5 février 2024 904 mots, 4 min. de lecture

Les growth managers ne postent pas assez sur Linkedin

Par Pierre-Nicolas Schwab Docteur en marketing, directeur de IntoTheMinds
Dans cette étude exclusive vous découvrirez que les "growth managers" actifs dans des entreprises B2B sont en fait peu actifs sur Linkedin. Les chiffres sont interpellants. Cela nuit bien évidemment à leur capacité à générer des "leads".

Il fait peu de doutes que Linkedin est LE réseau social incontournable lorsqu’on est actif en B2B. Tout le monde cherche à percer les secrets de l’algorithme de Linkedin pour y être le plus visible. Pourtant, notre étude de l’activité Linkedin de 503 growth managers en B2B montre que 43% d’entre eux n’ont rien posté dans les 3 derniers mois. Les résultats que nous dévoilons dans cet article sont donc étonnants de la part de professionnels qui sont censés être responsables de la croissance de leur entreprise.

Contactez la cabinet d’études marketing IntoTheMinds

Statistiques sur l’activité des growth managers sur Linkedin

  • 43% des growth managers n’ont rien posté sur Linkedin dans les 3 derniers mois
  • 29,04% des growth managers n’ont rien posté sur Linkedin dans les 12 derniers mois
  • 60,4% des growth managers ont créé moins d’un post par mois en moyenne
  • Les growth managers ont publié en moyenne 5,7 posts sur les 3 derniers mois (mais la médiane est à 1, ce qui signifie que 50% d’entre eux ont posté moins d’une fois au cours des 3 derniers mois !)
  • Le growth manager le plus actif a publié 149 posts en 3 mois (plus d’une fois par jour en moyenne !)

Pourquoi Linkedin est LE réseau social B2B incontournable ?

Linkedin est un club de networking pour les professionnels. Comme je l’avais montré dans cet article sur les statistiques Linkedin, certains membres l’ont bien compris et multiplient les connexions afin d’avoir un réseau le plus étendu possible. 8,84% des membres Linkedin ont plus de 10000 connexions.

Linkedin se perçoit d’ailleurs comme un outil de networking et monétise les fonctionnalités qui permettent de générer des leads :

  • Contacts direct via inMail
  • Moteur de recherche avancé pour trouver des leads

La tendance du growth hacking ne s’y est d’ailleurs pas trompée. Son essor a été largement basé sur les données disponibles sur Linkedin.

Linkedin étant un réseau professionnel, c’est donc un terrain de jeu idéal pour celles et ceux qui recherchent des clients en B2B. Avec plus d’un milliard d’utilisateurs, vos prospects sont forcément sur Linkedin. Il serait donc logique d’attendre des responsables de la croissance d’une entreprise (les « growth managers ») qu’ils soient présents sur Linkedin.

L’étude que nous avons menée sur 503 d’entre eux a révélé quelques surprises.

Méthodologie

Nous avons extrait un échantillon aléatoire de 503 profils Linkedin actifs dans des entreprises B2B et dont l’intitulé de poste était « growth manager ». Nous avons ensuite étudié individuellement les profils de ces 503 personnes et avons encodé :

  • La date du dernier post (au-delà d’1 semaine Linkedin indique une date approximative : la précision devient dès lors moindre et se compte en semaines, puis en mois, puis en années.)
  • Le nombre de posts rédigés dans les 3 derniers mois

Sous le terme « post » nous entendons une publication qui contenait au moins un mot rédigé par la personne en question. Les partages de contenu sans ajout de texte n’étaient donc pas comptabilisés comme un post.

Nombre de posts Linkedin publiés par des growth managers en B2B dans les 3 derniers mois

43% des growth managers ne créent pas de contenu sur Linkedin

Dans la première analyse nous nous sommes intéressés au nombre de posts publiés dans les 3 derniers mois. Pour rappel, nous n’avons comptabilisé que les « posts » au sens strict du terme, c’est-à-dire une publication faite sous le nom de la personne qui contenait au moins 1 mot. Les commentaires, partages sans ajout de texte, likes ont donc été exclus de ce décompte.

Nous constatons tout d’abord que 43,2% des growth managers n’ont créé aucun contenu dans les 3 derniers mois. En outre, durant cette période :

  • 13,9% n’ont créé qu’un seul post
  • 7,3% en ont publié 2
  • 6,7% en ont publié 3

En d’autres termes, 60,4% des growth managers ont créé moins d’un post par mois en moyenne. C’est très peu pour des professionnels dont la responsabilité est de faire croître leur entreprise en B2B.

Mais est-ce vraiment étonnant ? Les créateurs de contenus restent rares, quel que soit le médium. Que ce soit via un blog, un podcast ou en vidéo, créer du contenu reste une activité exceptionnelle. J’ai l’habitude de dire que pour 99 personnes qui consomment du contenu, seule 1 en produit. Cette vérité se reflète au final également sur les growth managers.

Combien de jours se sont écoulés depuis le dernier post des growth managers sur Linkedin ?

Les growth managers ne postent pas assez souvent sur Linkedin

Dans la deuxième analyse nous avons étudié plus finement la date à laquelle les growth managers avaient publié sur Linkedin pour la dernière fois. Cette analyse permet d’affiner les résultats obtenus précédemment car nous ne limitons plus ici aux 3 derniers mois. Certains growth managers étaient d’ailleurs tellement peu actifs sur Linkedin qu’il nous a fallu remonter 10 ans en arrière pour trouver une trace de leur dernière activité.

L’analyse montre que 71% de growth managers ont été actifs ces 12 derniers mois sur Linkedin. En d’autres termes, 29% des growth managers n’ont rien posté sur Linkedin dans les 12 derniers mois. Ce résultat est extrêmement étonnant. 12% n’ont même rien posté depuis 2 ans. Ceux-là n’ont vraiment rien compris à la dynamique de Linkedin.

Conclusion

Cette étude menée sur 503 growth hackers inscrits sur Linkedin montre que même parmi ces professionnels, la création de contenu reste rare. Les growth managers actifs dans une entreprise en B2B sous-exploitent donc le potentiel de Linkedin à des fins de visibilité et de leads generation. Peut-être devraient-ils au final changer de métier ?



Publié dans Recherche.

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *