Gagnez de l’argent en répondant à nos enquêtes

Inscrivez-vous dès maintenant !
Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Solvay et l’intrapreneurship

Gagnez jusqu’à 50€ en participant à une de nos études de marché rémunérées.

Inscrivez-vous dès maintenant !

L’étude de l’entrepreneuriat cherche encore ses marques et se résume parfois à l’étude de l’innovation. La contribution épistémologique majeure de cette discipline est en fait l’étude des phénomènes conduisant à la (1) reconnaissance des opportunités, (2) leur évaluation et (3) leur exploitation.

L’opportunité est assimilée souvent à une innovation, petite ou grande, qui répond à un besoin encore mal ou pas exploité sur le marché.

Il serait faux de penser que les PME’s sont les seules entités à l’intérieur desquelles l’innovation puisse être observée et étudiée. Les grandes entreprises sont bien évidemment un terrain d’étude à part entière et il est intéressant de noter à quel point ces grandes entreprises cherchent à imiter le comportement des PME’s en ceci que ces dernières sont un terrain fertile à l’innovation.

La multinationale Solvay ne fait pas exception à la règle est après avoir organisé en 2009 un trophée récompensant les meilleures innovations internes, l’édition 2010 récompensait les innovations des partenaires (c’est-à-dire des fournisseurs) de Solvay. Le Solvin Award s’est tenu à Düsseldorf et le Solvin d’or (50000€ tout de même) a été remis le 28 Octobre 2010 par Barbara Andreani (Agence Bruxelloise pour l’Entreprise) à l’entreprise Georg Fischer Deka.

Mon avis :

les Solvin Awards sont un exemple parmi d’autres d’initiatives de grands groupes visant à récompenser l’innovation. Un double décryptage peut être effectué :

– l’édition 2009 visait à stimuler l’innovation interne et à récompenser des comportements d’ordinaire plus typiques des PME’s (il s’agit donc d’intrapreneurship)

– l’édition 2010 s’ouvre aux fournisseurs et partenaires de Solvay et cette ouverture entérine encore plus l’importance de la co-création. La chaîne de valeur n’est plus l’apanage d’une seule société mais d’une multitude d’acteurs qui créent ensemble une “value constellation

Tags: ,

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *