Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Les jeunes ont-ils plus de compétences digitales que leurs aînés ?

Share This Post On

Difficile de résister au plaisir que j’ai éprouvé lors de la Keynote donnée par Esther Hargittai (École Polytechnique de Zurich) au deuxième jour de la conférence RecSys 2019 (Copenhague, Danemark). Sa présentation sur les inégalités entre individus dans le monde numérique était brillante et pleine d’humour.
Il me fallait donc préparer un billet sur un sujet qui est plus important que jamais : nos compétences numériques. De quoi dépendent-elles ? Comment se mesurent-elles ? Comment les influencer ?
Toutes ces questions et bien d’autres ont été abordées au cours d’une keynote divertissante qui a levé également plusieurs mythes. Je vous propose dans le billet d’aujourd’hui d’aborder un mythe générationnel tenace : les jeunes seraient plus doués que les adultes avec la technique.
Comme vous allez pouvoir le découvrir, la réalité est beaucoup plus nuancée que cela et elle me rassure sur le fait que tout n’est pas perdu pour les plus vieux (dont je fais partie). Rappelez-vous également à ce sujet du message d’espoir que j’avais voulu faire passer en début d’année sur les compétences qui vous éviteront d’être remplacé(s) par une intelligence artificielle.

Comment mesurer les compétences numériques des individus ?

Dans son dernier livre (“Internet skills and why they matter“, 2019) Eszter Hargittai et Marina Micheli démontent ce mythe bien ancré dans nos sociétés post-modernes.
Comment évaluer les compétences numériques des individus, me demanderez-vous ? Il faut tout d’abord définir ce que sont ces compétences numériques et c’est précisément le point de départ du travail des deux auteurs qui utilisent un questionnaire quantitatif permettant d’évaluer :

  • les connaissances du répondant aux possibilités offertes par les outils digitaux
  • l’efficacité de la communication numérique avec les autres
  • la capacité à chercher et évaluer l’information
  • l’habileté à chercher de l’aide online
  • la capacité à créer et partager du contenu
  • la compréhension et l’ajustement des paramètres de vie privée
  • la capacité à rester en sécurité sur Internet
  • la capacité à soigner sa réputation online
  • savoir faire face au surplus d’information
  • comprendre comment les algorithmes influencent ce qui est visible sur Internet

Les compétences numériques des individus ne dépendent pas de l’âge

Le graphique ci-dessous représente l’évaluation des compétences numériques (en ordonnées) en fonction de l’âge (en abscisse). Comme vous pouvez le constater, il est difficile de voir une tendance se dessiner, encore plus de calculer un coefficient de corrélation. Ce graphique démonte donc le mythe générationnel dont nous parlions en introduction : les jeunes ne sont pas statistiquement parlant plus compétents que leurs aînés en ce qui concerne le monde numérique.

les compétences numériques des individus en fonction de leur âge

Résultats d’une étude présentée par Esther Hargittai (École Polytechnique de Zurich) représentant les compétences numériques des individus en fonction de leur âge. Le nuage de points ne permet pas d’identifier une corrélation entre les deux variables. Il n’y a donc pas de corrélation entre l’âge et les compétences numériques.

De quoi dépendent les compétences numériques ?

Les réponses à cette question constituent l’un des axes de recherche d’Esther Hargittai. Il n’y a donc pas une réponse mais des réponses (comme souvent dans le monde académique). En d’autres termes, nos compétences numériques résultent de l’influence exercée par de multiples facteurs. Le niveau socio-économique jour un rôle prépondérant à cet égard. Traiter de ce sujet dépasserait le cadre de ce cours billet, aussi je me contenterai de commenter le graphique ci-dessous. Les compétences numériques sont ici représentées suivant le statut socio-économique du répondant et on voit clairement la corrélation qui existe entre ce statut et lesdites compétences. Les différences entre les différents niveaux de statuts ne se gomment pas avec le temps. L’enquête a été répétée au cours du temps (1ère enquête en 2009, la seconde en 2012, la dernière en 2016) et les résultats montrent clairement les mêmes différences.

relation entre les compétences numériques et le niveau socio-économique

Résultats d’une étude réalisée par Esther Hargittai sur la relation entre les compétences numériques et le niveau socio-économique. Les trois courbes représentent les 3 études successives réalisées en 2009, 2012 et 2016.

Pour finir

J’aimerais finir en rappelant que les individus derrière les enquêtes peuvent avoir toutes sortes d’activités, y compris celles d’entrepreneurs. Quand on sait que les activités numériques sont un aspect central de la croissance et de la survie des entreprises, on comprend donc à quel point il est indispensable de former et d’éduquer les entrepreneurs les moins dotés de compétences numériques. Il en va de la survie des entreprises.

Image: shutterstock

Tags:

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

1 Comment

  1. Seems like the hyperlink to the book is wrong. Is the Excel sheet from the cloud of points available. Looking at the graph, i would say if I have a poorly quoted candidate in front of me, the chance is high he is 45+.
    Last question, were confusion factors totally excluded from this study?

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *