Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Pourquoi il est inutile de signer un NDA lorsque vous demandez une offre pour une étude de marché

Share This Post On

Nous avons récemment reçu une série de demandes pour des études de marché en Belgique pour lesquelles les porteurs de projets demandaient la signature d’un NDA (Non-Disclosure Agreement ou « accord de confidentialité » en français dans le texte) AVANT la première réunion. Voici pourquoi cela n’a aucun sens et pourquoi nous refusons de le faire.

Pas sûr l’info que vous êtes sur le point de révéler vaille un NDA

La situation la plus courante est celle de futurs entrepreneurs qui sont sûrs d’avoir trouvé l’idée à 1 milliard d’Euros que tout le monde va s’arracher sur le marché. Ils en sont si sûrs qu’ils veulent empêcher quiconque de leur voler leur idée .

Soyons honnêtes. Tout d’abord les chances sont très faibles qu’une personne seule trouve toute seule, comme une grande, la prochaine innovation révolutionnaire qui va changer la face du monde. N’est pas Steve Jobs qui veut. Cela est d’autant plus probable parce que l’idée est encore “brute” de décoffrage et qu’à part ses proches notre entrepreneur en herbe n’a sondé personne d’autre. Je vais peut-être brutal ou me créer des inimitiés. Tant pis, je me lance. Je ne pense pas que n’importe qui puisse trouver, tout seul, dans son coin, une idée qui soit un tant soit peu valable. Les grandes idées sont le produit d’une expertise approfondie du marché d’une part, d’une compréhension objective des besoins des consommateurs et du marché d’autre part, et pour finir, de discussions continues avec d’autres personnes pour faire mûrir l’idée et l’adapter en cours de route.

Au mieux un néo entrepreneur viendra nous voir avec une idée brute qui nécessitera une refonte profonde. Autant dire dès lors que l’idée de base ne nécessite pas de protection (via un NDA) particulière.

Etes-vous sûr que l’information que vous êtes sur le point de révéler n’est pas déjà connue ?

Le meilleur exemple que je puisse vous donner est celle d’une demande récente pour une étude de marché portant sur la commercialisation, sur le marché belge, d’une innovation déjà vendue dans d’autres pays. L’entrepreneur exigeait un NDA.

A quoi bon ? Il ya quelques exclusions dans un NDA, notamment que l’information publique ne peut pas entrer dans le champ d’un accord de confidentialité. Comment voudriez-vous protéger ce que vous êtes libre de lire, entendre par ailleurs. Pas besoin d’un NDA pour cela.

Inutile de dire qu’un porteur de projet arrivant avec une pareille requête verra d’emblée sa crédibilité mise à mal. Sa demande révèle en effet une méconnaissance certaine des pratiques contractuelles et des règles des affaires en général. Dans le doute il vaut donc mieux s’abstenir pour éviter de paraître ridicule.

Pourquoi diable devrais-je m’enfermer dans un NDA ?

Comme je l’ai expliqué plus haut la question du NDA arrive souvent trop tôt. Pourquoi devrais-je me contraindre à quoi que ce soit (avec les pénalités financières qui vont avec) alors que je ne suis même pas sûr qu’un contrat soit signé ?

Conseils pour votre étude de marché

Si vous

  • Pensez que vous pouvez développer une grande idée de votre propre chef
  • Croyez connaître le marché et les besoins des consommateurs mieux que quiconque
  • Avez peur de discuter de votre idée avec autrui
  • Croyez quelqu’un d’autre peut vous “voler” votre idée

cela signifie que vous êtes prêt à l’échec. Vous feriez mieux d’arrêter immédiatement et de ne plus investir du temps ni d’argent dans votre entreprise.

Je n’ai jamais rencontré un entrepreneur qui ait lancé et réussi à faire grandir une société en se basant sur sa toute première idée, sur l’étincelle originelle. Cette dernière a toujours eu du être profondément remaniée et modifiée en fonction de la dynamique de marché.

Un de mes clients, Bruno Wattenbergh, le directeur d’Impulse Brussels (précédemment connu sous le l’Agence Bruxelloise pour l’Entreprise ou ABE, et désormais devenue Hub.Brussels) a mis en ligne une excellente présentation slideshare. Cette dernière résume parfaitement tous les mensonges auxquels les porteurs de projets et entrepreneurs acceptent de croire. Prenez le temps de la parcourir … elle devrait vous rappeler des situations connues.

Tags: , ,

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

2 Comments

  1. Je ne suis pas sûr que votre post lapidaire sur le NDA soit d’une quelconque utilité pour un débutant. C’est toujours une seule personne qui trouve l’idée, et seulement après que se greffe une èquipe plus ou moins bonne.
    Pour info il vaut toujours mieux un papier signé que des paroles d’opportunistes ou de roublards.

  2. Bonjour et merci pour votre réaction.
    Notre post n’avait pas pour but d’expliquer ce qu’est un NDA mais uniquement de relater une situation qui arrive très souvent (même lorsque l’équipe que vous décrivez s’est formée autour de la personne qui a eu l’idée originale). Même lorsque le processus est relativement avancé et qu l’équipe existe depuis plusieurs mois, nous avons constaté de manière répétée que cette équipe s’enfermait dans des fantasmes d’entrepreneurs qui leur faisait croire au caractère génial de leur idée. Nous nous rappelons ainsi d’une startup française qui était venue nous voir après avoir mainte fois demandé la signature d’un NDA (avant une consultation gratuite!). Une fois le produit / idée expliqué nous avons été en mesure de leur donner le nom de deux services concurrents qu’ils ne connaissaient même pas.

    Un seul conseil donc : parler de son idée avec un maximum de personnes de la manière la plus libre possible. Cela évitera les déconvenues et les rêves brisés une fois que l’idée sera devenue entreprise.

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *