Le blog de l'agence marketing IntoTheMinds
Etude de marché et coaching d'entrepreneurs

Analyse de marché : à quoi ressembleront les supermarchés dans 10 ans ?

Partager cet article sur

À quoi ressembleront les supermarchés dans 10 ans ? Les employés seront-ils remplacés par des robots ? Y aura-t-il seulement encore des employés ?
Alors que les magasins « physiques » offrent de plus en plus une expérience phygitale (voir un exemple ici) et tandis que le showrooming prend de plus en plus d’ampleur menaçant les commerces traditionnels qui ne se transforment pas, les supermarchés subissent eux aussi une cure de jouvence qui tranche avec l’immobilisme des dernières décades.

Les 3 phases de l’évolution des supermarchés : nos prédictions à 10 ans

Nous prévoyons que l’évolution des supermarchés suivra 3 phases successives :

Phase 1: les supermarchés des 3 prochaines années

Tout d’abord, les supermarchés réduiront considérablement la présence humaine au niveau des caisses. Les solutions de self-scanning et de self-payment seront poussées pour qu’un maximum de caissiers et de caissières soient remplacés. Les consommateurs seront incités à changer leurs habitudes et à faire le travail de scanning et le paiement eux-mêmes. Cette incitation prendra plusieurs formes :

  • En réduisant le nombre de caisses les supermarchés créeront des files d’attente que les clients voudront naturellement éviter, ce qui les poussera à utiliser des méthodes autonomes de scanning et de paiement
  • Les supermarchés remplaceront les différents variantes autonomes de scanning et de paiement par une solution unique.
  • Les clients les plus prompts à se plier aux nouvelles règles seront récompensés par des rabais, des coupons de réduction ou des points supplémentaires sur leur carte de fidélité.

Phase 2 : à quoi ressembleront les supermarchés dans 3 à 5 ans

Faire ses courses en ligne va se généraliser et les supermarchés devront en conséquence augmenter l’espace dédié à la livraison des commandes faite en ligne. L’espace physique au sein des supermarchés devra être repensé afin de faire de la place pour accueillir les commandes, toujours plus nombreuses, faites en ligne et en attente de réception par le client. De nouvelles habitudes de fréquentation des supermarchés se confirmeront, en particulier une baisses constante du temps passé au supermarché.
D’ici 3 ans Amazon aura acquis une part de marché importante dans la vente en ligne de produits de consommation courante. Les chaînes de supermarchés locales devront dès investir dans leur chaîne d’approvisionnement afin de combattre à armes égales avec les nouveaux standards imposés par Amazon. Les clients seront plus impatients que jamais et ne toléreront aucun retard. Les commandes devront être prêtes dans les 60 minutes après la prise de commande en ligne.

Phase 3 : l’évolution des supermarchés dans 5 à 10 ans

La concurrence d’Amazon aura forcé les supermarchés locaux à réduire leurs coûts. Les coûts de main-d’œuvre auront été les premiers à être réduits et la technologie permettra désormais la mise en place des premiers magasins autonomes. Les seuls employés restants seront ceux qui rempliront les étagères.
Les habitudes en matière de shopping seront plus différenciées que jamais. Les produits habituels seront expédiés et livrés à domicile le jour même ou seront disponibles pour enlèvement dans les 60 minutes. Les achats de dernière minute se feront dans des magasins de proximité qui seront pour la plupart autonomes et sans présence humaine.

Les expériences en cours dans le retail : vers des magasins autonomes

Ce n’est plus de la science-fiction. Des expériences sont en cours dans de nombreux pays et dans plusieurs secteurs qui concourent toutes à faire du magasin autonome le modèle du futur.

  • Amazon Go a fait l’objet d’une très large couverture presse et nous n’avons pas fait exception en lui consacrant également un article.
  • Aux Pays-Bas, Ahold teste un magasin de proximité « Albert Heijn » sans caisses. Les premiers résultats montrent que le chiffre d’affaire n’en souffre pas mais que le temps passé dans le point de vente a diminué de manière drastique.
  • Bank of America teste une succursale sans employés.
  • Wheely’s a lancé une boutique sans caisse qui est ouverte 24h/24 et 7j/7

L’avenir du commerce de détail en bref

Nous avons préparé un article complet sur l’avenir du commerce de détail. Celui-ci sera publiée en mars 2018.
Dans l’attente de la publication de ce dernier, voici en bref quelques grandes lignes sur l’avenir du commerce de détail. Ce dernier nous semble s’articuler autour de deux aspects majeurs :

  • L’expérience client (voir notre autre article sur les commerces « physiques » qui survivront à la vague du e-commerce).
  • Les données (le Big Data) qui seront une source d’avantage concurrentiel. Les analyses qui en découleront permettront des optimisations importantes et seront à la base des stratégies commerciales du futur
Étiquettes : ,

Auteur: Pierre-Nicolas Schwab

Pierre-Nicolas est Docteur en Marketing et dirige l'agence d'études de marché IntoTheMinds. Ses domaines de prédilection sont le BigData l'e-commerce, le commerce de proximité, l'HoReCa et la logistique. Il est également chercheur en marketing à l'Université Libre de Bruxelles et sert de coach et formateur à plusieurs organisations et institutions publiques. Il peut être contacté par email, Linkedin ou par téléphone (+32 486 42 79 42)

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *