Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Quand certains produits sont difficiles à marketer …

Partager cet article sur

Quand on parle de produits chargés d’un fort passé historique, faire la promotion d’une innovation peut relever de la gageure.

Wineside fait sans doute face à ce genre de problèmes avec son produit phare « le vin en tube ». Bien que le contenant soit rempli en utilisant une technique brevetée évitant toute dégradation du vin, la forme très (trop ?) originale du contenant alliée à la fermeture par un bouchon à vis sont tellement éloignées des standards que les consommateurs pourraient ne jamais être encleins à vraiment adopter le produit.

Rien que la fermeture à vis est l’objet de débats passionnés et contradictoires.  Un de mes clients a d’ailleurs juste publié une vidéo sur le sujet.

Mon avis :

Parfois même les produits et innovations les plus extraordinaires restent des échecs en raison des croyances ancrées dans l’esprit des consommateurs. L’industrie du vin est particulièrement conservatrice à cet égard car les innovations y sont incrémentales. Les traditions et le poids d’une histoire séculaire empêchent les innovations radicales de percer rapidement.  Je ne connais pas la situation de Wineside et ne me risquerait pas à la prédire (j’espère toutefois qu’ils se débrouillent suffisamment bien et ne manquerait pas de le leur demander) mais j’émets l’hypothèse que le marché français restera longtemps un marché difficile pour cette société. L’initiative de Wineside de pénétrer le marché japonais me semble à cet effet une bonne décision car les référentiels y sont différents et les traditions moins fortes en matière de vin.

Étiquettes : , ,

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *