Verdien geld door onze enquêtes te beantwoorden

Schrijf u nu in !
De blog van het marketing agentschap IntoTheMinds
Marktonderzoek en ondernemers coaching

Le branding, c’est quoi au juste? L’exemple de Miss Vicky Wine

Verdien tot 50€ door deel te nemen aan een van onze betaalde marktonderzoeken.

Schrijf u nu in !

Anne-Victoire Monrozier a une jolie histoire entrepreneuriale à raconter. Bien que n’ayant elle-même que peu d’expérience dans le monde du vin elle a réussi à monter de zéro une marque qui semble compter et qui peu à peu se fait une petite place sur ce marché pourtant fort encombré. Comment y est-elle parvenu et s’agit-il bien d’une marque viti-vinicole ? C’était le thème d’une discussion que j’ai eu avec elle lors du Wine Business Innovation Summit (WBIS) de Bruxelles en Janvier dernier.

Anne-Victoire, aussi connue (aka) sous le nom de Miss Vicky, est devenue populaire grâce à son blog « Miss Vicky Wine ». Elle peut en outre se targuer d’être 26ème dans la classement des personnes les plus influentes dans le domaine du vin. Pas mal du tout pour cette jeune femme qui était invitée au WBIS pour parler de son expérience et de son histoire.

Une stratégie réussie de médias sociaux

L’histoire d’Anne-Victoire a débuté avec des sessions de dégustation qu’elle organisait dans des bars parisiens. Après le succès grandissant de son blog ces séances ont alors été monnayées et réunissaient fans et lecteurs. Dans un souci d’étendre son image de marque des produits complémentaires ont alors été vendus (tee-shirts, pins, etc …) dont le côté fun cadrait bien avec l’expérience qui était proposée. Pour finir Anne-Victoire décida de passer le pas et d’apposer son nom, sa marque, sur le produit dont elle faisait la promotion : le vin. Les bouteilles se vendirent bien mais peut-on pour autant dire que « Miss Vicky Wine » est une marque de vin ?  Après son intervention j’ai abordé Anne-Victoire et lui ai de manière provocante affirmé qu’elle n’avait pas monté une marque liée au vin.

Voici pourquoi.

L’importance de la mise à l’échelle

J’expliquais en effet qu’Anne-Victoire aurait tout aussi bien pu vendre des chaussettes sur internet ou n’importe quel autre objet. Sa force fut en effet d’attirer l’attention de ses futurs clients grâce à une active et réussie stratégie de médias sociaux. Une telle stratégie est également au cœur du succès d’Archiduchesse, une entreprise 100% e-commerce qui vend … des chaussettes (d’où le parallèle). Toute la difficulté avec Miss Vicky Wine est que la marque est tout entière centrée sur les efforts, l’énergie et la personnalité d’Anne-Victoire. Le problème qui se pose dès lors est celui de la mise à l’échelle (ou scalability en anglais). Quelles stratégies adopter pour faire monter l’entreprise en puissance et pouvoir multiplier les petites Anne-Victoire ? Le défi est de taille.

 

 

Conseil pour votre stratégie marketing

L’exemple de Miss Vicky illustre bien la nécessité d’avoir des sources diversifiées de clients : aussi bien en matière sectorielle qu’en termes de canaux d’acquisition. Tout miser sur un canal est risqué.

De plus, le succès d’une stratégie de medias sociaux de doit pas vous dispenser d’avoir un comportement hyper professionnel et irréprochable dans tous les aspects de votre business. Souvenez-vous que les médias sociaux ne sont pas une fin en soi et que leur principal intérêt est de permettre d’attirer l’attention (rien de plus) du plus grand nombre. La partie la plus ardue consistera toujours à convaincre les clients de sortir leur carte bleue et de continuer à acheter chez vous. Si vous ne maîtrisez pas les aspects offline de votre business tous les médias sociaux du monde ne vous seront d’aucun intérêt.

Tags: , , , ,

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *