20 septembre 2023 1111 mots, 5 min. de lecture

Voilà comment nous obtenons 35% de nos backlinks

Par Pierre-Nicolas Schwab Docteur en marketing, directeur de IntoTheMinds
Dans l'article d'aujourd'hui nous vous présentons une analyse exclusive de nos backlinks. Nous mettons en exergue que notre stratégie, basée sur la mise en avant de chiffres et statistiques nous rapporte 35% de nos backlinks et jusqu'à 46% pour les sites dont le Domain Ranking est supérieur à 58.

Il n’y a rien de plus important que les backlinks si vous souhaitez adopter une stratégie d’inbound marketing pour générer des leads. D’après Ahrefs, mon site a plus de 156.000 backlinks. J’ai voulu savoir quel type de contenu générait ces backlinks et j’ai donc réalisé une étude de tous mes backlinks provenant des sites dont le Domain Ranking (DR) était au moins de 20. J’ai découvert avec surprise qu’un type de contenu générait 35% de mes backlinks. Je vous explique tout dans cet article.

Contactez l’agence marketing IntoTheMinds

  • J’ai étudié tous les backlinks des 6 derniers mois vers le domaine www.intotheminds.com
  • 35% de mes backlinks sont liés, directement ou indirectement, à un chiffre ou à une statistique citée sur mon blog
  • 46% des sites plus réputés que le mien (DR=58) placent les backlinks sur mes chiffres ou mes statistiques
  • Sur les 6 derniers mois j’avais reçu 340 liens do-follow de sites avec un Domaine Ranking >20
  • 10% de mes backlinks émanaient de sites pourris ou de fermes de liens
  • 100 liens étaient en lien direct avec une statistique ou un chiffre cité sur mon blog
  • 19,3% des liens étaient placés directement sur un chiffre ou une statistique
  • Dans 14% des cas la référence à un chiffre était placée directement avant (4,7%) ou après (9,3%) le backlink
  • 5 liens supplémentaires sont indirectement liés à un chiffre cité et font une référence indirecte à un chiffre cité sur mon blog (exemple : « la taille », « l’augmentation », …)

Avant toute chose j’aimerais préciser que je n’ai jamais acheté un seul backlinks. Ma stratégie SEO est on ne peut plus simple : créer du bon contenu et laisser faire les choses. Ça peut paraître complètement naïf et amateur mais ça marche. Mon Domain Ranking (DR) est de 58 selon Ahrefs et j’ai plus de 156.000 backlinks de 4100 domaines. Ma grande fierté est d’avoir des backlinks de sites gouvernementaux, de sites .edu, … Mais comment faire pour qu’encore plus de sites ajoutent des backlinks ? Pour cela il me fallait comprendre quel contenu leur plaisait le plus.


Ma stratégie SEO est on ne peut plus simple : créer du bon contenu et laisser faire les choses.


Mon problème restait donc de comprendre ce qui pousse d’autres sites à faire un lien vers intotheminds.com. Si je veux progresser, il faut que je comprenne quelles sont mes forces pour capitaliser dessus et ainsi augmenter encore mon Domain Ranking. C’est un peu par hasard que j’ai un jour émis une hypothèse sur l’origine de ces backlinks.

Ahrefs est mon outil de référence en ce qui concerne l’analyse SEO. Je dois avouer que j’aime bien vérifier chaque semaine d’où viennent les nouveaux backlinks. Ahrefs propose différentes options pour les filtrer. J’active systématiquement les filtres « dofollow » et ne m’intéresse qu’aux backlinks qui proviennent de sites avec une réputation minimum. Si vous voulez progresser il faut en effet obtenir des backlinks de sites mieux classés que vous. Je me limite donc dans mes analyses aux sites dont le Domain Ranking est au moins de 20. C’est ainsi que j’ai vu un phénomène étrange émerger.

link building - backlinks


Un type de contenu se distinguait des autres

A force de consulter les liens qui renvoyaient vers mon site, je me suis aperçu qu’un nombre significatif de backlinks étaient placés directement sur des chiffres. En d’autres termes, d’autres sites réutilisaient les chiffres que j’avais publiés et citaient mon site comme étant la source. J’ai donc voulu vérifier si les statistiques étaient un type de contenu qui représentait une part significative de mes backlinks. Je n’ai pas été déçu.

J’ai analysé manuellement 340 backlinks de type dofollow, placés dans le contenu (« in content »), émanant de sites dont le domaine ranking (DR) était au minimum de 20. J’ai ensuite vérifié chaque lien entrant manuellement afin de m’assurer qu’il n’y avait pas d’erreur 404. J’ai ensuite éliminé les sites « pourris », c’est-à-dire ceux appartenant à des fermes de liens ou dont le contenu n’avait manifestement aucun sens.

illustration statistics


Mon hypothèse se confirma au fur et à mesure de mes analyses. Une partie significative des backlinks étaient bien liée à un chiffre ou une statistique : 35% pour être exact.

Exemple 1 : le backlink est placé directement sur une statistique.

19,3% de mes backlinks sont directement placés sur un chiffre ou une statistique comme dans les deux exemples ci-dessous.

Exemple 2 :  le backlink est placé sur un chiffre que j’ai cité dans un de mes articles sur l’algorithme de Linkedin.

Moins souvent (4,7% des cas), la référence au chiffre ou à la statistique est placée avant le lien lui-même (voir exemple ci-dessous) ou après (9,3%).

Exemple 3 : dans cet exemple le backlink est placé après la statistique citée.



Comme je l’ai expliqué dans l’introduction, gagner en réputation requiert de recueillir des backlinks de sites plus réputés que le sien. En d’autres termes, si votre site a un Domain Ranking (DR) de 20, vous ne pourrez atteindre un DR supérieur que si vous récoltez des backlinks de sites ayant eux-mêmes un DR supérieur à 20.

Pour cette raison j’ai voulu analyser comme faire évoluer les backlinks sur les sites plus réputés que le mien (DR=58). Sur les 6 derniers mois, je n’ai eu « que » 80 backlinks de tels sites. Et, divine surprise, 46% des backlinks étaient liés directement ou indirectement à un chiffre ou à une statistique. Mais comment l’expliquer ?


question amrk pourquoi why banner

Je ne suis pas dans la tête de ceux qui décident d’ajouter un lien vers mon site bien entendu. Mais j’ai une petite idée sur ce qui les pousse à le faire : le biais de confirmation. Lorsque quelqu’un écrit un article, il y a fort à parier qu’il va chercher des arguments pour renforcer sa position. Les chiffres et statistiques sont donc des alliés naturels des créateurs de contenus. C’est à cela que j’attribue le succès de mes articles.

Dans les semaines et mois qui viennent vous allez donc voir un changement perceptible sur le blog. Je vais me concentrer sur la rédaction d’articles qui contiendront systématiquement des statistiques. Vous noterez d’ailleurs que l’article que vous êtes en train de lire est lui-même truffé de chiffres 😊.

 



Publié dans Recherche.

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *