Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds

Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Le mono-produit comme stratégie marketing : l’exemple de l’Atelier de l’Eclair

Share This Post On

Il n’y a rien de plus difficile que de démarrer une entreprise centrée sur un seul produit. C’est pourtant toute la beauté de la stratégie marketing dite « mono-produit » et nous avons remarqué récemment quelques initiatives  dans le secteur du retail qui méritent d’être mises en valeur.

Nous avons ainsi visité le mois dernier « L’Atelier de l’éclair » à Paris, un magasin dédié à cette pâtisserie française traditionnelle appelée « éclair ». Ladurée a rendu les macarons célèbre et a lancé une tendance de longue durée; les trois fondateurs de l’Atelier de L’éclair n’ont d’autre ambition que de répéter ce succès. L’idée d’un magasin consacré à ce produit a germé après avoir découvert de vieux papiers sur cette pâtisserie et avoir constaté que l’éclair arrivait au premier rang des pâtisseries préférées des Français. Contrairement aux macarons, les éclairs sembleraient donc profiter d’une tendance ancrée plus profondément dans la mémoire de chacun. Difficile de trouver un Français qui ne se souvienne pas des éclairs goûtés quand il / elle était plus jeune.

Le point de vente a été lancé en Novembre 2012 dans Le Sentier, un quartier situé dans le 2ème arrondissement de Paris. C’est un quartier à la mode, très inspiré par les dernières tendances et très inspirant pour ceux qui les chassent; un tel magasin s’y intègre très bien et y trouve toute sa place. Bien que les trois fondateurs n’aient eu aucune expérience préalable dans le secteur (l’un d’eux, Gaspard, est en fait encore étudiant), nous avons été impressionnés par le souci du détail et la perfection du concept. Une incroyable énergie et un travail de pro ont permis de faire de ce point de vente et du concept en général un petit bijou: du produit (évidemment) à l’emballage, en passant par la communication, tout semble avoir été soigneusement étudié et planifié.

La réalisation du magasin lui-même a été incroyablement bien maîtrisée. L’ouverture était prévue début Novembre 2012 et les travaux n’ont pu commencer qu’en Octobre 2012. Ce qui a été fait en 1 mois est tout simplement incroyable quand on considère la qualité de la réalisation.

Les images ci-dessous parlent d’elles-mêmes et, avant de publier un article plus approfondi sur ce concept retail innovant, nous avons voulu partager cette découverte avec vous et vous donner la possibilité de visiter l’Atelier de l’Eclair (16 Rue Bachaumont 75002 Paris, France ) lors de votre prochain voyage à Paris.

Étiquettes :

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

7 Comments

  1. Bonjour,

    Je tiens premièrement à vous féliciter pour votre site que je viens de découvrir. Il est vraiment top, tant niveau contenu qu’au niveau design. J’ai d’ailleurs cru comprendre que la Belgique ne vous est pas étrangère? 😉

    Bref, en lisant cette article je vous rejoins sur le fait que le monoproduit est de plus en plus utilisé pour l’instant. Cependant j’ai tout de même l’impression que ce type de stratégie ne fonctionne (ou a le plus de chance de fonctionner) dans un environnement « mode » ou touristique. Bref pas dans n’importe quelle ville ou quartier moins « hype ». Qu’en pensez vous?

    Cordialement

  2. Bonjour et merci pour votre commentaire qui nous fait bien plaisir. Vous êtes la preuve vivante que même 7 ans après notre lancement nous pouvons encore être découverts.
    Nous vous rejoignons sur la dépendance de ce concept mono-produit à certaines localisations particulières. Nous l’avons d’ailleurs exposé dans cet article.
    Nous vous souhaitons encore beaucoup de plaisir sur notre blog. N’hésitez pas à le faire connaître autour de vous ; nous avons besoin d’encouragements pour continuer notre travail.

  3. Je viens de voir votre article, qui répond effectivement à la question…

    Je ne suis personnellement pas un pro du marketing bien qu’ayant quelques bases.

    Je pense tout de même qu’il est possible pour une boutique qui fait du monoproduit « mode » d’être implantée dans un endroit moins tendance que les grandes capitales (ville de province), si elle vend également dans ces capitales leurs produit via des épiceries ou magasins du même « niveau de prestation »!?

    Bien à vous

  4. si le concept bénéficie d’une certaine « aura » ce sera en effet possible (il n’y a qu’à voir le succès de certaines franchises). Mais pour lancer un nouveau concept mono-produit nous restons d’avis que seules les grandes villes et leurs quartiers trendy offrent le terreau nécessaire.
    C’est en effet dans ces endroits particuliers que se trouvent certaines personnes capables de propager une mode (je vous renvoie ici à la lecture d’un ouvrage intéressant sur les phénomènes de propagation : « The Tipping Point »).
    Merci pour vos commentaires. Nous espérons que vous trouverez d’autres articles inspirants parmi les 1500 déjà publiés.

  5. Je vous remercie pour la référence de l’ouvrage et je continuerai à vous suivre avec intérêt 😉

  6. Bonjour,

    Merci pour cet article !
    juste une petite précision : j’ai déjà réaliser 2 boutiques (travaux, agencement, vitrines réfrigérées) pour lesquelles les travaux (très bien réalisés) ont été faits en 3 semaines donc rien d’extraordinaire à ce que cela ait été fait en 1 mois 😉

    Elise

  7. merci pour votre retour. C’est compte tenu de ta taille du magasin que les travaux nous avaient semblé très rapides.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *