Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Find & Order transforme le picking en jeu d’enfants

Share This Post On

Nous avons interviewé Arthur Guelton, co-fondateur de Find & Order, une solution de guidage indoor pour les acteurs du retail et de la supply chain. Nous revenons dans ce billet sur la création et les caractéristiques de cette application innovante.

Sommaire

  1. Find & Order en bref
  2. Genèse de l’idée
  3. Technologie utilisée
  4. Cas d’usage et implantations
  5. Futur et chiffres clés

Le service offert par Find & Order

Find & Order est une solution cartographique 3D associée à un système de guidage indoor. L’application est disponible sur les téléphones professionnels des opérateurs et permet à ces derniers de visualiser la carte 2D ou 3D de leur surface de travail – que ce soit dans le retail ou en supply chain, dans des entrepôts par exemple. L’intérêt pour les opérateurs est de pouvoir identifier plus rapidement et plus efficacement l’emplacement de produits ou de palettes et ainsi être plus efficients dans la constitution de leurs actions de picking.

Qu’entend-on par « picking » ?

Le picking (« cueillette » en anglais) est l’action effectuée par les opérateurs d’une grande surface ou d’un entrepôt dans le but de rassembler plusieurs produits afin de constituer une commande client, que ce soit en B2B ou en B2C. Il est essentiel d’optimiser le picking afin de respecter les règles de poids et volume tout en optimisant la productivité des opérateurs en charge de cette action.

Dans ce but, Find & Order propose une cartographie en temps réel de la surface de picking et propose un parcours aux opérateurs permettant de respecter les règles de gestion, en intégrant notamment les paramètres poids et volumes des colis ou produits, tout en étant plus efficients dans les opérations de picking et les distances à parcourir.

« On va devenir le Waze de l’opérationnel »

Genèse de l’idée

Un parcours surprenant

Le premier service conçu par la société consiste en une marketplace permettant aux consommateurs de se repérer dans un hypermarché, à des collaborateurs d’être guidés dans des bureaux, ou encore à des visiteurs de trouver leur chemin dans des centres commerciaux. Plutôt orientée B2B2C, cette solution est toujours proposée par la startup. Et c’est cette première commercialisation qui a permis aux fondateurs de Find & Order de se diriger vers la solution que nous vous présentons aujourd’hui.

Analyse concurrentielle

Comme nous l’indiquions dans notre white-paper sur l’étude de marché, il est essentiel d’identifier vos concurrents et d’analyser leurs produits, services, parcours et parts de marché. C’est sur ce modèle d’analyse que Find & Order a basé sa volonté de se différencier. En effet, il est apparu que les propositions de leurs concurrents restaient basiques et s’orientaient principalement vers le côté fonctionnel de telles applications, sans réellement prendre en considération le renouvellement de l’expérience, constituant « la partie émergée de l’iceberg ».

Le mouvement de pivot

L’intérêt pour Find & Order a donc été de dégrouper la carte et de la rendre plus sophistiquée et plus précise dans le but de se différencier par la qualité et la technologie utilisée. La première cible est restée orientée vers le consommateur. Cependant, Find & Order a su parler de son idée à des prospects, lors de salons et diverses occasions.
Après 15 ans d’expérience dans les études de marché, nous sommes bien forcés de constater que la plupart des entrepreneurs ayant une idée innovante ont souvent peur d’en parler autour d’eux. Nous ne pouvons que conseiller à chacun de proposer ses idées à autrui, sans quoi les failles du projet et les opportunités d’amélioration ne pourraient être détectées.
Arthur Guelton nous explique que la startup s’expose beaucoup : « on expose (…) notre idée sur différents segments ». C’est notamment grâce à leur facilité à communiquer sur leur idée que les fondateurs de Find & Order ont pu détecter que le besoin d’une telle solution n’était pas concentré sur les consommateurs, mais pourrait surtout intéresser les grands acteurs du retail et de la logistique.

Technologie utilisée par Find & Order

La solution intégrant cartographie et géolocalisation utilise d’une part un outil éditeur de jeux vidéos en se basant sur des plans 2D des bâtiments afin de créer la carte de l’espace, d’autre part elle se sert des champs magnétiques afin de situer les produits et objets en fonction de leur emplacement.

Qu’est-ce qu’un champ magnétique ?

Le champ magnétique constitue la signature d’un bâtiment. Par opposition à la géolocalisation classique qui divulgue une donnée naturelle et omniprésente, le champ magnétique exerce une influence sur l’environnement et est mesurable, notamment en intérieur où chaque élément formera une déformation du champ magnétique et permettra la création d’une valeur unique, spécifique et donc exploitable. Chaque mur, escalier, mobilier, émet un champ magnétique qui lui est propre et qui peut ainsi être distingué, mesuré et analysé.

Ainsi, le champ magnétique devient le référentiel de positionnement pour tous les objets de la surface à couvrir par Find & Order. Cette solution, en opposition avec des solutions comme la Wi-Fi ou le Bluetooth, n’impose aucune installation de matériel comme des bornes ou des balises et peut pousser sa précision jusqu’à 30 cm.

En partenariat avec des experts de la robotique, la solution est gérée, à la fois par la société orléanaise ayant développé le robot capable de capturer et d’analyser le champ magnétique, et qui travaille notamment avec des chercheurs de l’Université d’Orléans dans le but d’être toujours à la pointe de la technologie. De son côté, l’équipe de Find & Order est en charge du logiciel en lui-même, de l’optimisation des itinéraires, de gérer l’intégration de la solution chez les clients et de commercialiser la solution. Un bel exemple de synergie entre deux sociétés et deux compétences majeures complémentaires.

 

Les secteurs d’implantation de la solution

Cette solution peut principalement être intégrée dans le secteur du retail et de la supply chain. Dans le domaine de la guppy chain et de la logistique, il existe en effet de nombreuses règles à suivre lors de constitution d’une palette (poids, volume, etc.). L’outil Find & Order propose ainsi de guider les opérateurs de la réception de leurs palettes fournisseurs à la constitution de leurs palettes pour leurs propres clients en passant par la classification et le dégroupement de ces palettes.

Le fonctionnement de la logistique en entrepôt : en bref

Les palettes du fournisseur A arrivent dans l’entrepôt. Il faut les stocker. Puis, il va falloir constituer une palette pour le client D. Ce client à besoin de colis provenant des fournisseurs A, X, B, H et K. Il faut donc que les opérateurs aillent chercher ces différents colis dans les nombreuses allées de l’entrepôt tout en faisant bien attention à respecter les règles de poids et volume.

Toutes ces étapes sont supervisées par l’application Find & Order qui permet le suivi de l’entrée à la réexpédition des marchandises tout en prenant à sa charge le point culminant pour les grands entrepôts, à savoir optimiser les opérations internes à ce dernier.

Les premiers tests ont notamment été effectués chez Leroy Merlin, Casino, dont nous allons parler plus en détail, des centres commerciaux et même l’aéroport de Paris d’ici avril 2019.

Les enjeux de l’implantation de la solution pour l’hypermarché Casino

L’implantation chez Casino est semblable au fonctionnement de la solution en logistique. Bien sûr, la carte du magasin est créée, et les différents champs magnétiques sont détectés. Puis, les objets sont référencés sur la carte selon leur positionnement en magasin dans le but final de voir apparaître sur la carte les 50 000 références produits présentes dans l’hypermarché de Pessac. Ainsi, chaque produit dispose de ses coordonnées GPS au sein même du bâtiment que les opérateurs peuvent activer en scannant l’étiquette d’un produit.

Read also: Technologie et intelligence artificielle dans le retail

L’objectif de cette solution est d’optimiser les opérations de picking, en termes de temps, de distance et surtout en assurant la conformité des paniers (produits lourds et volumineux au fond du panier, surgelés récupérés en dernier lieu, etc).

A savoir :

En France, le succès du drive entraîne les hypermarchés à embaucher plus d’opérateurs afin de préparer les commandes. De plus, le picking se fait directement dans les rayons de magasins, où les opérateurs sont constamment confrontés aux changements de place des produits, ce qui pousse les hypermarchés à vouloir optimiser les actions de picking.

A contrario, en Belgique et aux Pays-Bas, la plupart des commandes sont préparées dans des magasins fantômes qui ne sont pas ouverts aux consommateurs. Les opérateurs ne sont donc que très peu influencés dans leurs tâches par des mouvements de produits.

Les mouvements des produits, ainsi que l’important taux de turnover chez les opérateurs en charge du picking, incitent les hypermarchés à trouver des solutions pour améliorer et accéder à la courbe d’apprentissage de leurs opérateurs en procurant une formation et un onboarding rapide, efficace et suivi. En effet, les opérateurs sont guidés par l’application pas à pas. Ils disposent d’une liste de produits qu’ils sélectionnent. L’application les envoie ensuite en direction du produit 1. Lorsqu’ils l’ont récupéré, ils peuvent passer au produit suivant jusqu’à avoir complété leur action de picking et ainsi leur liste.

 

Futur et chiffres clés

Quelques chiffres

Août 2015 : Création de Find & Order
Objectif concernant le chiffre d’affaires 2019 : 800 000 €
15 personnes actives dans la société (7 pour la robotique, 7 en charge du logiciel, quelques chercheurs associés et des freelancers)

Arthur Guelton et Mickael Carvalho, co-fondateurs de Find & Order

Le financement

Un financement à hauteur de 500 000 € jusqu’à fin 2018.

  • Apport des associés (60 000€ chacun, ils détiennent ainsi 96% de la société
  • Crédits sans garanties personnelles auprès de deux banques à hauteur de 135 000 €
  • Subventions à hauteur de 75 000 €
  • Versements clients à hauteur de 150 000 €
  • Quelques prix et concours
  • Entrée d’investisseurs

Les objectifs pour 2020

D’ici fin 2020, l’ambition pour Find & Order est de développer un outil pour la supply chain et le retail qui facilite l’orientation des consommateurs dans les centres commerciaux et hypermarchés tout en optimisant les opérations des hypermarchés, intégrant ainsi des gains de productivité, l’amélioration du merchandising.
La génération d’une nouvelle source de revenus est étudiée avec la possibilité de monétiser les données liés aux emplacements de certains produits afin notamment de permettre aux marques vendues en magasin, mais également aux hypermarchés, d’améliorer leurs stratégies de positionnement produits.
En termes de personnel, l’objectif d’ici fin 2020 est de rassembler 40 personnes autour de ce projet et de comptabiliser 2 millions d’euros de chiffre d’affaires.

La vision 2020

La vision pour 2020 est également de chercher à intégrer de nouvelles technologies à la solution existante. En effet, le plus compliqué pour la société est d’intégrer son robot et sa solution au modèle des retailers et des acteurs de la supply chain. Une fois la solution intégrée, la marge de progression est vaste. L’objectif serait d’accélérer les set-up et les services et d’augmenter les services en associant le champ magnétique à de la reconnaissance visuelle ou encore à du lidar, sur le modèle utilisé par les voitures autonomes par exemple. Ajouter une technologie supplémentaire permettrait notamment de faire des économies d’échelle en allant plus vite à moindre coût. De plus, ajouter une caméra au robot permettrait d’évaluer, non seulement le positionnement de produits mais également l’état des rayons et des allées. De nombreuses possibilités sont donc envisagées par Find & Order dans le but d’élargir leur champ d’action.

Tags: ,

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *