Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Stratégie marketing mono -produit : quelques exemples parisiens

Partager cet article sur

Dans un post précédent, nous vous avions signalé un magasin à Paris qui ne vendrait qu’un seul type de produit : les éclairs. L’Atelier de l’Eclair a atteint l’excellence et sa réputation s’affirme grâce aux bons commentaires online des consommateurs ayant succombé à la tentation sucrée de cette pâtisserie typiquement française.

Nous sommes tombés récemment sur d’autres magasins du même type à Paris et les analysons sous l’angle de leur stratégie marketing.

« Comme à Lisbonne »

Même après autant de veille marketing à Paris, il semble toujours possible de rater quelque chose. C’est le cas de « Comme à Lisbonne », un petit magasin qui a ouvert en 2011 et qui ne vend qu’un seul produit : des Pasteis

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, il s’agit d’une célèbre pâtisserie portugaise qui a fait la renommée d’un établissement lisboète (dont la légende urbaine veut qu’il vende plus de 10 000 pasteis chaque jour).

Comme en face de la boutique d’origine, nous avons été impressionnés de voir une longue file se former pour goûter aux plaisirs de la crème recouverte de cannelle.

Popelini

Popelini est encore une autre boutique mono-produit lancée par Lauren Koumetz (élève de Michalak paraît-il). L’enseigne ne vend que des choux à la crème mais dans une large gamme de saveurs (un peu sur le modèle de l’Atelier de l’Eclair) et a déjà deux points de ventes à Paris : un dans le Marais (assez évident… où un tel concept pourrait-il prendre racines ailleurs que dans le Marais ?) et un autre au 44 rue des Martyrs.

Lomography

Lomography est une marque dont la boutique installée Rue Saint-Croix de la Bretonnerie (en plein Marais) attire une clientèle acquise à la photo argentique. Vous n’y trouverez donc que des appareils délicieusement rétro, polaroid réédités et pop, pour amateurs de photos vintage ou artistes en devenir à la recherche d’un moyen d’expression et d’expérimentation. N’hésitez pas à aller y faire un tour… en plus le personnel est super sympa (vive le service client de qualité!)

Notre point de vue sur les stratégies marketing mono-produit

Nous pensons qu’il s’agit d’une stratégie très difficile et risquée. Vous ne serez pas en mesure de l’utiliser partout. Il y a donc de sérieux problèmes de « mise à l’échelle » (scalability en anglais) qui limiteront les concepts surfant sur ce type de stratégie aux grandes villes à la mode comme New-York, Tokyo, Paris, Londres… Et quand il s’agit de produits culinaires comme ceux ci-dessus, une question supplémentaire viendra vous tarauder : celle de la culture culinaire du pays. Il faudra alors s’assurer de la renommée internationale du produit sur laquelle votre concept (et votre différenciation) sera basée.

Pour finir, une telle stratégie ne pardonnera aucune incartade qualitative. Si votre produit n’est pas parfait et sensiblement au-dessus de tout ce qui se fait sur le marché, vous échouerez rapidement. Il est en effet essentiel de satisfaire à tous les coups des clients qui seront disposés à faire le voyage rien que pour acheter votre production.

Étiquettes : ,

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

1 commentaire

  1. Bonjour
    Sujet très intéressant!
    Je suis virgil rollin btm pâtisserie sur lyon et pour mon examen je dois rédiger un mémoire. J’ai choisi pour thème  » comment faire gagner en notoriété sa pâtisserie haut de gamme? »
    Et en première partie je développe la notoriété par le produit et notamment le mono produit. Auriez vous des axes de recherches pour cette première partie? J’ai déjà bien développé mais je veux être sur de ne rien laisser de côté
    Dans l’attente de vous relire
    Cordialement

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *