Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Etude de marché : les méthodes de paiement des Allemands

Partager cet article sur

La Banque d’Allemagne a publié sa 4ème étude sur l’utilisation des instruments de paiement. Cette étude du marché allemand est une occasion unique de se plonger dans les spécificités des comportements d’outre-Rhin. Le rapport complet est disponible ici (mais uniquement en allemand).
Notre article d’aujourd’hui complète la perspective européenne sur les méthodes de paiement que nous avions donnée ici. Dans cette dernière la situation allemande était apparue comme très singulière, les comportements des consommateurs en matière de moyens de paiement étant assez unique. Vous vous souviendrez par exemple que l’utilisation des cartes de crédit reste beaucoup plus rare en Allemagne que dans d’autres pays, comparable d’ailleurs à certains pays d’Europe du sud.

L’étude de la Banque d’Allemagne met toutefois en lumière les changements lents mais inéluctables qui ont à l’œuvre sur le marché allemand. En voici les points saillants :

  • En 2017, 74 % des transactions ont été effectuées en espèces, soit 5 % de moins qu’il y a 4 ans.
  • Pour la première fois depuis que cette étude du marché est réalisée, la valeur totale des paiements en espèces est inférieure à 50%. Précisément, les paiements en espèces représentent 47% de la valeur des achats.
  • l’utilisation des cartes de débit augmente ; elle est en hausse de 6 points par rapport à la dernière étude de 2014. Les cartes de débit représentent 35 % de la valeur des transactions.
  • Les cartes de débit représentent 19 % de toutes les transactions, soit une hausse de 4 points depuis 2014.
  • les cartes de crédit sont utilisées plus souvent (5 points de plus) qu’il y a 4 ans et sont pour des paiements de 81€ en moyenne
  • Les paiements sans contact ont atteint pour la première fois la barre symbolique des 1%. La Banque d’Allemagne souligne qu’une croissance de ce moyen de paiement ne sera possible que si les cartes dites Giro sont équipées de puces permettant le paiement sans contact et si les utilisateurs sont éduqués pour les utiliser
  • les paiements effectués par smartphone ou avec des cartes prépayées restent rares en Allemagne. Seulement 5% des personnes interrogées utilisent des applications mobiles pour envoyer et recevoir de l’argent.
  • Les méthodes de paiement par Internet sont de plus en plus utilisées pour les achats en ligne (les méthodes de paiement par Internet sont définies par la Banque d’Allemagne comme des méthodes basées sur le système de paiement en ligne du e-commerçant tels que « giropay », « paydirekt », « Sofort-Überweisung » ou des méthodes de paiement spécifiquement en ligne comme Paypal).
    la grande majorité (88%) des personnes interrogées souhaite continuer à payer en espèces et refuse que l’argent liquide soit abandonné.
  • Sur une période de 16 ans (4 études), les répondants sont constants et très satisfaits des méthodes de paiement actuelles. Le comportement des consommateurs en matière de paiements ne change donc que lentement. Les méthodes de paiement modernes sont toutefois de plus en plus populaires, en particulier chez les jeunes générations.
  • Enfin, 38 % des répondants estiment qu’il faut trop de temps pour créditer un compte lorsqu’ils envoient de l’argent par virement bancaire. Heureusement, une nouvelle directive européenne améliorera bientôt la situation (« Paiements instantanés »).

 

Image : shutterstock

Étiquettes : ,

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *