Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds

Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Mon blog vaut 221000€ : voilà comment j’y suis arrivé

Share This Post On

A côté des propositions de guest blogging que je reçois presque chaque jour, je reçois aussi des offres d’agences qui me proposent de les payer pour écrire à ma place. Ridigio, l’une d’elles, m’a contacté il y a quelques mois pour me proposer ses services. Après une discussion intéressante avec l’un de leurs commerciaux j’ai réalisé la valeur de mon blog : environ 221 000 €.
Le calcul est plutôt simple. L’offre la plus basique de Ridigio coûte 85 € par article. En 8 ans, j’ai écrit plus de 2600 articles: 2600 x 85 € = 221 000 €. J’ai commencé en français, puis ai ajouté l’anglais il y a 5 ans et finalement le néerlandais il y a 3 ans. L’ajout des différentes langues a sans doute contribué à renforcer le succès du blog et sa pertinence pour les moteurs de recherche, ce qui se reflète dans les performances année après année.

Ma réflexion après toutes ces années d’écriture solitaire est simple. L’argent que j’ai économisé en écrivant moi-même n’est qu’un aspect secondaire. La vraie valeur ajoutée est surtout tout ce que j’ai appris en me forçant à écrire, en maintenant cette discipline pendant autant d’année. L’argent n’a jamais pu être ma motivation car je n’avais pas conscience de la valeur d’un blog avant que Redigio me contacte. Partager mes connaissances et réflexions avec d’autres, être lu étaient bien mes deux seules motivations et ma plus grande récompense est de voir l’audience du blog grandir malgré son positionnement de niche.

Je ne dis pas que je n’aurais pas cédé à la facilité si les les articles avaient coûté 10 € pièce. Mais à 85€ je préfère encore passer 20 minutes à écrire moi-même.
Cela m’a permis, en 8 années de blogging, de développer mon style et certaines habitudes d’écriture.
Si vous aussi vous êtes tenté par le blogging, voici mes conseils :

 

Soyez authentique

N’essayez pas de toujours d’être le plus consensuel possible. Se différencier est essentiel, avoir un ton particulier est crucial pour développer la fidélité de votre lectorat. N’ayez pas honte d’avoir des opinions tranchées. Ellesfont partie intégrante de votre image professionnelle.

 

Ne restez pas à la surface des choses

La plupart des articles que je lis sur internet sont inintéressants. Pour être clair, 95% de ce qui est mis en ligne ne vaut même pas la peine d’être lu. Les bons articles sont rares et ont en commun d’aller au-delà de la surface des choses et de proposer des lecture alternatives d’un sujet.

 

Lire, apprendre, écrire

Voici ma routine d’écriture. Quand je lis quelque chose d’intéressant, je commence immédiatement à traiter cette information, à faire des parallèles et à écrire sur le sujet. Regardez par exemple mon article sur Walmart de la semaine dernière. L’idée commerciale de Walmart m’a interpellé et j’ai immédiatement fait un parallèle avec un concept similaire proposée par DHL, Amazon et Audi sur lequel j’avais d’ailleurs écrit un article il y a plusieurs années. Faire un parallèle entre des évènements aussi lointains est compliqué pour un journaliste Lambda.

 

Prenez du plaisir

C’est peut-être le facteur le plus important de tous. Coucher vos pensées sur le papier doit vous procurer du plaisir (qui grandit en même temps que votre lectorat). Si l’écriture vous donne des maux de tête mieux vaut ne pas commencer car votre blog sera à l’image de votre calvaire.

 

Image : shutterstock

Author: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *