Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Ferrari, Lamborghini, … le marché de la voiture de luxe en B2B se porte bien en France

Share This Post On

Saviez-vous qu’en France, des sociétés (et pas forcément des grandes) achètent des Ferrari, Lamborghini, Rolls-Royce, Bentley et autres Aston-Martin. Envie d’en savoir plus sur ces entreprises qui vont bien ? Suivez-nous dans un petit exercice de data mining.

Introduction

Entre 2014 et 2019 quelques centaines de super- et hypercars ont été immatriculées par des entreprises françaises : un peu plus de 200 Ferrari, une centaine de Lamborghini, Bentley et Aston-Martin et quelques exemplaires de marques plus confidentielles comme McLaren, Rolls-Royce, Bugatti ou Pagani. Les 2 Bugatti dont il est question ont été immatriculées par la société Bugatti elle-même, on vous l’accorde, mais quand on rentre dans le détail des ventes de Ferrari et consorts, nous allons de surprise en surprise.

ventes de voitures de luxe aux sociétés françaises entre 2014 et 2018

Les ventes de voitures de luxe aux sociétés françaises entre 2014 et 2018 : plusieurs centaines d’unités ont été immatriculées sur le marché français.

Et ces ventes en B2B ont le vent en poupe puisque les ventes augmentent fortement depuis 2014. Les ventes cumulées sont passées d’un peu moins de 30 unités en 2014 à presque 180 en 2018. Ferrari, Lamborghini et Bentley sont les marques qui contribuent le plus à cette hausse spectaculaire.

ventes de voitures de grand luxe aux entreprises françaises entre 2014 et 2018

Évolution des ventes de voitures de grand luxe aux entreprises françaises entre 2014 et 2018. Le marché du luxe a le vent en poupe.

Alors bien entendu il faut faire preuve d’un peu de discernement lorsqu’on interprète les chiffres. Si les immatriculations ont indéniablement augmenté, il ne faut pas oublier que certaines des sociétés qui achètent et immatriculent ces véhicules extraordinaires sont des entités dont l’achat et la vente d’automobiles est le métier. Dans la nomenclature INSEE il s’agit du code NACE 45.11Z. Dans le reste de ce court article nous allons donc mettre de côté ce secteur d’activité pour nous concentrer sur l’essentiel.
La question reste donc entière : quelles entreprises françaises peuvent se permettre d’acheter des supercars et des hypercars ?

3 enseignements principaux de l’exercice de data mining

  • Plus les entreprises font de CA, moins elles sont susceptibles d’acheter des supercars.
  • L’immense majorité (les 2/3 environ) des immatriculations est le fait d’entreprises de moins de 9 salariés.
  • Les sociétés qui achètent le plus de supercars ont des activités de commerce en gros, de conseil, ou de vente au détail

Des sociétés de petite taille

Le premier enseignement de notre analyse data, c’est que les immatriculations des véhicules de très grand luxe sont surtout l’apanage de petites sociétés. Lorsqu’on croise les immatriculations avec la taille des entreprises clientes, on s’aperçoit que ce sont les entreprises avec 0 salarié (code 0 dans la nomenclature INSEE). Le gros des ventes se concentre sur les tranches d’effectifs 0, 1 2 et 3 c’est-à-dire que l’immense majorité (les 2/3 environ) des immatriculations est le fait d’entreprises de moins de 9 salariés.

Le chiffre d’affaires est inversement corrélé à l’achat de supercars

Très curieusement, les entreprises qui achètent le plus de supercars sont également celles qui font le moins de chiffre d’affaires (voir la nomenclature INSEE des tranches de chiffre d’affaires ici). Près de 20% des immatriculations sont le fait d’entreprises qui génèrent moins de 500k€ de CA ; et 50% des immatriculations sont réalisées par des entreprises faisant moins de 5m€ de CA.
En fait, plus les entreprises françaises font de CA, moins elles sont susceptibles d’acheter des supercars.

achat des voitures de luxe en fonction du CA

Les sociétés qui achètent des voitures de très grand luxe sont surtout des structures qui font moins de 5m€ de CA.

Où se situent les entreprises françaises qui achètent des supercars ?

Sans grande surprise, les ventes des supercars se concentrent dans les zones les plus riches de France : Paris en premier lieu et Lyon ensuite. On notera également la concentration sur la côte d’azur. Dans cette zone se trouvent notamment des sociétés de location spécialisées dans le grand luxe, comme cette société spécialisée dans le yachting qui a acheté 3 Rolls-Royce, 1 Bentley et 1 Ferrari.

Répartition géographique des ventes de voitures de luxe aux entreprises françaises

Répartition géographique des ventes de voitures de luxe aux entreprises françaises.

Quelles sont les activités des sociétés qui achètent des voitures de grand luxe ?

Nous avons regroupé les sociétés sur la base des deux premiers chiffres de leur code NACE qui définit également la nature de leurs activités.
Les 3 premières places du classement (un peu moins de 20% des ventes) sont occupées par :

  • les sociétés de commerce en gros (code NAF 46)
  • les sociétés de conseil (code NAF 70)
  • les sociétés spécialisées dans la vente au détail (code NAF 47)

Pour finir

Cet exercice de data mining a été réalisé avec Tableau. Si vous souhaitez en savoir plus sur nos services de business intelligence et data mining, n’hésitez pas à nous contacter.

Tags:

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *