Gagnez de l’argent en répondant à nos enquêtes

Inscrivez-vous dès maintenant !
Le blog de la société IntoTheMinds
Conseils en Data & IT

Le Big Data au service du Data Journalisme

Gagnez jusqu’à 50€ en participant à une de nos études de marché rémunérées.

Inscrivez-vous dès maintenant !

Le Big Data est désormais un des sujets les plus traités sur ce blog mais jusqu’à présent ses liens avec la data journalisme n’ont pas été traités.

Après avoir été invité récemment par la Commission européenne à réfléchir sur la façon de promouvoir le data journalisme en Europe, j’ai pensé qu’il pourrait être intéressant de partager les réflexions que j’ai présentées au séminaire « News & Technology » de l’Eurovision. Ma présentation est accessible à la fin de cet article et l’essence est résumée ci-dessous.

Qu’est-ce que le data journalisme ?

En l’absence d’une définition claire de ce qu’est le data journalisme, j’ai proposé aux membres de l’Eurovision la mienne. Pour moi le data journalisme consiste à utiliser des données à deux fins :

  • La production de contenu (par exemple, un article) à partir de l’analyse de données. Un bon exemple est tout le travail journalistique autour des Panama Papers.
  • La visualisation des données à des fins éditoriales. Deux cas d’usage me semblent pertinents :
    • la visualisation et le contrôle de la production journalistique (par exemple en visualisant à quel lieu géographique les articles écrits se rapportent et en identifiant ainsi les éventuels « trous » dans le traitement de l’information)
    • la visualisation de données à des fins de comparaison : utiliser des données européennes pour visualiser les niveaux de revenus, de chômage, ou l’accueil des réfugiés dans d’autres pays, permet en effet au lecteur de replacer sa situation dans un contexte plus général.

Comment attirer l’attention de vos lecteurs

La visualisation des données peut vous aider à atteindre l’objectif recherché par tous les journalistes : attirer l’attention des lecteurs.

Tous les journalistes le savent : produire du contenu local est essentiel pour attirer son lectorat. Les gens se sentent surtout concernés par ce qui est proche d’eux. Visualiser les données peut devenir un outil précieux afin de contrôler les efforts journalistiques. Si votre contenu contient des geotags (une balise identifiant à quelle ville, code postal le contenu se rapporte), vous êtes en mesure de visualiser si vos contenus couvrent de manière homogène un territoire géographique. De cette manière il devient plus facile d’identifier les « trous » et de les combler.

La visualisation des données peut également vous aider à replacer votre contenu dans un contexte plus général. L’être humain a un intérêt à se comparer à d’autres et à comprendre comment sa situation est différente ou semblable à celle de ses voisins. Utiliser les données disponibles au travers du Portail européen « Open Data » peut se révéler une opportunité intéressante pour qui veut rendre son lectorat sensible aux sujets européens.

Conclusion

Rappelez-vous que le Big Data est juste un outil; ce n’est pas une fin en soi. Des articles de qualité ne peuvent pas être produits automatiquement par des algorithmes. Les humains seront encore longtemps indispensables pour écrire des contenus attrayants et enrichissants.

Cependant le Big Data peut se révéler un allié précieux pour pousser le bon contenu à la bonne cible au bon moment et dans le bon format.

Le Big Data peut également vous aider à explorer les tendances de consommation et ainsi mieux adapter votre production journalistique aux différents segments du marché.

Dans le journalisme, le modèle dominant est encore celui du « one-size-fits-all ». Journaux et magazines poussent encore trop souvent un même contenu à travers leurs différents canaux. Cette pratique est dommageable et elle ne peut s’inverser que si vous comprenez les particularités de la consommation de chaque segment. Si cette perspective vous intéresse nous disposons d’un outil vous permettant d’atteindre ce but. Contactez-nous afin que nous vous le présentions.

Photo : pjhpix / Shutterstock.com
Étiquettes :

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *