Earn money by answering our surveys

Register now!

Comment TaData permet aux internautes de monétiser leurs données

Earn up to 50€ by participating in one of our paid market research.

Register now!

Tadata est la première plateforme de monétisation des données personnelles. Elle propose aux 15-35 ans (pour l’instant) de gagner de l’argent grâce à leurs données personnelles. Dans ce podcast nous recevons Laurent Pomies, un des 2 cofondateurs de TaData, pour nous parler de son aventure entrepreneuriale.

Sommaire

L’idée marketing à retenir absolument

Les marchés dans lesquels une partie est „lésée“ par rapport à l’autre (on parle de marchés asymétriques) représentent une opportunité business. Une offre qui rétablit l’équilibre permet d’attirer des clients qui sont insatisfaits par la situation actuelle.

Pensez toutefois à vérifier, par des méthodes d’études de marché comme l’enquête online ou les focus groups, que cette insatisfaction est réelle. Assurez-vous également qu’elle soit „activable“, c’est-à-dire que les clients vous suivront si vous la corrigez.


icône expérience entrepreneuriale et chiffres-clés

Chapitre 1 : TaData en 1 chiffre-clé

A ce jour 45000€ ont été reversés aux utilisateurs grâce à la monétisation de leurs données.

On peut monétiser des biens tangibles (appartement, voiture) alors pourquoi pas ses données ? Telle était la réflexion des 2 cofondateurs de TaData : Laurent Pomies et Alexandre Vanadia.

Les business modèles qui prévalaient étaient tous asymétriques. Ils manquaient d’équilibre entre ce que le client retirait du service et ce que rapportait la vente de ses données. Cette asymétrie est par exemple la marque de fabrique de tous les réseaux sociaux. Pourtant, qui est aujourd’hui prêt à se passer de Facebook, Linkedin, Instagram et consorts ? Pas grand monde. C’est dans cette brèche que Laurent et Alexandre se sont engouffrés.



genèse de l'idée entrepreneuriale

Chapitre 2 : la genèse de l’idée entrepreneuriale

L’idée de TaData s’inspire des expériences professionnelles respectives des 2 fondateurs dans l’enseignement supérieur. Le premier, Alexandre Vanadia, était sollicité pour fournir des solutions de captation de profils de candidats qualifiés pour intégrer les écoles supérieures. Le second, Laurent Pomies, était à la recherche de ces profils pour les écoles qui l’employaient.

Les deux ont ressenti un agacement et une lassitude de la part de leur groupe cible (les jeunes) par rapport aux sollicitations commerciales.

Des focus groups menés en amont ont montré que cette frustration était généralisée parmi les jeunes. Ces derniers voulaient en particulier comprendre

  • pourquoi et comment leurs données étaient utilisées
  • comment bénéficier de cette manne qu’ils jugaient inégale pour eux et aussi tirer parti de la monétisation de leurs données

Etude PESTEL et Focus Groups

Les fondateurs de TaData ont eu la bonne idée de valider avant toute chose les aspects juridiques de leur idée. Cela correspond au „L“ de l’analyse PESTEL.

Ils ont également mené des focus group afin de s’assurer que les utilisateurs futurs ressentaient bien les frustrations auxquelles TaData ambitionne d’apporter une solution. Rappelez-vous qu’il n’a jamais été aussi simple que depuis le Covid de faire des focus groups online.


validation de l'idée entrepreneuriale

Chapitre 3 : la validation de l’idée entrepreneuriale

Avant toute chose les fondateurs de TaData se sont rapprochés d’un conseil juridique afin de faire valider l’esprit du projet en lui-même. Sur un sujet aussi sensible et à l’époque du RGPD (l’idée du projet est née en 2018), il était essentiel d’avoir un avis éclairé et argumenté sur notre projet. TaData s’est adjoint les services de l’ex-secrétaire général de la CNIL qui avait participé aux travaux de création du RGPD.

Une fois le principe validé juridiquement, plusieurs focus groupes ont été organisés. Ils visaient à comprendre ce que les jeunes (cœur de cible de TaData) pensaient du projet. Ces échanges ont été très riches et instructifs et ont fait ressortir des données surprenantes. Ils ont permis d’améliorer et d’adapter l’idée pour coller au mieux aux attentes du public cible. C’est là la valeur ajoutée des méthodes dites qualitatives.

Lancer son entreprise dans les meilleures conditions requiert de récolter des feedbacks honnêtes et objectifs. C’est pour cela TaData a procédé à un lancement en 2 temps. Une première phase de „Test and Learn“ de 6 mois limitée à l’Île-de-France a d’abord été lancée afin d’avoir les retours des premiers utilisateurs et des premiers annonceurs. Ce n’est qu’ensuite que le lancement national a été envisagé.


démarrage de la startup

Chapitre 4 : le démarrage

Comme souvent les premiers clients sont issus des réseaux professionnels des 2 fondateurs. Ayant gravité pendant des années dans l’univers de l’enseignement supérieur, Laurent et Alexandre connaissaient les besoins des écoles dans le cadre de leurs campagnes de recrutement. Elles ont donc constitué le premier vivier de clients et ont été assez nombreuses à être assez emballées par la promesse de Tadata : des données de profils qualifiés et ciblés, avec un niveau de détail sans précédent.

TaData s’est lancé sur le marché 1 mois seulement avant le 1er confinement.

Le plus compliqué aura été de répondre aux attentes des clients en termes de quantité de profils attendus. TaData s’est en effet lancé sur le marché 1 mois seulement avant le 1er confinement. Au moment des premières retombées médiatiques, tout est „retombé comme un soufflet“, les médias se focalisant exclusivement sur la pandémie.

Malgré le peu d’espace médiatique le public était au rendez-vous. Chaque mise en avant se soldait par plusieurs centaines, voire milliers, de nouvelles inscriptions sur la plateforme.

Conseil pour le démarrage de votre startup

Pensez à faire une liste de tous les contacts professionnels que vous pouvez mobiliser lors du démarrage de votre startup. Pour augmenter vos chances de réussite, activez ces personnes avant le lancement de votre startup en sollicitant leur avis.


phase de décollage de l'entreprise

Chapitre 5 : le décollage

TaData est en plein dans cette phase. Le test marché a été réalisé et a montré le potentiel et l’intérêt de Tadata. Maintenant, il faut travailler activement à passer à la vitesse supérieure.

Pour cela, Laurent et Alexandre recherchent activement des investisseurs pour participer au financement de la croissance. Celle-ci passera par le recrutement d’une équipe, des campagnes de communication mass média, de nouvelles fonctionnalités, et une ouverture à l’international (notamment en Belgique).

L’intérêt du business model de TaData est en effet qu’il peut s’adapter à tous les pays européens puisque les aspects juridiques y sont homogènes grâce au RGPD. La sensibilité des jeunes à la „valeur“ de leurs données peut toutefois varier, ce qui requiert toujours une étude de marché locale.


le futur de la startup

Chapitre 6 : le futur

Le premier objectif de TaData est de faire croître de façon importante la communauté d’utilisateurs. La levée de fonds en préparation servira donc à atteindre cet objectif.

Dans 5 ans, l’objectif de TaData est d’atteindre le million d’utilisateurs et les 5 millions d’euros de CA. Cela passera par un développement à l’international, aussi bien dans d’autres pays d’Europe qu’au Maghreb ou sur le continent Nord-Américain. De belles perspectives en somme.

Un podcast pour vous aider à développer votre start-up

Le podcast „Entrepreneuriat et Marketing“ retrace les différences étapes de la vie d’une startup prometteuse. En identifiant les éléments clés du succès à chaque phase de développement de la startup, nous vous aidons à trouver des solutions pour votre entreprise.

Le podcast est découpé en chapitres de 4 à 6 minutes. Chaque chapitre est consacré à une thématique ou une phase de développement précise. Vous pouvez donc écouter l’entièreté du podcast ou choisir de n’en écouter qu’une partie en choisissant directement celle qui vous intéresse le plus. Vous pouvez également retrouver la version vidéo de l’interview sur notre chaîne YouTube.

Images d’illustration : shutterstock

Schlagwörter:

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Kommentar absenden

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.