Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Rolls-Royce mélange les références dans son coupé Drophead

Share This Post On

J’ai récemment eu la chance de participer à un évènement co-organisé par Rolls-Royce, la marque de voitures low-cost bien connue. Je vous rassure tout de suite, ce n’était pas en qualité d’acheteur potentiel et je ne suis pas reparti avec un véhicule après la soirée.

J’ai été vraiment impressionné par le coupé cabriolet Drophead (le bien nommé), une voiture qui respire l’artisanat et le fait-main, joyau de détails tous plus étonnants les uns que les autres. Un de ces détails est l’objet du billet d’aujourd’hui car il relève quelque peu du marketing. Il s’agit de la planche arrière située derrière les sièges passagers et qui cache la capote une fois cette dernière enlevée. Cette pièce en bois pourrait passer inaperçue à la plupart des observateurs ; pourtant elle mérite votre attention car elle est inspirée d’une industrie différente, celle des bateaux et plus précisément encore celle du yachting. L’air de ressemblance avec les bateaux de la marque italienne Riva est en effet troublante pour celui qui en est familier. En reprenant cette référence Rolls-Royce réalise une sorte de « cross-selling » à l’envers dans le sens où les propriétaires de Drophead se trouvent immergés dans un monde rempli des références qui leur sont chères.

Ce même principe est suivi par les marques horlogères de luxe qui ont pris l’habitude de publier un magazine à leur gloire. Prenez par exemple l’exemple du magazine de Patek Philippe, icône genevoise de l’horlogerie hors de prix. Si vous feuilletez leur magazine (réservé uniquement aux propriétaires dûment enregistrés) vous n’y trouverez que peu de pages consacrées à l’horlogerie. Par contre les articles sur l’Art, l’automobile de luxe ou le yachting, l’Art de vivre avec un grand « A » y sont légion, comme autant de valeurs partagées par les aficionados de la marque à la croix de Calatrava. Rolls-Royce a fait la même chose mais dans son produit fini même.

Pour finir sur une note exotique, si vous voulez poursuivre dans le rêve, visitez donc la page de la société allemande Mansory, une PME bavaroise spécialisée dans le tuning des super cars. Leur marque de fabrique est l’utilisation de fibres de carbone dans les éléments de décoration intérieurs et extérieurs. Les milliardaires venus d’Asie, du Moyen-Orient et de Russie font les beaux jours de cette entreprise active depuis près de 20 ans dont la gamme comprend Rolls-Royce et en particulier le coupé Drophead. Faites-vous plaisir … au moins avec les yeux.

Tags:

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *