne saurai dire si les vitrines de 2020 seront passives ou actives. Mais vous pouvez être sûrs que les magasins de grand-père et grabd-mère vont vous paraître terriblement ringards. Le digital et l’interactivité prennent le dessus et ce n’est qu’une question de temps (et d’économies d’échelle) pour que ce nouveau standard s’impose.

Soyons donc en avance sur votre temps et intégrez dès aujourd’hui ces tendances dans vos aménagements de points de vente.



Publié dans Innovation.

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *