Verdien geld door onze enquêtes te beantwoorden

Schrijf u nu uit !
De blog van het marketing agentschap IntoTheMinds
Marktonderzoek en ondernemers coaching

Les entreprises belges font-elles plus faillite qu’avant ?

A retenir

En 2012 près de 1,3% des entreprises actives en Belgique ont fait faillite.

Il y a deux semaines nous avons présenté les prévisions en matière de faillites d’entreprises en Europe et plus particulièrement en Belgique. Nous avons dit que le nombre de faillites allait continuer à augmenter en Belgique pour atteindre un plus haut de 11 500 d’ici la fin de 2014. Ce chiffre doit cependant être comparé aux chiffres de créations d’entreprises . C’est ce que nous faisons ici.

Le nombre de faillites augmente …

Une chose est claire sur le graphique ci-dessous le nombre de faillites a augmenté de 55 % entre 2001 et 2013.

… de même que le nombre d’entreprises actives

Plutôt que de prendre en compte des valeurs absolues il faut toujours s’astreindre à comprendre les éléments sous-jacents pouvant influence une situation donnée.

C’est ce que nous essayons de faire ici en mettant en contraste le nombre d’entreprises actives en Belgique. Une des raisons pour lesquelles le nombre de faillites augmente pourrait en effet être que le nombre d’entreprises augmente également dans les mêmes proportions.

Ce que nous voyons dans le deuxième graphique est que le nombre d’entreprises actives augmente également très fortement depuis 10 ans. Il s’agit d’une augmentation très régulière depuis 2003 (date à laquelle les premières données sont disponibles sur le site de statbel)

Le ratio des entreprises en faillite prend son envol en 2007

La situation devient beaucoup plus intéressante à étudier lorsque le rapport des entreprises en faillite est calculé (nombre de faillites divisé par le nombre d’entreprises actives). Ce que vous voyez dans le dernier graphique est que l’année 2007 marque le début d’un cycle (très) négatif. Même si la pente de la courbe a tendance à diminuer depuis 2009-2010, le ratio mesurant l’échec a atteint son niveau record en 2012 avec près de 1,3 % des entreprises actives mettant la clé sous la porte.

Tags: ,

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Je e-mailadres zal niet getoond worden. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *