Earn money by answering our surveys

Register now!

[Podcast] L’apprentissage des outils numériques aux enfants

Earn up to 50€ by participating in one of our paid market research.

Register now!


Nathalie Kuborn (We Are Coders), Gaëlle Girardeau (Cood) et Christophe Coquis (Geek Junior) nous parlent de l’apprentissage de l’informatique, des outils numériques et de l’introduction à la culture numérique pour les enfants : marché, parcours et conseils.



Marché de l’apprentissage des outils numériques aux enfants

L’émergence d’un besoin

Le marché de l’apprentissage informatique aux enfants est en pleine émergence. Pour Gaëlle, cela s’explique par le fait que nous soyons tous de plus en plus équipés en termes d’outils digitaux. Il est de fait nécessaire d’accompagner les enfants dans l’apprentissage des outils numériques. Le premier constat vient donc des parents. Le second du gouvernement français qui a commencé à intégrer des cours de codage au programme scolaire dès 12 ans et ce depuis 2015. Depuis 2019, des cours autour du développement de la culture numérique ont été ajoutés au programme scolaire.

Je pense que les pouvoirs publics se rendent compte qu’il y a une nécessité [d’intégrer] ce type d’éducation au sein même de l’enseignement.

Nathalie Kuborn, We Are Coders

De nombreuses problématiques sont apparues avec l’ajout de ces nouvelles matières. Les professeurs de science et mathématiques ont été les premiers à enseigner cette matière pour laquelle ils n’étaient ni préparés ni qualifiés pour certains. Christophe et Gaëlle dépeignent une frustration des parents et des enfants qui se sont, de fait, tournés vers des options d’apprentissage extérieures à l’école.

Notons que Nathalie offre une perspective différente sur le marché belge où l’éducation nationale n’a pas intégré d’enseignement du numérique au programme. Ainsi, le besoin vient exclusivement des parents ou de l’intérêt des enfants.

La crise sanitaire et particulièrement le confinement sont évoqués par tous comme des facteurs ayant participé à conscientiser parents, enfants, et professeurs à l’importance du numérique. En effet, de nombreuses difficultés ont été rencontrées (matérielles, techniques, organisationnelles, etc.) pendant le confinement et notamment pendant les cours à distance

La première question qui se pose, c’est comment opérer une transition numérique, plutôt au sens large, comment utiliser les outils numériques et comment familiariser les enfants aux outils numériques, à travers leurs classes habituelles.

Nathalie Kuborn, We Are Coders

Les profils type

  • Gaëlle explique dans ce podcast que le début de leur activité avec Cood a marqué la naissance d’un profil type en France : parent, urbain, CSP+, conscient de l’importance du numérique dans le monde professionnel. Toutefois, la crise sanitaire a ouvert les yeux à de nombreuses personnes quant aux enjeux digitaux (parents, professeurs, enfants) et l’existence d’un profil type s’est atténuée peu à peu.
  • En Belgique, Nathalie ne dépeint aucun profil type. Pour elle, ce sont principalement les enfants les premiers intéressés et qui vont, en conséquence, argumenter leur volonté de suivre des cours sur l’informatique et le numérique.

Le magazine Geek Junior se place en tant que support de l’apprentissage. C’est un des seuls magazines à s’attaquer à l’angle des enjeux numériques pour les enfants sur le marché francophone. Suite à l’intégration de cours d’informatique dans les collèges français, 20% d’entre eux se sont abonnés au magazine pour accompagner l’apprentissage informatique en classe.

Gaëlle Girardeau au sujet de Geek Junior :

Il y a 2 aspects super intéressants dans ce format :
Intergénérationnel :  […] c’est un format où l’adulte peut [travailler] avec l’enfant sur ce support, que ce soit l’enseignant ou le parent
Captivant : quand on est [en ligne], souvent on sort tout de suite d’un article [à cause d’une distraction]. Avec le magazine, […] on n’en sort pas parce que c’est du papier, et je pense que ça permet d’ancrer des [notions] beaucoup plus facilement.

Impact du covid-19 sur la demande

Pour les trois intervenants, le covid-19 a fortement impacté leurs activités. Nathalie et Gaëlle ont dû adapter leur offre pour permettre aux enfants de suivre les cours à distance. Elles recensent toutes deux de nombreuses inscriptions supplémentaires pendant la période du confinement (mars à mai-juin). L’été et la rentrée scolaire 2020 ont marqué une baisse significative des inscriptions par rapport à la période du confinement. Ce nombre reste tout de même stable par rapport à N-1. De nouveau avec le reconfinement de novembre, le nombre d’inscriptions a augmenté de nouveau. Gaëlle précise que les adultes et entreprises ont également été plus nombreux en 2020 à s’inscrire sur Cood pour apprendre sur les usages du numérique, les pratiques de collaboration à distance, etc.
Pour Christophe chez Geek Junior, une large hausse de la fréquentation du site web a été enregistrée pendant la période du confinement (nombre de visites x2) avec des articles visant à aider parents et enfants à gérer le confinement sur le plan du numérique. Ce confinement a profité à la campagne de financement participatif lancée par Geek Junior 3 jours avant l’annonce du confinement en mars 2020. Christophe estime en effet que cela a conscientisé une large portion de la population aux enjeux numériques, ce qui a profité au magazine.



Conseils pour les parents

L’âge idéal pour commencer

Nathalie préconise une utilisation du numérique pour les enfants à partir de 8 ans. Il est important pour elle que les enfants soient initiés à l’utilisation d’un ordinateur et pas seulement à l’utilisation d’une tablette.

Quand on fait un Jacques A Dit par exemple, c’est déjà un algorithme : si l’instruction [n’est pas formulée] de la bonne manière, l’enfant ne doit pas l’exécuter, donc je crois que, naturellement, les enfants sont déjà confrontés à ces apprentissages depuis la maternelle.

Nathalie Kuborn, We Are Coders

De son côté, Gaëlle offre des cours à partir de 10 ans afin d’assurer que les enfants ont une fluidité de lecture, d’écriture et ont appris les fondamentaux et sont à l’aise sur les notions mathématiques de base. Pour les plus petits, elle préconise un apprentissage via des robots plutôt que sur des ordinateurs.

On commence à regarder sur des modules d’ apprentissage sur les intelligences artificielles, pourquoi ? Parce qu’on s’aperçoit que les tout petits sont de plus en plus confrontés à un assistant vocal chez eux.

Gaëlle Girardeau, Cood

Christophe précise que cet apprentissage est tout à fait adapté pour les enfants et adolescents entre 10 et 16 ans, tant que cela reste une activité et non pas une obligation. Il insiste également sur l’importance d’accompagner les enfants dans l’utilisation d’outils numériques et l’intérêt de travailler ou jouer ensemble (parents-enfants notamment) via ces outils.

Ce qui est intéressant, c’est qu’ils puissent comprendre la culture numérique [et] les enjeux autour de ça.

Christophe Coquis, Geek Junior

Gaëlle, Nathalie et Christophe s’accordent à dire que l’important n’est pas pour les enfants de savoir coder, mais de développer une connaissance du numérique, la culture, l’environnement et les enjeux qui l’entourent.

L’apprentissage de l’informatique et des outils numériques développe :

  • Eveil de la conscience liée aux enjeux du numérique
  • Mise en application de notions et apprentissages fondamentaux (mathématiques notamment)
  • Capacité de collaborer et d’échanger avec autrui
  • Créativité (créer et solutionner des problèmes)
  • Apprentissage par l’échec
  • Développement d’un esprit critique envers le numérique et les informations qui en découlent.


Le parcours d’apprentissage des outils numériques

Tous les participants s’accordent à dire qu’il n’y a pas de parcours d’apprentissage classique ou idéal. Chaque enfant étant différent, les rythmes sont variés et les outils et méthodes doivent donc être adaptés.

Pour Gaëlle, les outils à utiliser pour l’apprentissage du numérique aux enfants dépendent de l’âge, des objectifs et de l’intérêt exprimés par l’enfant. Des options intergénérationnelles sont offertes par Cood avec des ateliers destinés aux enfants et grands-parents.

Chez We Are Coders, Nathalie s’appuie sur l’utilisation d’outils pédagogiques validés en interne et libres de droit afin que les enfants puissent les utiliser à la maison également (Scratch, python, etc). Des options d’apprentissage du Machine Learning, de visual stories sont également disponibles et accessibles en fonction de l’enfant et de ses centres d’intérêts.

Christophe exprime l’intérêt de réaliser des apprentissages autour de l’intelligence artificielle mais surtout de prendre en compte le rythme de l’enfant pour adapter les outils pédagogiques utilisés. Nathalie et Gaëlle soutiennent ce point et confirment que chaque enfant avance à un rythme différent.

Christophe propose d’autres formes d’apprentissage grâce à des solutions pour construire un robot sans programmation ou utiliser des robots à programmer en ligne. Pour lui, cela a un intérêt particulier pour la compréhension de la programmation dans son ensemble et il invite les parents à faire ces activités avec leurs enfants pour plus de convivialité.

Tag:,

Submit a Comment

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *