Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Expérience client : ce restaurant vous offre une detox digitale

Partager cet article sur

Lors d’un dîner avec un client j’ai assisté à une scène incongrue mais aujourd’hui tellement banale. Un couple assis à quelques tables de nous a passé sa soirée pendu au téléphone. Si chacun se faisait bien face, la conversation n’avait lieu par appels et messages interposés que via le smartphone. Époque désastreuse où on ne partage rien avec l’autre à part sa solitude. Le smartphone devient un médiateur, le reflet numérique d’une solitude pourtant bien réelle. N’est-ce pas là le paradoxe de notre société ultra connectée ?
Un restaurant romain, Casa Coppelle, a trouvé une solution radicale aux nuisances provoquées par nos doudous numériques, les smartphones.

À lire également: En 2018 je ne veux plus être un esclave numérique

Distraits d’ici nous ne sommes nulle part

Notre société ultra-connectée nous sur-sollicite, nous empêche de nous concentrer et nous conduit à passer d’une tâche à l’autre dans une frénésie aussi absurde qu’inefficace. Cette sur-sollicitation à son tour nous empêche d’avoir des relations suivies et de qualité avec nos contemporains. Il ne vous aura pas échappé qu’un sms, un email, ou tout autre type de notification reçue sur un smartphone interrompt immédiatement une conversation et brise le fragile lien qui venait de s’établir.
Distraits d’ici nous ne sommes donc nulle part.
Heureusement des initiatives sont prises pour retrouver le plaisir d’une conversation sans interférences nuisibles.

À lire également: Voici ce que j'ai fait pour me libérer des réseaux sociaux

Un restaurant sans téléphone portable : Casa Coppelle

A quelques pas du Panthéon et de l’église Saint-Louis des Français où sont encore aujourd’hui accrochés les premiers tableaux commandés au Caravage, se situe un restaurant singulier : Casa Coppelle. Conçu par Jacques Garcia, architecte d’intérieur de renommée internationale, Casa Coppelle se veut comme un trait d’union entre la France et l’Italie à l’image du couple qui en est à l’origine (lui est italien, elle française).
La particularité de ce restaurant est de proposer à ses hôtes, outre une cuisine raffinée, la possibilité d’une cure detox digitale le temps du repas. Vous serez invité(e) à laisser votre doudou numérique en consigne avant d’entrer dans la salle du restaurant qui donne sur la Piazza della Coppelle (d’où le nom de l’établissement). Pour vous faire patienter et habiller ce moment forcément privilégié, le maître d’hôtel vous apportera alors une sélection de livres de poésie. Vous y trouverez sans doute l’inspiration pour ajouter une touche de romantisme à votre repas et oublier le temps de quelques plats votre addiction aux quelques centimètres carrés tactiles qui vous reliaient à votre moi numérique.

Un positionnement marketing original

Force est de constater qu’aujourd’hui la cuisine n’est plus le seul point de différenciation pour les restaurants. L’agacement que provoque le comportement des autres (alors que paradoxalement nous tolérons notre propre comportement) permet l’émergence de nouveaux modèles d’expérience clients. La bonne cuisine ne serait-elle plus suffisante ?
A l’heure où nous sommes tous devenus des juges impitoyables sur les sites de rating, où toutes les notes se ressemblent et les résistances à ce modèle de la tyrannie du plus grand nombre se multiplient, certains établissements font le choix de la différence; une différence qui n’est plus forcément dans l’assiette mais également dans l’ADN même du restaurant. Vous avez sans doute entendu parler de ce restaurant parisien où l’on mange dans le noir, de cet autre où les serveurs sont trisomiques. Ne s’agit-il pas là d’expériences qui transcendent les simples aspects culinaires et laissent un souvenir indélébile ? Car aujourd’hui c’est bien cela l’enjeu de la stratégie marketing : marquer l’esprit.

Étiquettes : , ,

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *