Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Des tweets plus longs : quel effet sur les utilisateurs ?

Share This Post On

Twitter a annoncé travailler sur une nouvelle fonctionnalité permettant d’afficher des tweets dépassant 140 caractères. Certains trouvent ça fantastique ; nous sommes  assez perplexes. Une grande partie du succès de Twitter est en effet basé sur la brièveté des messages et on peut se demander si Twitter n’est pas en train de renoncer à ce qui a fait son ADN.
Dans cet article nous essayons de prédire ce qui pourrait arriver et comment les consommateurs vont adapter leur comportement.

Comportement actuel des utilisateurs de Twitter

Les utilisateurs de Twitter ont aujourd’hui tendance à suivre beaucoup d’autres comptes twitter. C’est une des règles du jeu : je te suis; tu me suis. Chaque compte twitter a environ 208 “followers” en moyenne, mais seulement 57% des utilisateurs de Twitter ont tweeté au cours des 12 derniers mois. En d’autres termes 43% des utilisateurs de Twitter sont inactifs et se contentent vraisemblablement de lire les tweets des autres.

Concision et brièveté : la raison d’être du succès de Twitter

Suivre 208 comptes prend du temps. Vous devrez en avoir si vous voulez ne pas en perdre une miette et suivre constamment votre flux Twitter. La plupart des gens ne peut d’ailleurs pas se le permettre. Cela explique que seulement 36% des utilisateurs consultent Twitter sur base journalière, et 22% plusieurs fois par jour. Cela signifie que 64% des utilisateurs regardent leur flux Twitter sur base hebdomadaire ou mensuelle. En conséquence quelqu’un qui se connecte aussi peu fréquemment est susceptible de se retrouver face à un flux de tweets très long. Le parcourir requiert que ces messages soient courts, concis, afin de faire le tri et de ne retenir que ce qui présente un vrai intérêt. Dans ce combat contre la quantité de données, la concision est un allié. Alors que risque-t-il de se passer si les tweets viennent à devenir plus longs ?

Des tweets plus longs pourraient conduire à une diminution de l’usage de Twitter

Aujourd’hui, un utilisateur occasionnel de Twitter peut encore faire le tri relativement facilement dans son flux. Passer en revue des messages courts est une tâche qui reste gérable. Votre cerveau scanne rapidement les quelques caractères (au maximum une phrase) et une décision peut être prise dans l’instant sur l’opportunité d’aller plus loin ou pas.
Demain des tweets plus longs imposeront de mobiliser des capacités cognitives plus importantes. Or nous ne les avons pas. Notre temps est compté et l’utilisateur devra trouver des parades. L’une d’elle pourrait être de diminuer drastiquement le nombre de comptes suivis, entraînant de fait une interaction moindre. Or les interactions sont à la base du succès de twitter.

Conclusion

Nous supposons que Twitter doit avoir une très bonne raison de supprimer la limitation de taille des tweets. Cependant nous craignons que cette décision, si elle venait à voir le jour, pourrait avoir une influence négative sur l’expérience client, la capacité cognitive consommée, et risque de diminuer ipso facto l’utilisation qui est faite de twitter.

Image: Shutterstock
Tags:

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *