Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds

Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Bloguer comme un pro c’est possible : ma routine de travail

Share This Post On

Les gens me demandent régulièrement comment je réussis à publier 3 articles par semaine en 3 langues sur mon blog. Ma routine d’écriture est mon secret le mieux gardé. Mais aujourd’hui il est l’heure de faire la lumière sur ce processus que j’ai mis 9 ans à mettre au point.

Limitez vos sujets et faites-en les catégories de votre blog

Je n’écris pas sur n’importe quoi. Mon blog traite du marketing et au sein de cette discipline, je traite des sujets tels que les études de marché, la satisfaction de la clientèle, les techniques d’étude de marché, le traitement des réclamations et le branding.
En plus des sujets marketing, je traite également du Big Data (que je vois comme une technique quantitative avant tout), de la gouvernance des algorithmes et de l’éthique.
Enfin, j’écris aussi de temps en temps sur l’entrepreneuriat et la recherche académique, deux autres de mes dadas.

Adopter une routine de lecture

Se gratter la tête est peu susceptible de vous faire trouver des idées. Vous devez provoquer l’éclosion de ces idées dans votre esprit. Le seul moyen que j’ai trouvé pour y arriver est de lire beaucoup.
Je lis tous les jours les mêmes revues et magazines. Et ça commence dès le réveil : Les Echos, L’Echo, qz.com, le blog retail design, Challenges.fr et La Tribune. Je les feuillette rapidement et je ne lis que ce qui attire mon attention.
Une fois par semaine, je prends le temps de lire des articles académiques provenant publiés dans les revues qui relèvent de mon expertise : Journal of Marketing, Journal of consumer research, …

La naissance des idées

Je n’ai pas besoin d’avoir beaucoup d’idées pour alimenter mon blog. En fait 1 bonne idée par jour est largement suffisante. Mais quand elle est là je ne la laisse pas filer. Dès qu’elle surgit j’en prends note immédiatement dans Evernote (que j’ai installé sur tous mes ordinateurs et terminaux mobiles). Si je n’écris pas l’article tout de suite, à chaud, je me contente de « stocker » l’idée pour plus tard dans un carnet de notes spécifique d’Evernote.

L’écriture

J’écris d’abord mon article en anglais. Bien que ce ne soit pas ma langue maternelle je me sens toutefois assez à l’aise pour écrire mes billets en anglais. Je commence par écrire le chapeau puis les titres des différents paragraphes afin de structurer ma réflexion. Ensuite seulement je remplis les sections. Cela ne prend généralement pas plus de 30 minutes pour écrire un article.

Traduire l’article

Puis vient la finalisation : la traduction du contenu.
J’utilise google translate pour obtenir une première version traduite de l’article en français. Je repasse ensuite rapidement sur la traduction et corrige toutes les erreurs dues à la traduction automatique. C’est beaucoup plus rapide que de traduire en partant d’une feuille blanche et le temps économisé est énorme. En 15 minutes la traduction est corrigée et prête à être publiée.
En ce qui concerne la traduction en néerlandais cette dernière est faite par un traducteur professionnel qui se base sur la version française.

Conclusion: écrire un blog comme un pro

Si vous voulez tirer parti du content marketing et améliorer votre référencement, il n’y a pas beaucoup d’options. L’écriture de contenu de qualité reste un MUST.
Je vous ai donné ma recette pour alimenter un blog sur le long terme et je suis le meilleur exemple que cette recette est payante. Après 9 ans et plus de 2600 articles écrits mon site attire des milliers de visiteurs chaque mois malgré son positionnement de niche.

Étiquettes : ,

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

2 Comments

  1. Bonjour Pierre-Nicolas et merci pour cet article. Je suis très sensible à cette idée de routine de lecture que je tente de mettre en place, tout comme celle d’écriture…mais là je n’y suis pas encore ;-). Dans les ressources pour la traduction je vous partage https://www.deepl.com/ que je trouve extra. Plus pertinent que Google Traduction, et avec une fonction parfaite pour ajuster le texte d’arrivée (traduit). Quand vous double-cliquez sur un mot il vous en propose des équivalences que vous pouvez sélectionner. Y compris avec les accords, conjugués…etc. Essayez et faîtes-moi un retour. Votre avis m’intéresse. A bientôt. Denys.

  2. j’ai suivi votre conseil et utilisé Deepl.com pour l’article du 30/10. Ça ne m’a pas empêché de vouloir reprendre (par souci de perfection) une partie des textes mais effectivement la traduction est de meilleure facture.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *