Gagnez de l’argent en répondant à nos enquêtes

Inscrivez-vous dès maintenant !
Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

PayPal et Pinterest : mariage d’amour ou de raison ?

Gagnez jusqu’à 50€ en participant à une de nos études de marché rémunérées.

Inscrivez-vous dès maintenant !

La course à la différenciation s’est engagée dans dans le secteur bancaire. C’est désormais PayPal qui pourrait racheter Pinterest pour 45 milliards de dollars (mais si la société a démenti envisager « pour le moment » le rachat de Pinterest). PayPal suit la route tracée par les 3 banques dont nous avions prédit qu’elles voulaient créer une « super app » : Revolut, Tinkoff et Yono SBI.

Pourquoi PayPal et Pinterest pourraient être complémentaires

A priori PayPal et Pinterest ont des business models assez éloignés. Le premier est dans les paiements en ligne, le second dans la curation de contenus visuels. Quel pourrait être l’intérêt d’un rachat ? La data bien sûr !

Une banque possède des informations factuelles très précieuses sur ses clients. La procédure « KYC » (Know Your Customer) impose en effet de récolter des données très confidentielles au moment de l’entrée en relation. Toutefois la banque, qu’elle soit online ou offline, ignore encore beaucoup de choses, notamment :

  • Comment l’argent des clients est dépensé précisément
  • Ce qui constitue l’identité profonde des clients (leurs passions, leurs centres d’intérêts)

Les synergies entre PayPal et Pinterest

Je vois 2 opportunités commerciales qui seraient rendues possible par un mariage entre PayPal et Pinterest :

  • intégration des services de paiement PayPal au sein de Pinterest pour faciliter l’achat de produits sponsorisés sur ce réseau social
  • recrutement de nouveaux utilisateurs parmi les 450 millions d’utilisateurs actifs de Pinterest (PayPal a 300 millions d’utilisateurs)

Concrétiser ces opportunités nécessiteraient toutefois de changer quelque peu le business model de Pinterest qui est aujourd’hui basé sur la vente de publicité ciblée. Il faudrait en effet basculer sur un modèle où des objets / services pourraient être directement achetés sur la plateforme.


Le futur de la banque : la super app

En intégrant les achats au sein de Pinterest, PayPal réussirait un coup de maître et ferait un pas de géant vers le graal de la super-app :

  • Imaginez un instant que votre banque sache exactement ce qui vous fait vibrer, vos passions, les gens avec qui vous êtes connectés. Des recommandations d’achat pourraient vous être faite qui permettrait de ne plus seulement se rémunérer sur l’impression publicitaire mais également sur l’achat lui-même.
  • Considérez ensuite l’étendue du périmètre de Pinterest. Alors que les applications de Revolut, Tinkoff et Yono SBI ont intégré des offres de voyages (achats peu fréquents), le scope de Pinterest est bien plus large. Les images épinglées reflètent l’ensemble du spectre de nos envies auxquelles il serait si simple de succomber (surtout depuis que la la fintech japonaise Paydi, spécialiste du paiement fractionné, a été rachetée pour 2,7 milliards de dollars en septembre 2021).


Conclusion

PayPal a déclaré « ne pas chercher à acquérir Pinterest pour le moment ». Si une telle opération (45 milliards de dollars) ne peut bien évidemment pas être prise à la légère, il n’en reste pas moins qu’elle est symptomatique de la direction que prendront les banques en ligne dans le futur.

L’activité bancaire en ligne attire surtout des clients peu rentables. Des sources de revenues nouvelles doivent donc être trouvées. Les données sont au cœur de cet enjeu. En s’adossant à un site « lifestyle » comme Pinterest, PayPal élargirait le champ de connaissances sur ses clients. Ce faisant, la banque en ligne pourrait devenir force de proposition dans les achats et proposer leur intégration directement au sein de son app. Elle dépasserait dès lors le cadre des strict des voyages dans lequel se sont aventurées les banques Revolut, Tinkoff et Yono SBI.

Étiquettes :

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *