14 mars 2023 1526 mots, 7 min. de lecture

Diversité au sommet : analyse des comités de direction français

Par Pierre-Nicolas Schwab Docteur en marketing, directeur de IntoTheMinds
Après notre analyse sur la diversité dans les comités exécutifs (Comex) aux Etats-Unis, nous vous présentons aujourd’hui une analyse inédite de la situation en France. Notre analyse révèle une situation préoccupante où la diversité ethnique est quasiment absente des fonctions […]

Après notre analyse sur la diversité dans les comités exécutifs (Comex) aux Etats-Unis, nous vous présentons aujourd’hui une analyse inédite de la situation en France. Notre analyse révèle une situation préoccupante où la diversité ethnique est quasiment absente des fonctions de direction (« C-Level ») et où les femmes sont encore minoritaires. Cet instantané doit être remis notamment dans le contexte de la réglementation française qui a imposé, au 1er Mars 2023, la publication d’un index de l’égalité professionnelle pour éviter les discriminations en fonction du sexe. Le chemin est donc encore long.

Contactez le cabinet d’études IntoTheMinds

Diversité dans les entreprises françaises : statistiques

  • Les 100 Comités exécutifs étudiés sont composés à 32,7% de femmes et à 95,1% de personnes d’origine caucasienne (blanches).
  • 97,4% des CEO sont blancs.
  • 57,6% des DRH sont des femmes
  • 14% des CEO sont des femmes
  • Les personnes noires (Afrique subsaharienne) sont quasiment absentes des organes de direction. Elles sont seulement 3 sur 889 personnes analysées, soit 0,3%.
  • C’est dans la fonction de CDO/CTO qu’on trouve le plus de diversité ethnique (9,6%).
  • La fonction de CTO/CDO est la seconde plus masculine (84,6% d’hommes) après celle de CEO (86%).
  • Les asiatiques sont, derrière les caucasiens (blancs), l’ethnicité la plus représentée dans les comités de direction français (2,2%).
  • Les personnes d’origine maghrébine ne représentent que 2,1% des membres des comités exécutifs français.

Sommaire


Méthodologie

100 entreprises françaises, mises en avant dans le magazine Le Point, ont été sélectionnées (voir liste en fin d’article). Pour chacune d’entre elles nous avons analysé la composition de son comité exécutif ou comité de direction. Nous avons encodé le sexe, l’ethnicité, le rôle de chacun des membres. Lorsque l’encodage posait problème (14 personnes), la question a été tranchée avec une autre personne afin d’atteindre le consensus. Deux entreprises ont été exclues de l’analyse finale car elles apparaissaient 2 fois.

Au total, 889 membres de comités exécutifs ont fait l’objet d’un encodage.


Au sein des 100 entreprises françaises analysées, l’objectif fixé par la loi Rixain (30% de femmes) est déjà rempli !


Analyse de la diversité homme-femme dans les comités de direction français

Le gouvernement français a voté en 2018 une loi imposant la publication d’un index de l’égalité professionnelle. Il permet de mesurer les écarts de salaire entre les hommes et les femmes dans les entreprises de plus de 50 salariés. Il s’ajoute donc à la loi Rixain sur la féminisation des comités de direction qui impose 30% de femmes dans les entreprises cotées d’ici à 2026.

Une statistique est souvent citée en matière de féminisation des comités de direction en France. Ils seraient composés de 22% de femmes. Cette statistique, souvent citée mais rarement sourcée, provient d’après nos recherches de l’Observatoire Skema de la féminisation des entreprises (selon l’édition 2023 ce pourcentage est désormais de 23,84%). Cette étude est toutefois limitée aux entreprises du CAC 40 et du CAC Next 20. Autant dire qu’on est loin d’avoir un chiffre qui soit le reflet de toutes les entreprises françaises. L’analyse que nous vous livrons donne donc une vision complémentaire. Les entreprises analysées ne sont en effet pas en majorité reprises dans le CAC40 ou le CAC Next 20.

analyse de la diversité homme femme par fonction au sein des comités de direction français

Au sein des 100 entreprises analysées, nous constatons en effet que les comités exécutifs/de direction sont composés à 32,7% de femmes. L’objectif fixé par la loi Rixain (30% de femmes) est donc déjà rempli ! Une lecture par fonction permet naturellement d’apporter de la nuance (voir également le graphique ci-dessous) :

  • CEO : cette fonction est largement occupée par des hommes (86%) ce qui est légèrement supérieur aux 82% que nous avions mesuré dans les grandes entreprises américaines.
  • CFO : la fonction financière est assumée en majorité par des hommes (69%) mais ce pourcentage est largement moins élevé qu’aux Etats-Unis (84% d’hommes). Il semblerait donc que la France soit plus ouverte que les Etats-Unis pour cette fonction.
  • DRH : la direction des ressources humaines réserve également quelques surprises. Il est habituel qu’une femme occupe cette position et c’est bien le cas en France (57,6% de femmes contre 42,4% d’hommes). Néanmoins ce résultat est très différent de ce que nous avions observé aux États-Unis où la fonction était occupée à 81,4% par des femmes.
  • CTO/CDO : sans grosse surprise, la fonction de « Chief Technology Officier » ou « Chief Data Officer » lorsqu’elle existe, est très masculine. On recense 84,6% d’hommes, ce qui en fait la deuxième fonction la plus masculine derrière celle de CEO. La tendance était la même dans les comités exécutifs américains (76,3% d’hommes et 23,7% de femmes).

Passons maintenant à l’aspect le plus dérangeant de cette étude, celle de l’ethnicité.


En France, la proportion de non-blancs dans les comités de direction n’est que de 4,6%.


Ethnicité des comités de direction français : un déséquilibre frappant

Dans la seconde partie de notre étude, nous nous attaquons à un point encore plus polémique que le sexe puisqu’il s’agit de l’origine ethnique des membres des comités exécutifs/de direction. Le moins que l’on puisse dire est que les entreprises françaises ne font pas figure de bons élèves.

Rappelons tout d’abord que notre échantillon comprenait 889 membres de comités exécutifs ou de direction. La taille de cet échantillon est loin d’être anodine. On observe que 95,4% de ces personnes sont blanches (origine caucasienne). C’est un constat factuel qui est visible sur le graphique ci-dessous. La diversité ethnique n’est pas une priorité en France comme elle peut l’être aux Etats-Unis. Dans ce pays ce sont près de 14% des comités exécutifs qui ne sont pas d’origine caucasienne (blanc). En France, la proportion de non-blancs dans les comités de direction n’est que de 4,6%. Aucune fonction de type « C-Level » n’est épargnée.

diversité ethnique au sein des comités de direction français

Voici les statistiques par fonction.

Fonction dans le comité exécutif / de direction Maghreb Asie Afrique subsaharienne Caucasiens (blancs)
CEO 2,6% 97,4%
CFO 2,4% 3,6% 94,0%
CTO / CDO 5,8% 3,8% 90,4%
DRH 3,0% 1,5% 95,5%
Autres fonctions 1,8% 2,2% 0,4% 95,7%

 

Ces statistiques sont d’autant plus étonnantes que la France est une terre d’immigration aussi bien pour les pays du Maghreb (Algérie notamment) que pour l’Afrique subsaharienne. Il aurait été logique de retrouver ces populations au sommet des entreprises comme cela est le cas dans les entreprises américaines.

Si toutes les fonctions sont touchées par cette sous-représentation, on notera toutefois que les fonctions techniques (CTO/CDO) sont un peu plus ouvertes. Sans doute les qualités techniques priment-elles sur l’origine des candidats. Par conséquent 9,4% des CTO/CDO sont d’origine soit maghrébine soit asiatique. Ce chiffre est à mettre en relation avec les 36,8% de CTO/CDO américains non-blancs.


results résultats

Conclusion

L’analyse de la diversité de 100 comités de direction de grandes entreprises françaises permet de mettre en avant des résultats étonnants.

En matière de diversité homme-femme, la proportion de femmes (32,7%) dépasse déjà les objectifs fixés par la loi Rixain. Ce chiffre est d’ailleurs largement supérieur à la proportion de femmes dans les entreprises du CAC40 et du CAC Next 20 (23,84% en 2023).

En ce qui concerne l’origine ethnique, les entreprises françaises sont très peu diversifiées : 95,4% des membres sont blancs. En deuxième position arrivent les membres asiatiques qui ne sont que 2,2% devant les Maghrébins (2,1%). Les personnes noires (Afrique subsaharienne) sont quasiment absents des organes de direction puisque nous n’en avons trouvé que 3 sur 889.


Liste des sociétés analysées

Les sociétés que nous avons analysées sont les suivantes :

  • Adecco France
  • Aéma Groupe
  • Allianz France
  • Alvarez & Marsal France
  • April
  • Ascoma
  • Asus France
  • AXA France
  • Barnes
  • Bayer France
  • Belambra Clubs
  • Believe
  • BMW Group France
  • Boiron
  • Bouygues Telecom
  • Bred
  • Bridgestone France et Benelux
  • Butagaz
  • Candriam
  • Chronopost
  • CMI France
  • Coca-Cola Europacific Partners France
  • Consultants Immobilier
  • CVE
  • Daniel Féau – Belles demeures de France
  • Deloitte France et Afrique francophone
  • Dream Yacht Group
  • EcoVadis
  • Enedis
  • Ericsson France
  • Europgroup Consulting
  • Frans Bonhomme
  • Generali Global Infrastructure
  • Getlink
  • Groupe Ægide Domitys
  • Groupe Casino
  • GTT
  • Iberdrola France
  • ID Logistics
  • INA
  • Ipsos
  • IZI confort
  • Janssen France
  • Johnson & Johnson Medical Devices
  • KELLOGG’S FRANCE
  • KPMG France
  • Kronenburg
  • L’Oréal France
  • Laforêt France
  • Lenovo France
  • Leyton
  • Ligier Group
  • LS Group
  • Maif
  • ManoMano
  • Mazda France
  • Meilleurs Agents
  • Merck France
  • Mickel
  • Microsoft France
  • Mirova
  • Novaxia
  • Oracle France
  • Orange
  • PepsiCo France
  • Perl
  • Peters Surgical
  • Peugeot Motocycles
  • Picard Surgelés
  • PMU
  • Portzamparc
  • Radio France
  • Rakuten France
  • Reworld Media
  • Risk & Co
  • Saint-Gobain
  • Shell France
  • Showroomprivé
  • SNCF Gares & Connexions
  • SNCF Réseau
  • Société générale
  • Socotec
  • St Hubert
  • Sycomore Asset Management
  • Technip Energies
  • Teract
  • TF1
  • Toyota France
  • Truffle Capital
  • Unilabs France
  • Valode & Pistre
  • Veepee
  • Wakam
  • WarnerMedia
  • Webhelp
  • Withings
  • Wonderbox
  • Xilam Animation


Publié dans Recherche.

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *