Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

BMW utilise la réalité augmentée dans son flagship store. Devinez pour quoi …

Share This Post On

BMW a ouvert il y a quelques temps un flasgship store à Bruxelles qui accueille certains modèles haut de gamme ainsi que des expositions temporaires. Actuellement, il accueille une exposition consacrée à la voiture électrique i8 au rez-de-chaussée. Au première étage, des modèles plus «normaux» sont exposées avec une palette de dispositifs permettant d’interagir avec les clients. Parmi eux un dispositif de réalité augmentée très intéressant (et très amusant).

Entrez dans le moteur

Le dispositif de réalité augmentée est situé juste entre les modèles M3 et M6 et permet au visiteur de mieux comprendre la façon dont le moteur à essence V8 de la M3 fonctionne. Un écran tactile a été installé sur un bras qui pivote autour du moteur. Le moteur sert de “cible” pour le logiciel de réalité augmentée. Lorsque vous faites pivoter le bras le logiciel vous donne la possibilité d’interagir virtuellement avec le moteur, d’y entrer, et de recueillir des informations à son sujet. Vous obtenez en temps réel une explication de ce qui se passe à l’intérieur du moteur ainsi que des informations techniques à son sujet.

Quel est l’avenir de la réalité augmentée dans les points de vente ?

Nous voyons de plus en plus de détaillants en exploitant la puissance de l’innovation numérique pour améliorer l’expérience client. C’est très excitant et nous avons d’ailleurs déjà mené à bien un projet de cette teneur dans un autre contexte.

Nos amis de Creapills.com et Laminuteretail.com proposent d’ailleurs de nombreux billets sur ces innovations. En termes de comportement des consommateurs, l’un des aspect étonnant de cette révolution numérique en magasin est que les clients seront en mesure d’être aidées sans la pression des vendeurs. Il s’agit d’un problème récurrent dans les missions que nous avons effectuées pour des commerçants dans le passé : les vendeurs sont effectivement perçus par les clients entrant dans le magasin comme des obstacles et inhibent leur progression dans le point de vente. Les clients se sentent effrayés par le contact avec les vendeurs et ont peur en particulier de la pression de devoir acheter quelque chose après avoir été conseillés. Les appareils numériques proposent une alternative intéressante pour ces clients qui pourront être conseillés sans intervention humaine et ne craindront ainsi aucune pression par la suite.

Elle pose cependant un problème pour les détaillants qui ne suivent pas cette tendance. J’ai été interviewé il ya quelques semaines par Trends – Tendances pour un article en préparation sur Lookiss, un concept store lancé par Di (une ancienne marque de la galaxie Delhaize) à Louvain (Belgique). En analysant ce magasin Lookish avec le journaliste, j’ai eu le sentiment que ce point de vente n’était qu’une réunion de produits existants mais sans innover véritablement au niveau de l’agencement du point de vente. En particulier, bien que le magasin s’adresse clairement à un public jeune (et féminin), je n’y trouvais aucune trace d’innovation digitale ou social media qui auraient pu soutenir les ventes.

Conseils pour votre stratégie marketing

Si vous êtes sur le point d’ouvrir un magasin, ne négligez pas l’innovation digitale et la révolution numérique. Cela est essentiel pour améliorer l’expérience de vos clients, pour créer une stratégie de différenciation unique et au final pour développer vos ventes. Nous sommes également persuadés que ces dispositifs digitaux se révèleront indispensables à l’avenir pour fidéliser les clients. Soyez conscient que les attentes des clients en termes d’interaction numérique en magasin ne feront qu’augmenter. Les clients seront de plus en plus exigeants. Ne pas surfer sur la vague numérique aura donc un impact négatif sur la satisfaction de vos clients et mettra en péril la survie de votre entreprise.

Tags: , ,

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *