Gagnez de l’argent en répondant à nos enquêtes

Inscrivez-vous dès maintenant !
Le blog de la société IntoTheMinds
Conseils en Data & IT

Homme – Femme : le combat pour l’influence est inégal sur Linkedin

Gagnez jusqu’à 50€ en participant à une de nos études de marché rémunérées.

Inscrivez-vous dès maintenant !

Dans une première analyse, j’ai montré que les influenceuses sur Linkedin étaient en majorité jeunes (18-30). L’âge serait-il un facteur jouant sur la viralité des posts Linkedin ? Pour en avoir le cœur net, il me fallait donc vérifier si mes premières conclusions étaient applicables aux hommes également.

Si vous n’avez que 30 secondes

  • La moitié des influenceuses Linkedin ont moins de 30 ans. C’est 2 fois plus que chez leurs homologues masculins
  • Toutes langues confondues, les hommes et les femmes recueillent environ le même ratio de commentaires : 1 commentaire pour 17 likes
  • Des différences importantes sont observées en français : les hommes de moins de 30 ans recueillent 2,5 moins de commentaires que les femmes.

Méthodologie

Un corpus de 4,6 millions de messages Linkedin a été utilisé. Il s’agit du même dataset que celui utilisé dans notre étude des facteurs de viralité sur Linkedin.

1118 posts ont été isolés qui avaient chacun récolté plus de 500 réactions (likes et commentaires confondus) et qui avaient été postés par des utilisateurs ayant moins de 25000 connexions sur Linkedin.
Après avoir éliminé les comptes appartenant à des associations, 1115 comptes restaient exploitables : 451 comptes de femmes, et 664 comptes d’hommes.

Chaque profil a été visité individuellement et l’âge de l’utilisateur a été estimé sur la base des informations disponibles. L’achèvement du cycle d’étude a été le critère le plus fréquemment utilisé pour estimer l’âge.

Des différences significatives d’âge entre influenceurs et influenceuses sur Linkedin

Alors que chez les hommes la distribution par âge est relativement homogène, chez les femmes ce n’est pas le cas.  50,58% des influenceuses ont entre 18 et 30 ans alors que dans cette tranche d’âge il n’y a que 25,58% d’hommes. C’est 2 fois plus.

répartition influenceurs et influenceuses Linkedin par âge

La différence est encore plus flagrante pour la catégorie des « plus de 50 ans ». Réduite à une portion anecdotique, les posts des femmes de plus de 50 ans font rarement le buzz sur Linkedin. Elles ne sont que 37 (soit 8,62%) à pouvoir se targuer d’avoir récolté au moins 500 réactions. Proportionnellement, il y a 3 fois plus d’hommes dans ce cas (24,27%).

En conclusion, la différence est flagrante en ce qui concerne l’âge des influenceurs et des influenceuses Linkedin. Cette distribution diffère très largement de celle des utilisateurs Linkedin en général. Je suspecte que la combinaison « sexe » et « âge » soit, dans le cas de la gent féminine, un facteur influençant la propension à « liker » les posts.  Ce qui est clair en tout cas, c’est que l’âge n’influence pas chez les femmes la proportion de likes ou de commentaires.


Les femmes de 18 à 30 ans recueillent 2,5 fois plus de commentaires que leurs homologues masculins.


Proportion de commentaires nettement plus élevée chez les femmes

Si on rentre dans le détail des réactions suscitées, on constate là encore des différences flagrantes entre hommes et femmes.

proportion de likes et commentaires sur linkedin en fonction de l'âge et du sexeDans la catégorie des 18-30 ans, le ratio entre likes et commentaires est fondamentalement différent. Les hommes récoltent 1 commentaire pour 50 likes, alors que les femmes sont à 1 commentaire pour 20 likes environ. En d’autres termes, l’engagement sous forme de commentaires est 250% fois plus élevé chez les femmes que chez les hommes. La différence reste du même ordre entre 30 et 40 ans : 1 commentaire pour 40 likes chez les hommes, 1 pour 17 chez les femmes.

Les différences s’estompent entre 40 et 50 ans et s’inversent même après 50 ans. On restera toutefois prudent avec ces 2 dernières catégories d’âge en raison du peu d’observations chez les femmes. Rappelons-nous en effet que dans notre dataset, seules 13,05% des femmes avaient entre 40 et 50 ans, et 8,6% plus de 50 ans.

Cette proportion de commentaires doit nous amener à nous interroger sur la nature de l’engagement. Le commentaire est une forme de réaction plus engageante que le like. Le commentaire favorise notamment le dwell time qui est à la base du fonctionnement de l’algorithme de Linkedin. Une telle différence trouve sans doute son origine dans le contenu même des posts. Cette question restera à éclaircir dans une prochaine étude.

Ces différences d’engagement semblent toutefois être assez uniques à la langue française. Une comparaison du même ratio « likes / commentaires » dans d’autres langues montre en effet que les valeurs ont tendance à être sensiblement les mêmes quel que soit le sexe (à l’exception notable de l’italien). Comme vous le voyez sur l’ensemble des langues étudiées, les moyennes sont très proches.

ration likes / commentaires sur linkedin en fonction de la langue et du sexe


Les femmes en général, et les femmes jeunes (18-30 ans) en particulier, recueillent significativement plus de réactions sur Linkedin que leurs homologues masculins.


Les likes et commentaires captés en majorité par les jeunes femmes

Ma précédente analyse avait montré que les jeunes femmes étaient celles qui amassaient le plus de réactions sur Linkedin. L’analyse d’aujourd’hui vient confirmer cette singularité.

La visualisation ci-dessous illustre cette domination. On voit clairement qu’il y a bien moins de valeurs aberrantes (outliers) du côté des hommes. A part un post, tout est relativement homogène. Pour une explication détaillée sur les posts les plus importants dans le nuage « féminin », nous vous renvoyons vers cet article.

nombre de réactions récoltées par les hommes et par les femmes sur Linkedin en fonction de leur âge


Conclusions

Cette analyse démontre que des différences significatives existent parmi les influenceurs Linkedin qui sont influencées par le sexe et par l’âge. Les femmes en général, et les femmes jeunes (18-30 ans) en particulier, recueillent significativement plus de réactions sur Linkedin que leurs homologues masculins.

L’analyse des types de réactions montre également des différences notables. Les femmes de 18 à 30 ans recueillent 2,5 fois plus de commentaires que leurs homologues masculins, sans que nous puissions dire à ce stade de quoi cette singularité est la cause.

 

 

 

Étiquettes :

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *