Gagnez de l’argent en répondant à nos enquêtes

Inscrivez-vous dès maintenant !
Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Comtesse du Barry parie sur le foie gras en édition limitée

Gagnez jusqu’à 50€ en participant à une de nos études de marché rémunérées.

Inscrivez-vous dès maintenant !

Comtesse du Barry, la fameuse marque du Sud-Ouest spécialisée dans les produits gastronomiques, a reçu cette année un prix au SIAL pour son foie gras au chocolat. Ce produit a été lancé en édition limitée pour les fêtes de Pâques. D’après Stéphane Masson qui s’occupe de la distribution dans l’hexagone, ce produit peut encore être acheté dans certains magasins qui disposeraient de quelques exemplaires à vendre.

Bien sûr le concept des éditions limitées n’a plus rien de nouveau ; on pourrait même affirmer qu’il paraîtrait étrange pour une société de ne pas avoir au moins une édition limitée dans sa palette de produit. Ce procédé est en effet devenu un outil presque ordinaire, ce qui est d’ailleurs antinomique de la définition même d’édition limitée. Au-delà donc de l’édition limitée ce qui a retenu notre attention est paradoxalement l’emballage du produit qui emprunte ses codes à ceux des parfums et cosmétiques. Les produits sont en effet labellisés N°5, N°6, … et un pas suffit à faire le parallèle avec Chanel et son fameux N°5. Les codes couleurs et le travail du cartonnage sont également proches de l’univers du luxe puisque l’or sur fond blanc sont associés à un travail d’embossage ce qui dégage une impression de simplicité et d’élitisme très dans l’Air du Temps (pour continuer sur les parallèles avec l’industrie du parfum …).

Le seul commentaire négatif serait la qualité du cartonnage lui-même dont le grammage aurait gagné à être supérieur pour mieux correspondre aux attentes suscitées par l’aspect visuel du packaging.

 

Notre avis :

D’un point de vue marketing le travail de Comtesse du Barry est plutôt réussi. Il permet en effet à un produit traditionnel (le foie gras) d’être revisité sur le fond (la recette) et sur la forme en jouant à la fois sur l’attrait des consommateurs pour les séries de produits (c’est l’effet « collection » sur lequel nous reviendrons) et sur des codes visuels inspirés par une autre industrie (celle des parfums) pour renforcer l’aspect élitiste du produit.

Tags:

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *