Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Charlie Chaplin avait déjà prédit l’arrivée de Big Brother

Partager cet article sur

Avez-vous déjà lu le livre « 1984 » de George Orwell? À l’époque de la surveillance à l’échelle mondiale, du Big Data et de la collecte massive de données, tout le monde parle de Big Brother, mais peu de gens savent vraiment qui il est et ce qu’il représente.

 

Les Télécrans, instruments de la surveillance de masse

L’année dernière j’ai finalement pris le temps de lire « 1984 » et je n’ai pas été déçu; sauf peut-être que je m’attendais à ce que Big Brother soit plus personnifié.
L’une des inventions qui m’ a vraiment frappé (excusez ma candeur) dans le livre d’Orwell, c’est le « telécran », cet instrument de surveillance des protagonistes de 1984, instrument utilisé par le Parti pour contrôler et museler les citoyens. Ces écrans sont partout pour « écouter » et surveiller les comportements et les opinions.

 

Charlie Chaplin avait eu la même idée qu’Orwell

Ces appareils connectés imaginés par un Orwell visionnaire sont devenus réalité 30 ans après la publication de son livre. Aujourd’hui les réseaux sociaux, les objets connectés et toutes nos activités online sont autant de télécrans à la solde des organisations avides de monnayer nos données.
J’ai été toutefois surpris de trouver une exemple antérieur de 50 ans à cette vision orwellienne de la surveillance par écran interposé. Dès 1936, les Temps Modernes de Charlie Chaplin mettaient déjà en scène le directeur tyrannique d’une usine en train de surveiller ses employés et aboyant ses instructions à travers des écrans géants. La scène où Chaplin va aux toilettes pour faire une pause et fumer une cigarette est à ce propos très proche d’une réalité dystopique.

Charlie Chaplin trying to sneak in a cigarette break at work (Modern Times 1936)

Étiquettes :

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *