Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

YouTube vous permet d’effacer votre historique de consommation

Share This Post On

Enfin une avancée notable du côté de l’algorithme de recommandation de YouTube ! Les utilisateurs ont désormais la possibilité d’effacer leur historique de consommation ou de suspendre la collecte de données. A notre connaissance c’est la première fois qu’un acteur du web aussi important laisse la possibilité à l’utilisateur d’influer sur les résultats qui lui sont proposés. C’est un pas positif dans la recherche d’une plus grande transparence et d’une meilleure gouvernance des données.

Sommaire

5 propositions pour de meilleurs algorithmes

  1. informer : sur la présence des algorithmes
  2. désactiver : permettre la désactivation des algorithmes par l’utilisateur
  3. effacer : permettre d’effacer les données et de repartir d’une feuille blanche
  4. autoriser : l’utilisateur à affiner le fonctionnement de l’algorithme
  5. montrer : les effets de l’algorithme

L’algorithme de recommandations augmente la consommation sur YouTube

D’après Neal Mohan les recommandations sont à l’origine de 70% de la consommation de vidéos sur YouTube. Le système de recommandations de YouTube est peut-être le meilleur au monde. J’ai d’ailleurs exprimé toute mon admiration pour les efforts de YouTube dans un article publié en 2017. Il n’empêche que YouTube reste très opaque sur le fonctionnement de ses algorithmes. La société n’a par exemple jamais présenté ses recherches à la conférence RecSys et sa proximité avec Google fait craindre également que les données personnelles utilisées soient collectées au-delà du périmètre du YouTube.

Les recommandations de YouTube génèrent 70% de la consommation sur la plateforme

Regagner la confiance de l’utilisateur dans la personnalisation algorithmique

Il y a bientôt 4 ans j’avais appelé à une révolution dans la conception des moteurs de recommandation. L’utilisateur doit être au centre des préoccupations, sa confiance doit être regagnée, plaidais-je à l’époque. Une des manières d’y parvenir était de redonner le contrôle à l’utilisateur et j’ai donc été agréablement surpris de voir que YouTube avait introduit 2 nouvelles fonctionnalités qui allaient dans ce sens : l’effacement complet de l’historique de consommation d’une part, et la suspension de l’enregistrement de l’historique d’autre part (voir capture d’écran ci-dessous).

Les algorithmes de recommandation ne vous oublient jamais

YouTube est à ma connaissance le premier gros acteur à introduire une possibilité de la sorte. Quand vous y réfléchissez, la situation est d’ailleurs assez ubuesque. La plupart des grands sites (Google, Facebook, Linkedin, Netflix, …) utilisent des algorithmes de recommandation pour booster leurs performances, mais aucun ne donne la possibilité

  • de remettre à zéro son historique et de repartir d’une feuille blanche
  • de naviguer de manière “anonyme”, c’est-à-dire sans être soumis à des recommandations algorithmiques

62,5% des utilisateurs de Facebook ignorent que des informations peuvent être cachées par l’algorithme

Facebook : un algorithme qui ne peut pas être désactivé

Essayez par exemple de désactiver l’algorithme de Facebook qui choisit quelles nouvelles vous montrer et lesquelles vous cacher. La majorité des utilisateurs de Facebook ignorent que l’algorithme vous cache du contenu. Pourtant 90% de ce que publient vos amis reste “caché”. Il y a donc un intérêt légitime à vouloir désactiver un algorithme qui vous prive de contenu. Mais cette possibilité n’existe pas.  Cela conduit d’ailleurs à un effet assez frustrant que vous avez sans doute déjà expérimenté. Vous voyez un contenu qui vous intéresse dans votre fil Facebook. Entre-temps vous cliquez sur un autre contenu et lorsque vous revenez, l’algorithme ayant fait son oeuvre, vous n’arrivez plus à retomber sur le contenu que vous aviez repéré quelques secondes auparavant.

Dans un monde idéal il faudrait …

Dans un monde idéal il faudrait que chacun puisse sortir de la bulle dans laquelle il vit pour découvrir un monde différent. Je ne dis pas que ces bulles sont le fait des algorithmes. Il n’y a à ce jour aucune preuve scientifique. Mais il faudrait pouvoir débrancher les algorithmes de temps à autres, pouvoir se confronter à un monde digital “en désordre”, non trié, où le chaos redevient source de découvertes; la sérendipité en quelque sorte.
Mon manifeste pour un monde algorithmique meilleur est le suivant :

  1. informer proactivement et d’une manière simple l’utilisateur sur la présence de mécanismes algorithmiques de recommandations
  2. donner la possibilité aux utilisateurs de désactiver le(s) algorithme(s) de recommandations
  3. permettre d’effacer l’historique utilisé par l’algorithme pour produire les recommandations
  4. autoriser l’utilisateur à manipuler quelques paramètres pour affiner ses recommandations
  5. montrer la différence entre un contenu personnalisé algorithmiquement et un contenu standard
Tags: ,

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *