Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds

Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Single-Sign-On : un nouveau paradigme pour les médias de service public

Share This Post On

Les 17 et 18 octobre 2017 j’ai eu le plaisir d’organiser, en tant que Chairman de l’initiative Big Data de l’UER, une conférence de deux jours consacrée à l’authentification (Single Sign-On ou SSO). Ce colloque a été organisé à la RTBF et a accueilli des participants de 30 organisations et en provenance de 10 pays, principalement actifs dans le monde des médias (TV, radio et presse).

Le Single-Sign-On est une technologie d’authentification répandue dans tous les secteurs d’activité depuis des années (il joue par exemple un rôle important comme porte d’entrée unique dans le commerce électronique) mais le monde des médias a été lent à l’adopter. Il a longtemps été considéré comme un outil réservé aux transactions payantes, ce qui explique sans doute pourquoi la presse a été la première à l’adopter dans l’écosystème des médias. Les radios et les télévisions ont été plus lentes à suivre, en particulier celles qui font partie du secteur public puisqu’elles étaient habituées, depuis leur création, à offrir un accès gratuit aux contenus ces derniers étant payés par les contribuables au travers de la redevance audiovisuelle. Pourquoi dès lors s’intéresser au SSO qui de prime abord semble limiter l’accès ?

La montée en puissance des GAFA a considérablement changé le paysage concurrentiel, faisant des données en enjeu central du développement des entreprises et de leur survie même. Ainsi les médias de service public réalisent-ils aujourd’hui que mieux connaître leurs utilisateurs et s’engager dans une relation 1-to-1 est devenue une priorité. L’utilisation de panels pour la mesure de l’audience est devenue insuffisante. Le niveau de granularité fourni par ces méthodologies ne permet pas de faire face à la compréhension d’usages de plus en plus fragmentés. Quel guru pourrait encore aujourd’hui affirmer comprendre et connaître la vérité des usages digitaux ? La nécessité de collecter des données et de les relier à une utilisation précise n’a donc jamais été aussi élevée. J’oserais dire que c’est en fait une question de survie pour les médias traditionnels s’ils veulent pouvoir proposer une meilleure expérience client à l’avenir et rester dans le coup. Les acteurs comme Netflix définissent, notamment grâce à leurs algorithmes de recommandation, de nouveaux standards de satisfaction client.

Pour les lecteurs intéressés par le programme de ce colloque il peut être téléchargé ici (en anglais).
Les actes de la conférence seront rendus publics afin que tout le monde (et pas seulement les membres de l’UER) puisse s’en inspirer et réfléchir à leur propre stratégie SSO.

 

Image : Shutterstock

Étiquettes : ,

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *