Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Les bouteilles connectées, entre santé et marketing

Share This Post On

Les objets connectés se font de plus en plus nombreux à intégrer notre quotidien. Nous revenons dans ce billet sur des initiatives de bouteilles connectées.

Sommaire

  1. Boire plus d’eau grâce aux bouteilles connectées
  2. Des outils marketing et de communication
  3. Jusqu’où peut-on aller ?

Les bouteilles connectées santé incitent leurs utilisateurs à boire plus

Deux axes majeurs se distinguent lorsque l’on évoque les bouteilles connectées. D’un côté, le marché propose de plus en plus de bouteilles connectées permettant à son utilisateur de savoir combien d’eau il boit par jour et l’incite à boire plus. Ce type de bouteilles est relié à votre smartphone afin de vous permettre de visualiser les moments où vous buvez le plus d’eau, d’ajuster vos objectifs et de les adapter à vos activités. Certaines bouteilles vont plus loin encore et avertissent leur utilisateur lorsque l’eau n’est plus agréable à consommer – trop chaude, stagnante.

Ces bouteilles sont également adaptées pour les plus jeunes. Gululu intègre à ses bouteilles connectées un système de jeu interactif incitant les enfants à boire pour faire vivre leur petit personnage présent sur l’écran.

Outils marketing et de communication

La bouteille connectée musicale

De nombreuses collaborations ont vu le jour entre des fabricants de boissons, notamment alcoolisées, et des entreprises technologiques. Lors de sa campagne de 2015 pour leur bière sans alcool, Miller a lancé sa première bouteille connectée intégrant un système, développé par CCL Kontur, qui offre aux consommateurs la possibilité de scanner l’étiquette de leur boisson. Ainsi, ils se retrouvent sur le site de l’enseigne qui scanne leur visage et adapte, grâce à une intelligence artificielle, la musique de fond du site aux humeurs détectées sur leur visage. Une innovation qui n’est pas sans rappeler ce que certains retailers font déjà aux Etats-Unis en équipant leurs linéaires de caméras capables de mesurer les émotions des clients.

Read also: Enceintes connectées : la prochaine grande désillusion technologique ?

Interagir avec les consommateurs via le produit

Diageo – multinationale active dans le secteur des boissons alcoolisées – et Thin Film Electronics – société norvégienne d’électronique imprimée – se sont associés pour créer la bouteille connectée Johnnie Walker Blue Label. Cette dernière intègre des capteurs imprimés NFC (Near Field Communication) permettant aux consommateurs de recevoir des informations sur la bouteille sur leur smartphone. Ces capteurs détectent d’une part l’état de la bouteille, si elle est ouverte ou toujours scellée, mais permettent également à la marque de pouvoir envoyer des communications adaptées au profil de chaque consommateur. Un moyen pour la marque d’être plus proche de ses consommateurs. On se rend donc ici compte que les dispositifs connectés permettent à une marque de communiquer directement avec le consommateur (et de capter ses données), ce qui est bien sûr impossible lorsque le produit est distribué par un tiers. Cette relation directe sera sans nul doute une des tendances majeures du retail dans le futur.

Sécuriser et rassurer le consommateur

Cette technologie est également un outil clé rendant les contrefaçons identifiables rapidement. C’est un des objectifs visés par la marque Rémy Martin en s’associant avec Selinko. En effet, la technologie NFC utilisée intègre un puce anti-contrefaçon au bouchon de la bouteille qui permet d’assurer au consommateur la provenance du produit, mais également une vérification de première ouverture de la bouteille. Une double sécurité pour rassurer le consommateur et permettre à ce dernier d’interagir en direct avec le produit via son smartphone.

Read also: Pourquoi vous ne devriez pas porter d'objets connectés

Les bouteilles connectées sont-elles sans limites ?

Nous pouvons considérer les limites des bouteilles – et d’ailleurs des objets connectés – comme étant le besoin des consommateurs. L’exemple de Kuvée, start-up américaine, est parlant. Après avoir lancé son crowdfunding, les pré-commandes ont été épuisées en quelques heures à peine. Cependant, aujourd’hui, la société a déposé le bilan. Kuvée proposait des bouteilles de vin connectées, dotées d’un écran tactile permettant au consommateur d’être informé sur la provenance du vin, les vignes, des conseils d’association, etc…

Un parallèle peut être fait entre Kuvée et les enceintes connectées dont la pénétration, certes impressionnante, reste toutefois limitée par le comportement même des utilisateurs et la valeur ajoutée qu’ils retirent du dispositif. Dans le cas de Kuvée la valeur ajoutée reste faible en comparaison des étiquettes classiques présentes sur les bouteilles de vin qui décrivent souvent ces mêmes éléments. La question peut également se poser en fonction de la diversité et le prix proposés par Kuvée.

Image : Shutterstock

Tags: , ,

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *