Earn money by answering our surveys

Register now!

Non, le Covid n’a pas eu d’impact positif sur les créations d’entreprises [étude]

Earn up to 50€ by participating in one of our paid market research.

Register now!

Quel a été l’impact de la crise du Covid sur les créations d’entreprises en Europe ? Certains ont vu dans la crise du Covid un catalyseur de la volonté d’entreprendre. En d’autres termes, le Covid aurait poussé les porteurs de projets à lancer leur entreprise, notamment en France.  Dans notre article, nous analysons la situation de 11 pays et montrons que cette généralisation est fausse. De manière générale la dynamique de création d’entreprises ressort bien en baisse en 2020.

Statistiques de la création d’entreprises en 2020

Pour les pays qui ont déjà publié leurs statistiques de créations d’entreprises pour le 4ème trimestre 2020 (Allemagne, France, Belgique, Norvège, Portugal, Espagne, Suisse) on observe :

  • la création de 1849000 entreprises en 2020
  • une hausse de 0,49% du nombre d’entreprises créées en 2020 par rapport à 2019, soit environ 10000 entreprises de plus créées en 2020
  • une baisse de 17,29% du nombre de créations d’entreprises au 2ème trimestre 2020
  • un rebond de 12,34% au 3ème trimestre 2020
  • un rebond de 11,25% au 4ème trimestre 2020

Sommaire



Y-a-t-il eu des records de créations d’entreprises en Europe en 2020 ?

De manière générale, la réponse est non. D’une part parce que les hausses de créations d’entreprises ne concernent que certains pays et certaines périodes de l’année 2020, d’autre part parce que l’année 2020 reste malgré tout inférieure en termes de créations d’entreprises à ce que la situation a pu être les années précédentes.

Il est donc plus correct de parler de rebonds limités à des espaces temporels et géographiques.
Ceci est particulièrement visible pour la France qui a connu une très forte baisse au 2ème trimestre 2020 (-18,13%) suite au confinement, suivie au 3ème trimestre 2020 par un rebond très net (+21,21%).

On peut en outre estimer que la crise du Covid a cassé une dynamique soutenue de créations d’entreprises depuis 2016. A l’exception notable de la Suisse, tous les autres pays accusent soit une baisse nette du nombre de nouvelles entreprises par rapport à 2019, soit une réduction sensible de la hausse qui aurait pu être attendue si le Covid n’avait pas frappé.

Pourquoi les statistiques de créations d’entreprises en 2020 ne sont-elles pas disponibles dans tous les pays ?

Dans un grand nombre de pays les chiffres de 2020 ne sont pas disponibles. Eurostat a un agenda de publication décalé de 2 ans sur lequel se calquent un grand nombre d’instituts statistiques nationaux (Italie, Pologne, République Tchèque, Irlande,  …).

Certains pays comme le Danemark ne publient en outre que des statistiques annuelles et ne donnent pas de détails au niveau trimestriel ou mensuel. Le Danemark estime en effet qu’il n’y a pas d’intérêt à étudier la création d’entreprise à une échelle temporelle trop fine car de nombreuses sociétés ne deviennent actives que plusieurs mois après leur création.



En Europe, l’année 2020 reste inférieure aux années précédentes en termes de créations d’entreprises.



Quelle est l’évolution des créations d’entreprises en 2020 ?

On ne peut répondre que de manière partielle à cette question car toutes les données ne sont pas encore disponibles et parce que des différences de calcul existent entre pays (voir ci-dessus).
Sur la base d’une dizaine de pays observés (y compris la France) on peut toutefois conclure qu’en rythme annuel le nombre de d’entreprises créées a été négativement affecté par la crise du Covid. Si dans certains pays (France, Belgique, Norvège) ont observe une hausse en 2020, cette dernière est inférieure à ce qu’elle aurait été en l’absence de Covid. Il est donc faux de dire que le Covid a incité les entrepreneurs à lancer leur entreprise. Ceci est vrai pour certains secteurs, mais erroné à l’échelle de tous les secteurs d’activités.

Cette évolution est particulièrement claire sur le graphique ci-dessus. Au Portugal et en Espagne il y a eu respectivement 17,05% et 15,75% d’entreprises créées en moins par rapport à 2019. Si la France ressort en hausse (+4,04%), c’est 4,5 fois moins qu’entre 2018 et 2019 (+18,31%).

Dans la section suivante nous détaillons les effets du Covid sur la création d’entreprises pour chacun des pays pour lesquels nous avons pu recueillir des données sur l’année 2020. Pour chaque pays nous avons créé un tableau récapitulatif qui est disponible ici en version interactive.



L’impact du Covid sur la création d’entreprises en France

Le nombre d’entreprises créées en France a plongé au 2ème trimestre 2020 pour se rattraper ensuite. Avec 848200 entreprises créées en 2020, il n’y a d’ailleurs jamais eu autant d’entreprises en France selon l’INSEE. Toutefois il faut se rendre compte que la hausse observée sur la 2ème partie de l’année 2020 profite surtout aux micro-entreprises qui représentaient, en Juin 2020,  47,6% des nouvelles immatriculations.

Comme nous le rappelons ci-dessus, la contribution des auto-entrepreneurs à l’économie du pays est relativement faible eu égard aux revenus moyens générés. Certains pays comme le Danemark ont d’ailleurs fait le choix de ne pas tenir compte des créations de micro-entreprises dans leurs statistiques.

A l’image de 2019, l’augmentation observée en 2020 est principalement due à l’augmentation des du nombre de micro-entreprises (les «auto-entrepreneurs»).  Les entreprises adoptant ce régime simplifié ont augmenté de 9 % en 2020, ce qui correspond à 45 900 enregistrements supplémentaires, pour un total de 547 900.
En 2020, la part des micro-entrepreneurs dans le total des créations continue d’augmenter. Elle représente désormais 65%, en hausse de 3 points par rapport à 2019 (62%). Cette hausse se fait au détriment des entreprises individuelles traditionnelles (en baisse de 2 points à 10%) et des entreprises véritables qui représentent désormais 26% (-1 point par rapport à 2019) des immatriculations en France. Les sociétés par actions simplifiées (SAS) représentent désormais 67 % des créations et les sociétés à responsabilité limitée (SARL) 31 %.

Pour approfondir le sujet et explorer les créations d’entreprises par département, nous vous renvoyons à cet article.



L’impact du Covid sur la création d’entreprises en Allemagne

On n’observe pas d’effet Covid positif en Allemagne sur la création d’entreprises.

Depuis 2010 les créations sont en baisse constante et 2020 ne devrait donc pas faire exception.

Le 2ème trimestre 2020 a enregistré la plus forte baisse depuis 2014 (-9,54% par rapport au trimestre de 2013 équivalent). En rythme trimestriel, les créations d’entreprises en Allemagne sont ressorties en-dessous de la moyenne de T2 à T4.

 



L’impact du Covid sur la création d’entreprises en Suisse

La Suisse fait figure d’ovni dans le paysage européen puisque les statistiques de création d’entreprises montrent une nette augmentation des créations d’entreprises en 2020. Je remercie ici Douglas Finazzi de l’IFJ pour les chiffres visibles ci-dessous ainsi que les discussions enrichissantes. Vous trouverez les sources utilisées ici.

 

Alors qu’en France la hausse est surtout due aux micro-entreprises (auto-entrepreneurs), en Suisse toutes les formes juridiques bénéficient de la hausse.

Formes juridiques 2020 Différence en % 2019
SàRL 18 288 +6,4% 17 194
Raison individuelle 14 858 +4,3% 14 245
Société en nom collectif 1 383 +6,2% 1 302
Autres 2 987 +7,5% 2 779
Total 46 842 +5,3% 44 482

Source : IFJ



L’impact du Covid sur la création d’entreprises en Belgique

Au niveau de la Belgique tout entière, les entrepreneurs ont fondé au total 99.914 nouvelles entreprises en 2020, en légère augmentation par rapport aux -déjà- excellents chiffres de 2019 (93.341 entreprises créées).

Le nord du pays était responsable de 65,3% du total des créations, la Wallonie de 23,5% et Bruxelles de 11,2%.

Les chiffres qui seront publiés dans les semaines et mois qui viennent permettront d’encore affiner cette analyse et de déterminer, notamment, quels secteurs ont le mieux résisté et quels sont ceux qui ont le plus pâti de la crise.



L’impact du Covid sur la création d’entreprises au Portugal

Le Portugal paye un lourd tribut à la crise du Covid. En plus des dégâts humains, l’écosystème entrepreneurial a également souffert. Le taux de création d’entreprises s’est effondré de 17,05% entre 2019 et 2020.

Sur le graphique annuel on voit bien que la dynamique positive engagée depuis 2012 a été brutalement cassée.

La baisse la plus sensible se fait sentir au 2ème trimestre 2020 (-46,07% par rapport au même trimestre en 2013), même si le 1er trimestre est déjà très en-dessous des attentes.

 



L’impact du Covid sur la création d’entreprises en Espagne

L’Espagne, à l’image du Portugal, a vu également ses créations d’entreprises reculer très largement. Sur l’année 2020 elles sont inférieures de 15,75% au millésime 2019.

Cette baisse est particulièrement visible au 2ème trimestre (-48,05% par rapport au 2ème trimestre de 2013).

En rythme annuel (graphique vert ci-contre) on voit également clairement un décrochage malgré la bonne résistante de l’entrepreneuriat espagnol au 1er trimestre 2020.

 




L’impact du Covid sur la création d’entreprises en Norvège

En 2020, le nombre d’entreprises créées en Norvège a bien augmenté. De manière assez remarquable on notera qu’au 2ème trimestre 2020 le nombre d’entreprises créées ne s’est pas effondré (baisse de 6,91%). Il est d’ailleurs plutôt en ligne avec les années précédentes.



L’impact du Covid sur la création d’entreprises en Finlande

Les chiffres définitifs pour l’ensemble de l’année 2020 ne sont pas encore disponibles en Finlande mais l’institut statistique finlandais a déjà annoncé moins de créations d’entreprises pour l’année 2020 (source). Cette baisse est visible sur le graphique trimestriel où on voit bien que la dynamique de création d’entreprises est cassée à partir du deuxième trimestre 2020 (-0,92% contre +12,35% au trimestre précédent) et surtout au troisième trimestre (-7,04%).



L’impact du Covid sur la création d’entreprises au Danemark

Le Danemark n’a pas encore publié ses statistiques officielles et ne publie d’ailleurs pas de chiffres mensuels ou trimestriels. Toutefois, un contact interne m’a redirigé vers cette publication qui détaille de premiers résultats de recherche.
La courbe bleue représente la dynamique de création de micro-entreprises, celle en verte des entreprises à responsabilité limitée (srl, llc, sprl, sàrl, … suivant les terminologies nationales).
Comme dans l’ensemble des pays européens on voit bien un affaissement du rythme de création d’entreprises en avril 2020, suivi par un rebond puis une diminution saisonnière en fin d’année.
On ne peut  donc pas conclure à une augmentation des créations d’entreprises suite au Covid.



L’impact du Covid sur la création d’entreprises aux États-Unis

Les chiffres des créations d’entreprises aux États-Unis sont pris en compte jusqu’à la semaine 40/2021. Ceci explique la baisse en rythme annuel visible ci-dessous. On peut parier qu’aux États-Unis 2021 sera un bon cru en matière de création, car les chiffres trimestriels montrent une très forte accélération. Si le 1er trimestre était en demi-teinte par rapport à celui de 2013 (-4,44%), le 3ème trimestre est exceptionnel (+64,51%), le meilleur d’ailleurs des dernières années.


Sources

https://www.ifj.ch/Analyse-annuelle-nationale-des-fondations-dentreprises-suisses-2020

https://www.portail-autoentrepreneur.fr/actualites/nombre-creation-auto-entreprise-2019

https://www.insee.fr/fr/statistiques/5012095#tableau-creations-g1-fr

Etiquetas:

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *