Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Innovations dans le secteur postal : les business models se réinventent

Share This Post On

Le secteur postal est unique. Son business model original est menacé et le secteur tout entier est obligé de se réinventer et de s’adapter pour survivre. Ce qu’on y observe en termes d’innovations est tout simplement unique.

J’ai rencontré Delphine Desgurse à Venise fin Janvier à l’occasion d’une conférence sur le marketing. Delphine est la vice-présidente de La Poste, en charge de l’innovation.

Comme il y a deux ans , elle a fait une présentation très intéressante et inspirante sur l’innovation, avec un focus particulier sur le secteur postal qui, contrairement à d’autres, se réinvente grâce à des innovations radicales.

La survie du secteur postal est en jeu

Nous avons déjà traité du secteur postal à plusieurs reprises et il est clair pour tout le monde qu’il est menacé : les activités traditionnelles liées au courrier sont en baisse et les opérateurs postaux, avec leur réseau établi et leur structure de coût élevée, doivent protéger leurs revenus et trouver de nouveaux marchés où se développer.

La montée de l’ e-commerce leur a donné à la possibilité de chercher des relais de croissance dans la distribution de colis et ils sont maintenant en concurrence avec des intégrateurs comme DHL , Fedex et UPS. La part de marché des postes nationales sur le segment des colis reste toutefois faible en comparaison de celle réalisée sur le courrier.

L’internationalisation est la règle

L’e-commerce a changé les règles en termes de trafic et de distribution, forçant les postes à s’ouvrir à l’international. Elles sont passés d’un modèle où la collaboration entre acteurs nationaux était la règle (vous vous occupez de votre pays et nous du nôtre) à un modèle où tout le monde est à la chasse aux clients sur le territoire de l’autre. Vous ne le savez peut-être pas mais les opérateurs postaux disposent de représentations extra=territoriales (des sortes d’ambassades) grâce auxquelles elles peuvent faire concurrence, sur les marchés locaux, aux acteurs nationaux.

Évidemment, cela permet d’augmenter les perspectives de développement, mais l’inconvénient est que les concurrents peuvent aussi venir sur votre marché et vous “voler” vos clients.

Innover pour gagner des clients fidèles et rentables

L’internationalisation a apporté avec elle une plus grande concurrence et au final les postes ne s’en sortent pas mieux qu’avant. Elles doivent désormais tirer parti de leur réseau existant et augmenter la fidélisation de leurs clients grâce à la différenciation .

Nous avons observé depuis quelques années une vague d’innovations qui sont parfois loin de l’activité de base. Un reportage récent sur France 2 montre d’ailleurs très bien comment les business models ont changé et en particulier la façon dont l’intégration des services a eu lieu. Vous trouverez ci-dessous un lien vers une première ébauche de certaines initiatives emblématiques ; nous la compléterons régulièrement dès que quelque chose de nouveau apparaîtra sur le marché .

L’économie du partage

La Poste en France est certainement l’un des pionniers en matière d’innovation et après la présentation du nouveau plan stratégique le 28 Janvier 2014, son PDG Philippe Wahl a indiqué que le groupe espère créer de nouveaux services. Nous traiterons dans un proche avenir avec plus de détails toutes ces idées mais en voici déjà quelques-uns : prendre des photos pour les compagnies d’assurance quand un sinistre doit être étudié et documenté, visites à domicile pour les personnes âgées, la livraison des commandes des supermarchés dans les zones rurales, contrôle des autoroutes, lecture des compteurs de gaz et électricité, et l’identification des rénovations nécessaires pour une meilleure isolation.

Pour commencer cette série permettez-moi de prendre un exemple que Delphine a partagé avec l’audience à Venise. Delphine est très forte sur l’économie de «partage» qui consiste à monétiser des ressources qui ne sont pas utilisés à 100% par une société (ou par une personne) à 100 %. Vous connaissez tous des sites de partage grand public bâtis sur ce principe comme AirBnB.

La Poste a de toute évidence un pool important de voitures pour livrer ses colis et son courrier. Ces voitures sont gérés jusqu’à présent par une société détenue par La Poste. Cette société n’a pas d’objectifs de rentabilité (elle a par contre des objectifs opérationnels) et vous pouvez aisément imaginer que ces voitures restent pour la plupart non utilisées le weekend. L’intention de la Poste est ici de traiter sa société de leasing comme une entité à but lucratif et de monétiser les voitures ne sont pas utilisés en les louant à des tiers (un particulier par exemple qui a besoin d’une camionnette pour son déménagement). Ikea le fait déjà.

Je ne suis pas sûr que ce service soit déjà en place (du moins je n’ai rien trouvé à ce sujet pour l’instant) mais Delphine a indiqué qu’un partenariat avait déjà été mis en place avec la Maaf en ce qui concerne l’assurance des conducteurs.

Tags: ,

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *