7 juillet 2023 1167 mots, 5 min. de lecture

Leto automatise la conformité au RGPD [podcast]

Par Pierre-Nicolas Schwab Docteur en marketing, directeur de IntoTheMinds
Qui aurait cru qu’en 2023 il était encore possible de faire parler de soi (en bien) grâce au RGPD ? C’est pourtant ce qu’arrive à faire Leto, une startup que j’ai invitée dans mon podcast et qui a pour ambition […]

Qui aurait cru qu’en 2023 il était encore possible de faire parler de soi (en bien) grâce au RGPD ? C’est pourtant ce qu’arrive à faire Leto, une startup que j’ai invitée dans mon podcast et qui a pour ambition d’automatiser la mise en conformité au RGPD des organisations. J’ai interviewé son cofondateur, Edouard Schlumberger, avec lequel j’ai retracé la genèse de cette startup qui fait partie du classement Challenges des 100 startups à suivre en France. Une bien belle histoire qui vous montrera également qu’une bonne étude de marché est souvent synonyme de réussite sur le marché.

Vie privée et RGPD : 3 chiffres à retenir

  • en 2023, on estime que 65% de la population mondiale bénéficiera d’une protection de ses données personnelles, contre 10% en 2020
  • +131% : l’augmentation du nombre d’amendes pour infraction au RGPD entre 2020 (3764 amendes) et 2021 (8698 amendes)
  • 87 % des Français se déclarent sensibles à l’enjeu de protection des données

Respect de la vie privée : les tendances de fond

Nous avons dégagé 3 tendances de fond en matière de respect de la vie privée et plus précisément en ce qui concerne le RGPD et son application.

Le RGPD n’est plus seul

Beaucoup se sont gaussés de la volonté de l’Union Européenne de réguler la collecte des données. Avec le recul, il faut bien reconnaître que c’était nécessaire. D’autres pays ou territoires ne s’y sont pas trompés, qui ont imité ce qui a été fait en Europe. On peut penser au Royaume-Uni ainsi qu’à la Californie.

Cette épidémie de vertu aura d’ailleurs pour conséquence que le pourcentage de personnes protégées dans le monde par un règlement sur la vie privée ne va qu’augmenter. Une étude de Gartner estimait ainsi que la population protégée par un règlement de protection des données personnelles passerait de 10% en 2020 à 65M en 2022.

Les infractions sont de plus en plus sanctionnées

Lors de mon étude en 2020 sur les effets du RGPD, j’avais constaté que ce nouveau cadre règlementaire n’avait pas changé grand-chose aux comportements des Européens. Les plaintes n’avaient pas vraiment augmenté. La situation à quelque peu changé aujourd’hui et les régulateurs nationaux sont devenus beaucoup plus agressifs envers les entreprises qui ne respectent pas le RGPD. On constate une accélération des contrôles et des amendes : 8698 amendes en 2021 vs 3764 en 2020 en Europe).

Sensibilité accrue à la protection des données

On constate une prise de conscience des populations des enjeux autour de la protection des données à caractère personnel. Ainsi 87 % des Français se déclarent sensibles à l’enjeu de protection des données. Cela ne peut donc qu’accentuer la pression sur les entreprises d’être en conformité.


Les amendes pour infraction au RGPD sont passées de 3764 en 2020 à 8698 en 2021.


A cela s’ajoute l’enjeu business pour les entreprises de développer leur activité en « montrant patte blanche » dans le cadre d’appels d’offres avec des grands comptes notamment. Cela déclenche un besoin croissant de se mettre en conformité et de tenir à jour cette conformité dans la durée.

L’hypothèse de Leto c’est que la pression des régulateurs n’est plus concentrée uniquement sur les très grandes entreprises. Des entreprises de taille plus réduite sont maintenant exposées fortement. Elles n’ont pas nécessairement les juristes en interne ou l’envie de faire appel à des experts externes (avocat). Elles veulent au contraire de l’outillage qui automatise la mise en conformité, la rend moins coûteuse en temps et en argent, tout en garantissant de sécuriser le développement de leur activité.


La genèse de Leto

Leto c’est d’abord une histoire d’amitié entre Edouard Schlumberger et Benjamin Lan Sun Luk. Les deux avaient déjà entrepris ensemble et se sont retrouvés autour d’un nouveau projet. Comme souvent, c’est une constatation de terrain qui a déclenché l’envie d’entreprendre et d’apporter une solution.

Benjamin et Edouard avaient en effet constaté un réel besoin chez les entreprises de se mettre en conformité au RGPD. Malgré l’obligation pour toutes les entreprises de se conformer à cette réglementation, elles manquaient d’outils et de technologie pour faciliter la mise en œuvre opérationnelle. Le mot « facilité » est central car le RGPD est un « pain » (souffrance) avant d’être une opportunité pour de nombreuses entreprises. C’est donc sur cette promesse de faciliter le travail qu’est né Leto, une solution qui automatise la mise en conformité au RGPD, en conciliant simplicité, clarté et efficacité. L’objectif est de rendre le sujet de la RGPD collaboratif et automatisé.

Pendant la période de « gestation » de l’idée, les futurs cofondateurs de Leto ont dû réfléchir et développer une solution qui répondrait aux besoins des entreprises en matière de conformité RGPD. Ils ont analysé les défis et les enjeux du marché en cherchant à proposer un outil adapté aux équipes qui travaillent sur la mise en conformité RGPD au sein des organisations. Vous retrouverez cette phase dans notre méthode d’étude de marché puisqu’elle correspond aux 3 premières étapes durant lesquelles l’idée initiale est émise puis ajustée.


Une validation grâce à des entretiens qualitatifs

Je ne répéterai jamais assez que l’étude de marché permet d’assoir la pertinence de son idée business et d’augmenter les chances de réussite. C’est exactement ce qu’ont fait Benjamin et Edouard en rencontrant une centaine d’acteurs pour confronter leur vision à la réalité du marché. A travers des entretiens menés avec des entrepreneurs, dirigeants, experts, avocats, DPO … dans de petites comme de très grandes entreprises, ils ont pu valider que leur intuition était la bonne.

Ce n’est qu’ensuite qu’un premier « MVP » – « Minimum Viable Product » a été développé. Ce MVP a été présenté aux personnes précédemment rencontrées afin de valider les cas d’usage sélectionnés.

Ce type d’analyse de marché colle parfaitement à la vision « Lean ». Cette approche reste la plus efficace pour identifier les vrais points de douleur des clients, et se concentrer sur ce qui compte vraiment en termes de bénéfices pour l’utilisateur final.


lead generation banner

Lead generation : les tactiques de Leto

A chaque période de développement sa méthode de lead generation pourrait-on dire.

Dans les premiers mois de développement, l’outbound a été une méthode particulièrement efficace, en contactant des DPO et dirigeants par e-mail. A titre personnel j’ai toujours été très dubitatif par rapport à ces méthodes d’email mais force est de constater que cela fonctionne 👍

Ce que j’ai trouvé intéressant c’est comment les méthodes de prospection de Leto se sont enrichies avec le temps. Après le démarrage, Leto a ouvert d’autres canaux d’acquisition en outbound :

  • Google Ads
  • LinkedIn Ads
  • Facebook Ads
  • Salons

Désormais Leto est également axé sur l’inbound. Edouard m’a confié que les 2 approches fonctionnaient pour Leto et que les leads se répartissaient équitablement entre les deux approches.

 



Publié dans Entrepreneuriat.

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *