Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

IA dans les médias : BBC4 diffuse un programme créé par une machine

Partager cet article sur

Les 4 et 5 septembre une expérience télévisuelle unique a eu lieu au Royaume-Uni sur une des chaînes de la BBC. C’est sur BBC4 en effet qu’ont eu lieu 2 soirées exceptionnelles consacrées à l’intelligence artificielle intitulées « Joy of AI ». Outre les documentaires qui ont permis aux téléspectateurs de se familiariser avec cette thématique complexe, ces deux soirées ont également été un terrain d’expérimentations pour la diffusion d’un programme entièrement conçu par un algorithme. C’est justement ce programme unique que nous vous proposons de découvrir dans l’article d’aujourd’hui.

L’intelligence artificielle révolutionne le monde des médias

C’était le sujet d’une présentation que j’ai donnée à la BMMA (Belgium Management and Marketing Association) le 15 Novembre 2019. Notre veille marketing montre que l’intelligence artificielle est désormais utilisée à tous les niveaux de la chaîne de valeur média : conception, production, analyse, consommation, livraison, monétisation. Voici les 6 catégories principales autour desquelles nous avons articulé notre analyse et que nous avons illustrées avec des dizaines d’exemples réels. Si vous souhaitez un rapport complet sur le sujet, n’hésitez d’ailleurs pas à nous contacter.
Les algorithmes et les plateformes pour les faire tourner sont désormais bien accessibles et permettent aux organisations média de lancer leurs premières expérimentations. Nous avons notamment observé de nombreuses initiatives autour de l’extraction de métadonnées grâce au Speech-to-text et au NLP (Natural Langage Processing), à la reconnaissance de visages, d’objets et de lieux. Les cas d’usage sont encore à inventer et il faut bien avouer que certains d’entre eux relèvent de l’expérimentation technique sans nécessairement dégager une valeur business réelle.

Un programme entièrement réalisée par des algorithmes

Pour revenir à BBC4, le clou de la soirée était sans doute l’émission « Made by Machine » qui, une heure durant, proposait au téléspectateur de visionner la réalisation d’une intelligence artificielle programmée pour assembler entre eux des extraits des archives de la BBC.
L’équipe qui a travaillé sur ce projet a dû batailler sur plusieurs fronts afin d’atteindre ce résultat :

1. sélection des programmes au sein des archives de la BBC

L’ADN de BBC4 étant unique (il s’agit d’une chaîne qui s’adresse à un public en recherche d’information pointue), le premier défi a consisté à rechercher au sein des archives de toute la BBC les programmes dont l’ADN était susceptible de correspondre à celui de BBC4.

2. découpage des scènes

Une fois les archives présélectionnées, d’autres algorithmes étaient chargés d’en extraire des extraits cohérents. Différentes techniques ont ici été utilisées pour respecter cette cohérence. Nous vous invitons à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus.

3. assemblage

Pour finir, un algorithme assemblait les différentes scènes entre elles afin de composer le programme. C’est ce résultat qu’il est possible de visionner ci-dessous.

La conclusion

Saluons tout d’abord l’esprit pionnier de la BBC.
Tout d’abord la vénérable institution britannique, par le biais de sa division BBC R&D, investit des sommes importantes dans l’expérimentation et le développement des techniques les plus avancées au service des médias. L’intelligence artificielle notamment est au cœur des recherches de la division R&D et le prix remporté par la BBC à l’IBC 2018 est la preuve de leur excellence.
Ensuite il faut quand même un peu de courage pour donner du temps d’antenne à un programme conçu par une machine, surtout celui-là. Car ce que l’émission a révélé à ceux qui l’ont regardée c’est que la technologie est encore loin de supplanter l’humain. L’émission « Made by Machine » était en effet très loin de la perfection. Techniquement les transitions entre scènes étaient loin d’être judicieuses, mais l’assemblage lui-même donnait l’impression d’un résultat décousu dont le fil rouge était plus à chercher du côté des lieux représentés que de l’histoire. En clair les algorithmes développés ont pu retrouver des fragments audiovisuels correspondant à un lieu ou à une personne mais sont encore loin de pouvoir composer une histoire à partir de cette matière brute. La créativité est donc bien ce qui manque à l’intelligence artificielle, et c’est pour cela que l’humain ne risque pas de perdre de sitôt son rôle central dans la société.

Étiquettes : ,

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *