Gagnez de l’argent en répondant à nos enquêtes

Inscrivez-vous dès maintenant !
Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Avec l’âge les entrepreneurs sont moins confiants mais plus réfléchis

Gagnez jusqu’à 50€ en participant à une de nos études de marché rémunérées.

Inscrivez-vous dès maintenant !

Quel est l’effet de l’âge sur la dynamique entrepreneuriale ? IntoTheMinds a réalisé une étude sur 840 créateurs d’entreprises dans toute l’Europe. Le but était de comprendre comment l’âge influençait le démarrage de l’entreprise ainsi que la confiance de l’entrepreneur. Les résultats confirment certaines intuitions mais sont également étonnants à plus d’un titre. Ils confirment en outre que les politiques de soutien à l’entrepreneuriat doivent s’adapter à l’âge de l’entrepreneur.

Cette étude complète celle que nous avons consacrée aux effets du Covid-19 sur la création d’entreprises et sur l’entrepreneuriat féminin.

Les conclusions en bref

  • La confiance des entrepreneurs dans l’avenir diminue avec l’âge. Les entrepreneurs entre 18 et 25 ans sont 64% à être confiants ou très confiants contre 54% parmi les 56-65 ans
  • Avec l’âge qui augmente c’est la confiance dans la réussite de sa propre entreprise qui diminue. Les entrepreneurs les plus jeunes sont 20 points plus confiants dans leur réussite que leurs aînés.
  • Plus l’âge de l’entrepreneur augmente, plus la probabilité d’obtenir un soutien financier privé augmente
  • Les entrepreneurs de 55-65 ans sont 4 fois plus nombreux à obtenir un soutien financier privé de plus de 50000€ que les 18-25 ans
  • Plus l’âge augmente, plus on mûrit son idée d’entreprise. Seuls 35,7% des 55-65 ans ont lancé leur entreprise en 6 mois contre 53,3% des 18-25
  • Logiquement, plus l’âge augmente plus la probabilité d’avoir déjà créé une entreprise augmente. Les 18-25 ans ne sont que 5,9% à déjà avoir créé une entreprise contre 23% des 46-55 ans.
  • Plus l’entrepreneur est âgé plus il entreprend seul
  • Environ 3/4 des entrepreneurs se lancent seuls, tous âges confondus
  • L’âge n’a pas d’impact sur l’esprit entrepreneurial

Sommaire

 


Introduction

Démarrer sa boîte n’est pas une mince affaire. Au-delà de l’idée il y a mille aspects à prendre en compte. L’entrepreneur doit avoir de nombreux talents au démarrage et une force de caractère certaine pour vaincre les obstacles. Les créateurs d’entreprises parlent souvent de résilience.

Dans cette étude nous analysons comment l’âge influence les grandes décisions des créateurs d’entreprise : quand et avec qui se lancer, comment se financer, et comment affronter l’incertitude.

Comment l’âge de l’entrepreneur influence-t-il le démarrage de son entreprise ?

Le premier enseignement de notre étude est que le « passage à l’acte » ralentit avec l’âge de l’entrepreneur. En d’autres termes, le temps qui s’écoule entre l’idée de business et la création effective de l’entreprise augmente avec l’âge de l’entrepreneur.

Si 53,3% des entrepreneurs de 18 à 25 ans se lancent en moins de 6 mois, ils ne sont plus que 35,7% parmi les 56-65 ans. Avec l’âge, le créateur d’entreprise semble donc mieux maîtriser son impatience.

temps écoulé entre l'idée de business et la création de l'entreprise en fonction de l'âge de l'entrepreneur
Les entrepreneurs les plus âgés ont forcément plus d’expérience, ce qui se reflète dans le pourcentage décroissant de néo-entrepreneurs. Alors que 23% des 46-55 ans ont déjà créé une entreprise, ils ne sont que 5,9% parmi les 18-25 ans.

pourcentage de néo-entrepreneurs en fonction de l'âge du créateur d'entreprise

Un autre résultat étonnant concerne le nombre de cofondateurs. L’âge de l’entrepreneur semble inciter les entrepreneurs à ne pas s’entourer. On constate en effet que la proportion d’entrepreneurs se lançant seuls augmente lentement avec l’âge : ils sont 83,3%% parmi les plus de 65 ans, et 74,1% parmi les 18-25 ans.

Si l’on exclut les plus de 65 ans, on constate que la proportion de « solo entrepreneurs » est relativement stable. Environ 3/4 des entrepreneurs se lancent seuls.

nombre de cofondateurs en fonction de l'âge du créateur d'entreprise



La confiance de l’entrepreneur dépend de son âge

Si la fibre entrepreneuriale n’est pas sensible à l’âge, il en va autrement de la confiance. Les résultats montrent qu’aussi bien la confiance dans l’avenir que la confiance dans sa propre réussite décroissent avec l’âge du créateur d’entreprise.

Alors que 63,7% des 18-25 ans ont confiance ou tout à fait confiance dans l’avenir, ils ne sont plus que 53,5% parmi les 55-65 ans. Le graphique ci-dessous montre bien comment la confiance dans l’avenir s’érode progressivement avec l’âge.

confiance des créateurs d'entreprises dans l'avenir en fonction de leur âge

Plus étonnant, il en va de même pour la confiance dans sa propre réussite. Là aussi on note des différences notables entre les entrepreneurs les plus jeunes et les plus âgés. Près de 75% des entrepreneurs de 18-25 ans sont confiants dans leurs chances de réussite, contre seulement 53,5% des 56-65 ans. Ce sont 20 points qui se sont donc évaporés.


confiance du créateur d'entreprise dans la réussite de sa startup en fonction de son âge

Le financement privé augmente avec l’âge de l’entrepreneur

Le dernier aspect que nous avons analysé est celui du financement privé en fonction de l’âge de l’entrepreneur.

On constate d’une part que la part des créateurs d’entreprise qui accèdent à des financements privés (amis, famille, banques, investisseurs privés) diminue avec l’âge. Ainsi, les entrepreneurs de 56 à 65 ans sont moitié moins nombreux à accéder aux financements privés que leurs benjamins de 18 à 65 ans.

porcentage de créateurs d'entreprise recevant un soutien financier privé

Par contre, les montants qui sont alloués augmentent avec l’âge du créateur d’entreprise. On observe ainsi, parmi les entrepreneurs sondés, que les 56-65 ans sont quasiment 5 fois plus nombreux que les 18-25 ans à décrocher des financements de plus de 50.000€.

montant financement privé aux créateurs d'entreprises en fonction de leur âge


Conclusion

Cette étude montre clairement que l’âge du créateur d’entreprise a plusieurs effets. Ces derniers se reflètent dans les choix opérés en ce qui concerne le démarrage de la structure, ou dans l’état d’esprit du créateur d’entreprise. Les effets ne sont à ce stade que des corrélations, mais nous pouvons quand même avancer quelques hypothèses.

Le démarrage plus « lent » de l’activité commerciale chez les créateurs d’entreprise plus âgés nous semble devoir être mis en parallèle avec l’expérience. Une personne plus mûre sera plus à même de tempérer son excitation et de réfléchir plus posément. Son expérience passée (notamment dans la création d’entreprise) lui dicte un réalisme prudent qui se reflète dans sa confiance. Le jeune créateur d’entreprise, moins expérimenté, n’est pas encore à même d’apprécier les difficultés qui l’attendent et fait preuve d’un enthousiasme plus prononcé.

Avec l’expérience augmentent également les moyens financiers, ce qui peut expliquer le moindre recours aux financements privés. Par contre, lorsque ceux-ci sont nécessaires, un entrepreneur plus âgé aura sans doute moins de difficultés à sécuriser des sommes plus importantes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *